Le pensionnat Bokura

Le pensionnat de l'art
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Commission pour la famille

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Commission pour la famille   Jeu 22 Mar - 21:22

Amy avait décider de prendre sa fin de semaine pour sortir un peut... Prendre des nouvelles de son père, sa mère lui donnait tout le temps des raison de rester là-bas, comme un voyage familial ou des chose comme ça, cette fin de semaine, elle ne comptait pas prévoir sa venue, elle était sûre que sa mère lui cachait quelque chose... Elle faisait les commissions, elle savait à quel point sa mère était parresseuse, alors elle voulait s'en occuper... Elle trouvait cela plus agréable que de se faire donner une racclé par les personnes, déjà la il était assez rare pour elle de rencontrer des personnes du pensionnat... Elle finit ses commissions, sortit à l'extérieur, regarda partout, comme elle en avait pris l'habitude au pensionnat, puis avanca, sa musique sur les oreilles, elle avait pris soins de payer avec son argent de poche avant de partir... Elle marchait assez rapidement, nonchalamment... Mais elle fonca dans quelqu'un par accident, elle leva la tête pour voir c'était qui, s'excusant déjà tout bas...

Désoler...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Commission pour la famille   Jeu 26 Avr - 11:15

Samara et ses goûts littéraires. Lorsqu'elle n'écrivait pas, elle lisait. Mais elle lisait vraiment des ouvrages très peu courants. Et trop osés pour qu'ils paraissent dans la bibliothèque du pensionnat. Des livres simplements romantiques aux plus purement pornographiques, elle ne trouvait à chaque fois son bonheur que dans une petite librairie du centre du village. Elle devait souvent commander ses petits désirs, et là, ce jour-là, ça l'avait vraiment, mais vraiment embêté. Elle n'avait rien de prévu pour les jours à venir, et elle n'avait plus rien non plus pour s'occuper. Ah la la ! Qu'est-ce qu'elle aurait pu faire pour avoir une petite amourette. Mais les nouveaux au pensionnat étaient souvent vraiment coinçés. D'ailleurs, elle avait déjà eu droit à des brimades de la part d'une bande de garçons. Dommage pour eux s'ils sont trop idiots, ils ne savaient même pas ce qu'ils allaient désormais avoir hors de portée. Rancunière ? A peine...

Elle était allé à la libraire, et une fois de plus, elle n'avait trouvé aucun des trois livres qu'elle aurait bien ne serait-ce que feuilleté ces prochains mois. Elle avait passé sa commande et payé la moitié, comme d'habitude. Ce n'est pas tellement qu'elle n'avait pas d'argent, c'était une clause de confiance entre la libraire et elle. De toute façon, Samara savait que la jeune blonde qui tenait la librairie pouvait être achetée autrement, et elle ne cracherait pas dessus ne serait-ce qu'une fois. Ah ! Ca y est ! Elle retombait dans ses rêves et ses passions, elle se déconnectait encore du reste du monde. Oh la la ! Elle aimait tant cette situation, marchant dans les rues sans vraiment y être, se voyant avec une autre personne dans une situation plutôt... intime. Non, non, non, ce n'était pas le moment ! Elle allait encore être en retard si elle continuait. Croiserait-elle Kietsu ? Elle ne l'avait plus vu depuis bien longtemps. Elle espérait que la surveillante ne se soit pas faite renvoyer.

Elle avait surtout besoin de voir et parler à quelqu'un. Rien que cela. Ca serait déjà beaucoup pour elle. Ca lui permettrait au moins de ne plus penser à tout ça, et de revenir dans le monde réel. Ses voeux furent en quelque sorte exaucés lorsque quelqu'un la heurta. Et ben et ben ! Pour la sortir de ses pensées, ça l'en sortit vite fait, et elle manqua tomber du trottoir, mais elle se rattrapa de justesse et se remit droite en agitant les bras. Elle entendit bien une petite voix derrière elle. Haussant un sourcil, elle se tourna vers Amy et regarda la jeune fille qui semblait toute penaude et qui avait dû s'excuser. Samara ne savait pas vraiment ce qu'elle avait dit, elle avait parlé si bas. Lui souriant, elle se décida à lui répondre comme si de rien n'était.

" Salut ! Ca va, tu n'as rien ? Comment tu t'appelles ? Moi, c'est Samara. "

Elle s'approcha d'Amy et lui déposa une petite bise sur la joue gauche avant de revenir à une distance plus neutre avec un visage d'ange, et une expression presque maternelle.

" C'est pas grave, ne t'inquiète pas. J'en ai vu des pires. " Elle eut un petit rire cristallin et se reprit vite. " Tu es du pensionnat ? "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Commission pour la famille   Ven 27 Avr - 18:27

Amy dévisagea timidement la personne devant elle, elle avait vraiment le goût de continuer son chemin en disant qu'elle était presser, car elle venait juste de reconnaître l'une des filles du pensionnat! L'étudiante lui demanda si elle allait bien?! Amy se tena bien de ne pas montrer sa surprise, sûrement qu'elle ne l'avait pas reconnut, en tout cas, elle oui! elle était au pensionnat, plus vieille qu'elle car elle n'était pas dans son niveau et elle l'a voyait seulement entre les cours ou au dîner! mais elle ne lui parlait évidement pas! Elle baissa les yeux puis vit sa commande par terre, elle secoua ses cheveux de gauche à droite en faisant une tête désespérer puis regarda à nouveau Samara... elle lui posa mille et une question, Amy répondit à toute sans faire d'histoire et sans mentire.. au nombre d'Amy qu'il y avait, elle se permit un mensonge...

Hem... bonjour... je vais très bien, t'inquiète... Je m'appel Amy, enchanté Samara...

Elle cacha son désaroit à son mensonge lorsqu'elle répondit

Oh non... J'ai quitté l,école pour des cours à la maison... Hem... tu voudrais m'aider à rammasser? s'il te plait, c'est que je fais la commande pour la mère...

Lorsqu'elle dit "pour ma mère..." Elle tenta du mieux qu'elle pouvait de ne pas changer son otn, mais pour les bonens oreilles, on aurait pus facilement percevoir une pointe de colère, mais c'était plutôt subtile... Amy se pencha pour rammasser ce qui était tomber, son MP3 était dans sa poche, donc en un morceau, c'est seulement ses écouteur qui était tomber de ses oreilles pour aller se déposer brusquement sur ses épaules...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Commission pour la famille   Dim 29 Avr - 5:03

Alors celle-là, elle n'avait pas vraiment la conscience tranquille. Elle avait fait quoi ? Elle avait fait une connerie ? Elle l'avait surprise avec Kietsu l'autre soir ? Samara se posait pas mal de questions. Mais elle était certaine de ne l'avoir que très peu vu. Et au pensionnat. Et elle lui disait qu'elle n'y était pas ? C'était quoi cette histoire ? Elle n'allait pas en faire une martyr sur place pour ça. Mais elle aimait que les gens soient sincères. Avait-elle vraiment l'air d'un de ces monstres qui fréquentent le pensionnat et passent leur temps à s'amuser à faire du mal aux plus faibles ? Elle était plutôt du genre à les prendre sous son aile. A les aider. Comme ses amis l'avaient fait avec elle, lorsqu'elle avait quinze ans. Elle sentait bien qu'elle était assez désarmée, perdue, peut-être effrayée. Un arrière-goût d'amertume. Elle se baissa pour l'aider à ramasser un peu avant même qu'elle lui demande, et une fois tout remit en ordre, elle lui tendit ce qu'elle avait récupéré par terre. Elle remarqua au passage, dans leur dos, quelques jeunes puceaux en train de rire en les regardant. Elle commençait à comprendre le cas Amy.

" Euh... Je t'accompagne jusqu'à chez toi, Amy ? C'est pas souvent qu'on croise quelqu'un de sympa. "

Elle disait surtout ça parce qu'elle voulait en savoir plus à son propos. Elle semblait si solitaire, si seule justement face à l'adversité. Le petit coeur de Samara ne fit qu'un tour et elle s'engagea à la protéger à l'avenir si elle l'acceptait. Lui faisant un petit sourire, elle lui emboîta le pas et partit d'un petit trot enfantin dans la direction que prenait Amy avant leur rencontre accidentelle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Commission pour la famille   Dim 29 Avr - 10:56

Amy fit un autre faible sourire lorsqu'elle l'aida, c'était gentil de sa part. Elle lui jetait quelque regard curieux, elle ne semblait pas vouloir du mal à Amy, ce qui la rassura. Mais ce qui la toucha beaucoup c'était qu'elle avait un air compatisant. La jeune étudiante se retourna en entendant des rires moqueurs... Elle les regarda un moment sans vraiment les regarder. elle se retourna, la tête légèrement basse, Samara lui proposa qu'elle l'accompagne jusque chez elle. Amy hésita.. lui montrer une mère insuportable qui fichait ses amant dehors avec des riplwets complètements gafeurs... Ou juste bébé gâtés... Elle décida de faire comme s'il n'était de rien, mais avertie Samara, au cas ou, elle ne voulait pas qu'elle ait de mauvaise surprise...

Oui... tu peut venir, mais je dois te le dire tout de suite.. Ma mère a mit mon père à la porte et elle a des triplets plutôt surexité... Elle n'aime pas quand je viens la voir, la preuve; c'est la première fois que je revien depuis que je suis à l'école... en quelque sorte, je suis, moi aussi, à la porte...

Dans sa voix, dès qu'elle parlait de sa mère, elle semblait avoir un léger surplus de colère dans la voix. Revoir son père la rendait mal à l'aise, il se pouvait que sa mère l'est remis à la porte... Elle commença alors sa route. Ce dirigeant dans les quatiers pauvre, où les maison était brisée, une sorte de bidon-ville de première classe, en mieux. Amy avait honte d'ammener quelqu'un chez elle, mais elle ne voulait pas l'offusquer... Rendu devant chez elle, Amy se retourna vers Samara, dans son chemin, elle avait tout-à-coup un air lourd et elle n'avait plus aucune joie dans la voix, ni sur le visage.

La maison derrière moi est chez moi, je te jure, je n'ai jamais rammener qui que ce soit à la maison, tu peux facilement deviner pourquoi... Oh et en passant, attend toi au pire pour ne pas être trop déçue..

Effectivement, en entrant dans la maison, Amy vit avec désespoir le bordel, c'était indescriptible! tout trainait partout et la vaisselle était éaprpiller partout dans la cuisine, Amy eu un haut de coeur... Elle se dirigea là où il y avait sa hcambre, contrairement au autres pièce, elle était propre si on enlevasit la poussière.. Amy se rapella que sa mère travaillait à cette heure, où était ses frère. Amy ignorait Samara, préocupper de savoir si son père étasit toujours dans la maison, Elle vit avec joie une personne étendue sur son lit, Amy reconnut son père. Elle se raprocha pour s'appercevoir qu'il dormait, il avait fait le ménage de la chambre à Amy en attendant son retours et restait cacher là, exepter pour aller chercher de la nouriture. Amy se retourna, venant tout juste se rappeler de Samara, elle lui dit

Samara... voici mon père.. Il dort et ma mère travail, alors faisons le moins de vruits possible... Et... oh! voudrais-tu m'aider à rammasser un peut... En même temps on va ranger la commande, comme tu peux le remarquer... Avant, c'était moi qui faisait le ménage...

Elle embrassa sur la joue son père, sans le réveilelr. Sa voix était basse, elle avait déposer la commande sur la table de la cuisine en entra dans la maison, elle se leva puis alla vers la cuisine... Elle commenca à ranger l'épicerie, tout en faisant un peut le ménage et en lavant la vaisselle. Elle était herueuse de voir que son père avait su rester ici sans que sa mère ne soit intervenu. Elle avait gros à faire, mais Amy faisait du ménages depuis son enfance, elle avait vu pire!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Commission pour la famille   Dim 29 Avr - 12:50

Amy tenta tout le long du chemin de mettre Samara en garde contre son foyer. Qu'avait-elle de si terrible à vouloir cacher aux autres ? Samara avait hâte de voir où pouvait bien loger Amy. Oh, bien sûr, elle n'aurait jamais pensé à ça. Le quartier qu'elles traversaient était connu pour sa pauvreté et sa déliquance. Ses viols. Ses meurtres. L'écrivaine eut un petit sourire en pensant que c'était dans les plus sales des écrins que naissaient les plus belles âmes. Si cette petite lumière qu'elle avait vu en Amy était bien là, alors ça devait être vrai. D'autant que plus elles avançaient ici, plus cette lumière ternie de désespoir et de peur s'intensifiait. Rien qu'à voir la jeune fille, on pouvait savoir à quoi elle pensait.

Samara la regarda tranquilement pendant qu'elle lui présentait la maison où sa famille vivait, pendant qu'elle lui parlait des triplets, de sa mère. Elle eut un coup d'oeil curieux vers la bâtisse. C'était vraiment loin du palace de ses parents. Mais elle y sentait une trace de sa compagnie improvisée, et ce lieu, l'écrin qui fit d'Amy ce qu'elle est, lui inspirait une attraction sans bornes. Elle retint son impatience et suivit Amy. Une fois à l'intérieur, elle regarda les îèces et le capharnaüm sans mauvaise pensée. Elle était plus curieuse qu'autre chose, comme toujours. Elle appréciait la jeune fille, et elle découvrait tant de choses sur elle. Sa maison, elle n'y avait apparement amené personne. Ca se comprenait, oui. Des gens mal intentionés auraient pu fuir. Mais l'étudiante, elle, resta à observer et regarda Amy et son père avec une pointe de tendresse. Elle n'imaginait pas de telles situations. Elle voulut la prendre dans ses bras, mais elle s'y résigna. Elle hocha de la tête lorsqu'elle lui proposa de l'aider à ranger.

" Ca me ferait très plaisir. A deux, on ira plus vite. "

A ces simples mots, elle se dirigea vers un tas de linge éparpillé et commença à tout rassembler. Ca ne la gênait vraiment pas. Elle observa Amy un instant, et laissa échapper quelques mots.

" Tu sais si des fois tu te sens à bout, je suis là, n'hésite pas. "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Commission pour la famille   Dim 29 Avr - 22:10

Amy rammasait et lavait lorsqu'elle entendit Samara lui dire que si elle était à bout, elle était toujours là. elle baissa la tête, faisant son travail moins rapidement... Comment lui dire... Comment lui expliquer que malgré ce qu'elle montrait, elle était toujours à bout de tout? elle était perfectionniste à souhait et en voyant sa vie, elle ne cèssait de tout retoucher et elle regrettait mainte ocasion ou elle aurait pus faire quelque chose de plaisant... Elle voyait la maison et ses membre était parcourus de petit choc, elle voulait tout ranger pour que ce soit parfait... Sa chambre avait été gardée propre par la bonne intention de son père, mais sa mère n'avait rien fait du ménage elle. Son père avait lui aussi de la rancune envers la mère, alors il n'avait pas fait le ménage du reste de la maison. Amy savait que c'était cela qui c'était passé ici, tout le prouvait, la manière de faire de sa mère et de son père qui lui avait promis de lui rendre l'immence service qu'elle lui avait rendu... Elle avait le coeur plus léger à savoir son père en forme, elle qui s'attrendait au pire! elle arrêta de nouveau à laver, rammasser et ranger puis alla rejoindre Samara. Elle se mit devant elle puis plia du linge en lui disant avec regret

Tu as beau dire cela, mais je suis presque toujours à bout...

Elle voulait le dire puis dit d'un ton ammers, d'où sortait bien à L,évidence sa colère, elle avait la voix étoufer et presque les dents serrer

Je suis tout le temps à bout, cette mère n'est même pas digne de porter son nom.. elle ne pense qu'à elle et ce que je suis n'est rien de ce que je veux... je ne fais qu'aider les autres ou n'être qu'un d'objet pour eux, je dois tout subire de la peine des autres ou de leur colère... pour la peine, c'est rare que ce soit reçu ainsi, le mot juste c'est que je ne suis qu'un mur sur qui on peut tout se permettre, je n'ai aucun mot à dire...


Elle se tu... elle ne regardait même plus Samara... Peut-être qu'elle en disait trop? Justement, elle devait tout dire, tout, sans exeption et sans se retenir, depuis son enfance elle renit sa mère qui l'utilise comme une esclave et les élèves du pensionnat comme un souffre-douleur...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Commission pour la famille   

Revenir en haut Aller en bas
 
Commission pour la famille
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Baptême de Juju305
» Arthurios Cousland
» Irma ? Je ne vis que pour ma famille.
» Je me dévoue pour la famille.
» Noel, c'est fait pour la famille non? [feat Marcus]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le pensionnat Bokura :: Flood Powaaaaaaaaaaaaa!!!!!! :: Souvenirs-
Sauter vers: