Le pensionnat Bokura

Le pensionnat de l'art
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le premier veritable emploi de Kietsu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Le premier veritable emploi de Kietsu   Jeu 15 Mar - 21:35

Bon, désolé de t'imposer cette rencontre, mais ce serait étrange si une surveillante ne rencontrait jamais le directeur...

Kietsu frappa d'un air décidé à la porte du bureau du directeur. Celui-ci l'autorisa à entrer. Dès qu'elle ouvrit la porte, elle senti cette rare sensation de malaise qui l'envahissait. Que fesait-elle là? Il fallait qu'elle lui parle, mais elle se disait que chacun de ses mots pouvaient avoir une conséquence sur son emploi.


-Bonjour monsieur. Je suis Kietsu Yama... enfin, vous le savez vu que vous m'avez embauché...

Ca commençait mal, elle disait déjà des conneries

-Je voulais vous voir pour vous remercier de m'avoir engagé. Je ... C'est un honneur. Heu...

Elle était telement déstabilisé qu'elle en oubliait la raison de sa visite.
Revenir en haut Aller en bas
Al-Tar Hinoto
Directeur du pensionnat
avatar

Nombre de messages : 160
Age : 26
Date d'inscription : 25/11/2006

MessageSujet: Re: Le premier veritable emploi de Kietsu   Jeu 22 Mar - 15:51

Le directeur était bien content de recevoir sa surveillante dans son bureau. Bon, il revenait d'une discution plutôt honteuse avec Katsuo qui avait commencé avec une meurtre. Heureusement, le tapis n'en avait pas souffert et le bureau brillait de propreté. Lorsque Kietsu Yama, surveillante à Bokura cogna, il lui dit d'entré de sa voix habituelle, celle douce et sereine.

"Bonjour Kietsu, je suis content de vous voir ici. Je n'ai eu l'occasion de vous parler qu'à votre embauche, ce qui est regrettable."

Son sourire doux et sincère, faisait de lui l'un des directeurs les plus gentils des écoles d'un peu partout^^. Son sourire ne fit que s'accroître lorsque Koetsu manqua ses mots. C'était étrange ce que les nouveaux du personnel faisait comme réaction lorsqu'ils entraient ici. L'homme d'apparence dans la trentaine regardait toujours la nouvelle avec un sourire.

"Aucun besoin de me remercier, je ne pouvais rien faire d'autre voyons. De plus, vous semblez vous habituer à cet environnement. À quelques détails près, mais puisque les étudiants respectent aussi bien la règle que vous, je crois que c'est justice."

Il savait que quelques gens du personnel fumaient alors que c'était suposé être une école sans fumée, mais étant donné que les élèves étaient tout aussi contents du règlements, il n'en faisait pas tout un cas.

"Aller, asseyez-vous..."

Son sourire était espiègle et malicieux, son sourire et regard habituels.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le premier veritable emploi de Kietsu   Dim 13 Mai - 9:40

Kietsu pris une chaise et s'affala dessus... pour dans un mouvement de présipitation se rassoir comme la jeune fille model qu'elle n'était pas. Il essayait de la mettre à l'aise, mais c'était peut être une ruse. Kietsu ne pouvait s'empecher d'être paranoïaque.

" Qu'entendez vous par "À quelques détails près", qu'est ce qu'on vous a dit?"

Kietsu était loin d'être un ange, et vu le nombre de conneries à la seconde qu'elle pouvait faire, le directeur aurait pu avoir vent de divers écart de la jeune femme. Mais il ne fallait pas qu'elle gaffe, peut être qu'il ne savait rien.

" Sinon, je tiens sincerement à vous remercier. Je ne dis pas cela pour être leche botte ou quoi que ce soit, ça ne me ressemble pas. Je dis ça parceque vous ne vous en rendez peut etre pas compte, mais vous me sortez de la merde. C'est pas facile vous savez quand on a les cheveux violets et surtout ma personnalité un peu impulsive. Vous, vous ne m'avez pas jugé. VOus m'avez engagé, vous m'avez donné une chance de faire mes preuves. Et je ferais tout pour être à la hauteur, je vous le promets, et j'ai pas une parole de pute!"

Kietsu parlait toujours assez crument et se dit après réflexion qu'on ne parlait pas comme ça au boss. Un silence s'installa. Pour Kietsu, il semblait durer des heures. Quelle reaction allait il avoir? Est ce que ses paroles l'avaient touché, choqué, fait rire? Son stress qui s'était dissipé pendant son monologue revenait encore plus fort. Elle était telement habituée à ce qu'on lui dise "non" partout qu'elle craignait la réaction de son interlocuteur, aussi gentil qu'il puisse paraitre.
Revenir en haut Aller en bas
Al-Tar Hinoto
Directeur du pensionnat
avatar

Nombre de messages : 160
Age : 26
Date d'inscription : 25/11/2006

MessageSujet: Re: Le premier veritable emploi de Kietsu   Ven 18 Mai - 14:47

Plus il l'écoutait, plus il commençait à apprécier cette jeune femme. Elle en était presque amusante. Pas qu'il se moquait d'elle, mais elle avait du caractère, ça c'était certain.

"Et bien Bokura est un pensionnat sans fumée et le règlement indique clairement l'interdiction du tabac. Je ne fait aucuns remontrances puisque les élèves semblent tout aussi enclin de le respecter que vous."

Il en avait entendu d'autres de la part de bien des gens, mais vraiment, est-ce que cela avait de l'importance? Non, tant que la jeune surveillante faisait son boulot avec justice, il n'allait pas la renvoyer pour des conneries tout à fait futiles. Peut-être était-ce lui le problème dans ce pensionnat et non le corps enseignant. Était-il trop ouvert?

"J'avais remarqué que vous embaucher vous sortait d'un trou et je l'ai fait pour ça et pour le fait que je crois en vos capacités. Malgré votre caractère et un language à faire frémir mes vieilles oreilles, je peux vous assurer que j'ai une totale confiance en votre jugement. C'est ainsi pour tout le corps enseignant. Peu importe votre sang, votre couleur ou vos moyens financiers, tant que vous savez faire votre travail, moi je ne demande rien de plus."

Son sourire doux et serein ne quittait pas son jeune visage. Il semblait en avoir trente alors que derrière ses prunelles se cachait une sagesse vieille d'un demi-siècle et plus. Il regarda Kietsu, attendant sa réaction. Elle était jeune et vulgaire, mais il espérait qu,elle pouvait faire son boulot correctement. Car malgré tout, il pouvait se tromper.

_________________
Seiishi!
*Rougit..*
Te déteste^^
______
+La douceur est ma force lumineuse, la cruauté est mon double+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le premier veritable emploi de Kietsu   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le premier veritable emploi de Kietsu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Maroc ou le premier de la classe ?
» Récit du premier voyage de Sa Majesté en Araucanie
» Haiti-Premier ministre :Il s'appelle Ericq Pierre !
» Le premier ministre Michèle Pierre-Louis au mini-sommet économique de Punta Cana
» Le discours du premier ministre J E Alexis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le pensionnat Bokura :: Flood Powaaaaaaaaaaaaa!!!!!! :: Souvenirs-
Sauter vers: