Le pensionnat Bokura

Le pensionnat de l'art
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 WalKaeri Wolf, homme ou femme ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
WalKaeri Wolf
Étudiante sixième année
avatar

Nombre de messages : 3
Age : 26
Date d'inscription : 23/12/2009

MessageSujet: WalKaeri Wolf, homme ou femme ?   Mer 23 Déc - 20:03

Nom:

Ses parents se nommés Wolfs, aussi il eut le même nom, le nom de ses ancêtres , le nom de ses démons .


Prénom:

Ses parents, ne sachant pas vraiment comment le nommer, on décidé de lui donner le nom de WalKaeri , alors qu'ils étaient en train de regarder le ciel parsemé des étoiles jeté au gré de l'inspiration du peintre.

Surnom:

Tous les enfants qui le côtoyaient le surnommé Daemon parce qu'il avait de long cheveux couleur sang, et que ses yeux en étaient le reflet... et sa peau aussi pâle que la neige n'aidait en rien . Les actes qu'il fit aidant son surnom à prendre le dessus, bien sur...

Les journaux, la police, ainsi que tout son entourage l'on peut à peut surnommés Le Peintre Sanglant, à cause de ce qu'il a fait dans son tendre passé...

on lui donne aussi le diminutif de Walk comme surnom, chose qu'il déteste par dessus tout...


Origine:

Ses parents venaient de Sibérie, et il eurent leur enfant lors d'une grande tempête de neige, dans ce même endroit... aussi, il hérita de cet origine glacial que fut les steppes glacial de la Sibérie .

Âge:

Cela fait dix-huit ans que WalKaeri vit en Sibérie , à présent, il est temps pour elle de prendre un nouveau départ .


Orientation sexuel:

Walk aime bien regarder les courbes d'une femme , mais la musculature d'un homme ne le laisse pas indifférent... quoi que... dans tous les cas, cela ne lui fait en principe ni chaud ni froid . Alors qui sais si il est bi , hétéro, ou bien homo ?

Année:


à cause de son âge, walk se retrouve en sixième année...

Art pratiqué:

Il pratique la peinture par définition,la peinture abstraite, se servant de son imagination pour peindre des œuvres qui peuvent se trouver être lugubre, macabre... et d'autre de ses œuvres se trouve être des chefs d'œuvre de beauté à l'égide de la simplicité , cet art l'une des rares choses que son père daigna lui montrer...la sculpture en faisant partie .Il sait sculpter à peu prés toutes les matières, que ce soit le bronze, le bois ou même le métal pur . Il est aussi passionné par le body painting, sauf que celui qu'il pratique se trouve être plus morbide qu'autre chose , son histoire vous dévoilera le pourquoi du comment...

Art martiaux pratiqué:

Cette fois-ci, c'est sa mère qui l'initia au Kyûdo et au Kendô , étant une professeur reconnu par ses paires . Il dû aussi apprendre à se battre dans la rue, ses parents ne voulant que rarement qu'ils soient à la maison … et son air d'homme féminin de démon ne l'aidait pas … il dû donc apprendre à faire couler le sang et briser des os sans qu'il ne ressente quoi que ce soit , la violence se mettant à faire de plus en plus part de son quotidien, il apprit aussi à enlever la vie , que ce soit à un gros gibier ou bien à un plus petit, du genre humain... et tout cela, à main nue, avec une dague, ou même un simple bâton de bois... son arme de prédilection restant ses mains .

Description Physique:

Il porte de long cheveux rouges lâché dans son dos, son visage est fin, presque féminin, son corps est recouvert par d'ample vêtement servant à cacher la plus part de ses formes, ne voulant pas que quiconque puisse voir à quoi ressemble la musculature d'homme que la nature avait cru bon de lui donner. Il porte des lentilles brunes pour cacher le rouge de ses yeux , ceux qui faisait que son père le traitait de démon et que sa mère le renie . À son poignet, un long bracelet de cuir recouvert de tissu mauve, sa couleur favorite, qu'il a prit la peine d'enrouler à fin de ne pas le perdre , on ne perd pas ce que son ami vous offres. Il porte une boucle d'oreille dorée à l'oreille gauche, son visage est aussi pâle que la lune quand elle se trouve être pleine. Il est une personne assez grande, ce qui le gêne quand il veut se faire passer pour une femme, mesurer 1m85 n'aide pas vraiment . Ses yeux son fins et scruteur, cherchant la vérité dans tout , même si bien souvent ils donnent l'impression de ne regarder que derrière la personne ciblée . Quand il parle , c'est avec un fort accent Sibérien qui s'exprime...



Description Mental:

Walk est un homme stable mentalement, même si on pourrait dire tout autre chose de lui... Il ne ressent que rarement des émotions , même si parfois il tendra la main à une personne juste pour aller contre ceux qui joue avec leur proie . La seule chose qui pourrait déranger son entourage, c'est bien son goût du sang... à force de se battre , il finit par apprécier... puis, par chercher les ennuies , juste pour pouvoir gouter le sang de ses victimes... ce qui a indéniablement finit par le rendre violent , bien qu'avec le temps il s'assagit... bien qu'il ait des limites . Il est quelqu'un qui adore la musique douce , ce qui contraste totalement son caractère de daemon . Walk est un homme solitaire, qui se complait dans la douceur d'un silence bien mériter, détestant qu'on vienne le déranger, bien des fois cela s'est finit par un véritable bain de sang. Il ne supporte pas non plus qu'on le contredise, que ce soit quand il ait tord...ou raison .C'est quelqu'un de froid et de distant, mais d'apparence seulement, sous la couche de glace que la Sibérie à déposé sur son cœur, se trouve un vrai tison ardent . À part tout ça, il est quelqu'un de calme et de réservé .

Histoire:

«  Regarde tout le monde, tous ceux et celles qui l'écoutaient . »
-vous voulez mon histoire ? Soit...asseyez vous... et écoutez … imaginez les steppes glaciale de la Sibérie, le vent qui souffle, et une petite ferme entourée d'une forêt fort peu boisée...c'est dans cette environnement qu'es née la personne que je suis aujourd'hui...

je suis née avec de long cheveux blanc, pas comme aujourd'hui... mes yeux étaient bleu comme l'azur d'un ciel sans nuage … et puis, ils sont rentrés dans notre fermette... ils avaient besoin d'un enfant... et j'étais tout désigné. Mes parents étaient pauvres... aussi, quand la femme et l'homme leurs proposèrent une bourse remplie d'or, ils ne purent qu'accepter. Ainsi, quelques mois seulement après ma naissance, je fut enlever par des personnes que je ne connaissaient pas et qui m'élevèrent de leur mieux, ce qui voulait dire très bien. Ils n'étaient pas forcément aisées, mais n'étaient pas les personnes les plus à plaindre sur cette terre … eux travaillaient de leurs côtés, et moi j'étudiais. Mes parents s'efforçaient de m'apprendre le Japonais, langue qu'ils maitrisaient très bien puisqu'ils étaient dans le commerce... ainsi, j'en ai hérité .

Hélas, à l'école tout n'allait pas forcément pour le mieux... avoir les cheveux blanc et avoir un corps qui intrigue, ça n'aide pas... tous disaient que j'étais une fillette habillé comme un garçon, personne ne pensait que je pouvait être un vrai garçon... être la moquerie constante de tous et de toutes, cela fait baiser l'ego... à force, on perd son envie de se battre, de rétablir la vérité, et puis on sombre dans la déchéance du de la déraison. On devient las de toutes les moqueries, de tous les coups , qu'ils soient physique ou psychique...

Et puis, viens un moment ou tout cela doit cesser . Ou les humiliations constantes sont suffisante... et la vengeance sonne dans le cœur du vaincu . Il fût le premier à tomber, dommage pour lui...

c'était pendant la récréation, il voulait jouer avec moi... me taquiner...il ne fit que me donner un coup de poing dans le bras... mais je le vis venir. Je l'ai attraper, comme si de rien n'était... puis, je l'ai attiré à moi, et, sans que dans mon regard ou dans mes yeux ne laisse présagé, mon coude s'est abattu sur le sien. Un craquement sinistre suivit d'une giclé de sang vint rendre écarlate mon visage, une de mes mèche de cheveux, couleur neige, couleur innocence, fut couvert de cette même substance poisseuse que mes yeux. Bien entendu, il fut d'abord bien trop surpris... mais ensuite, il laissa un long cris s'échapper de sa gorge, cris de douleur, bien évidement... l'ambulance l'emmena au loin, et je n'eut plus de nouvelle de lui, ce qui était probablement mieux ainsi .

Ses amis voulurent le venger... mais qu'ils viennent seul ou à dix, je les battaient tous... je reçu de nombreux coup, mais comparé à ce que je reçu avant, cela n'était rien que de simple pichenettes . Des côtes furent rompu, des nez cassés, des jambes en morceau, des mâchoires éclatées... et ma chevelure innocente ainsi que mes yeux d'ange prirent de plus en plus le teint du sang , fleur damnée...et moi je me complaisait de plus en plus à sentir le goût , acre, ferreux, du sang sur ma peau... dans ma bouche... ouais... j'ai le goût du sang...Et puis, ce jour est venu, prémisse à mon départ de Sibérie...

J'avais bien sur quelques connaissance, des amis...l'un d'eux était même allé jusqu'à m'offrir un cadeau...cette fille, si belle... si gentille... jamais je n'oublierais sa chevelure, doré comme les blés d'été... ni ses yeux, vert comme les émeraudes qui sertissaient ses bijoux. Elle était venu me voir, en toute gentillesse, elle voulait que j'arrête ma vengeance... j'étais d'accord, et puis, j'étais éperdu d'elle, et je ferais tout pour elle... et cela, tous le savait... Quel bêtise ! Elle s'offrit ainsi à moi, le temps d'une nuit... pour sceller la promesse que j'avais fait . Léa... pourquoi ? Plus tard, j'appris la vérité, de la bouche même de son père... la boisson l'avait affaiblit, la soirée était déjà bien avancé...
La seule raison pour la quelle elle s'était ainsi offerte à moi, c'était uniquement pour que j'arrête le massacre . Que j'arrête de réduire ainsi les personnes … Je fus fou de douleur... l'amour que je ressentais n'étais pas réciproque ? Soit... elle allait savoir ce que c'était que de se moquer de moi...

Quelques jours après, alors que la lune nous couvrez tous de son regard protecteur, je l'ai retrouvé, chez elle... ses parents étaient bien sur mort... c'était la première fois que j'allais aussi loin... normalement, je me contentait de briser...pas de faucher . Je suis monté dans sa chambre, l'ai attaché à son lit, puis, ayant pris soin de la mettre à nue et d'avoir un poignard sur moi, je me suis mis à faire de fine incision sur son corps, partant de la naissance de ses seins jusqu'au dessus de la ceinture, je ne voulais tout de même pas violer sa pudeur... De par le mince filet de sang qui s'écoulait des plaies, je me suis mis à dessiner, comme jamais... son corps était ma toile, son âme ma muse... de fin arabesques sanglants s'étalèrent sur tout son corps, puis, finalement, assoiffé de continuer ma peinture, j'ai descendu son pantalon, et ai continué mon œuvre sur ses jambes. je l'ai laissé ainsi, puis, j'ai appelé la police pour qu'ils viennent chercher les corps, celui de Léa commençant à se vider de son sang, sa peau, déjà pâle à la base, devenait cette fois translucide.

Peut de temps avant que la mort ne vienne la faucher, elle laissa quelques mots s'envoler dans le creux de son oreille … une demande de promesse . Celle de ne plus faire ce genre d'atrocité sans avoir de bonnes raisons. Je lui accorda sa dernière volonté... je lui devait bien ça au moins . Puis, je suis partit dans la forêt, histoire de m'abriter . Je ne ressentais rien de bien spécial, pas de honte... plus rien... mon amour s'était envolé avec l'âme de ma belle . Je m'étais tellement enfoncé dans la noirceur de la foret que je perdit tout repères, finissant par n'être plus qu'un de ses habitants . Je me suis mis à vivre avec ce que je trouvait, similaire à l'un de nos cousins les singes... mais en plus évolué . Je chassais, vivait au rythme des saisons...J'ai dû vivre ainsi quelques mois avant que je ne La rencontre... Une tigresse royal... blanche. Ce n'était qu'un bébé, elle n'avait aucun parent... et pourtant, dans ses yeux bleu, elle portait quelque chose... quelque chose qui fit vibrer mon corps, non pas de désir, mais d'une envie de la garder, comme une amie... et c'est ce que je fit . Je m'occupa de la nourrir, la laver, et tous ce qui était nécessaire . J'ai tout fait pour elle, durant de nombreuses semaines...

Puis, mes parents ont réussit à me retrouver . Comment ils avaient fait ? Je n'en savais rien... c'était mes parents biologique, et je portais encore sur moi mon poignard propre, je l'avais lavé du sang de Léa et de tous les animaux qui avaient parcourut le fil de la lame . Ils me proposèrent un marché … partir dans un avion, direction le Japon, l'une de leur connaissance avait un enfant qui allait dans un pensionnat, le pensionnat Bokura ? Dans tous les cas, c'était une bonne manière de disparaître de la circulation... Je garda le même nom ainsi que mon prénom, mon corps, efféminé malgré tout put se métamorphosé en corps de femme, il me suffit juste de mettre quelques vêtements assez ample pour cacher ce que la nature m'eut donné .

Quelques jours aprés, une fois que je réussit à avoir mes papiers ainsi que le permit de garder Léa, puisque c'est le nom que j'ai donné à ma tigresse, je m'asseye dans les siège inconfortable d'un avion de ligne... direction ?

Vous avez dû deviner...

maintenant, demandez vous si vous n'allez pas être ma prochaine peinture...



Signe particulier:

Il porte un bracelet mauve à son poignet gauche, vestige de son ancien amour,il a aussi un couteau caché dans les reliefs de ses vêtements .Il se trouve toujours à marcher en compagnie de Léa, sa bébé tigresse royal blanche .Il porte aussi un dragon en tatouage sur son épaule gauche, image de son futur au Japon..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katsuo Hikari
*Admin* Étudiant de sixième année
avatar

Nombre de messages : 336
Age : 26
Année ou poste : Sixième Année
Art pratiqué : Musique,Art(dessin,peinture),Art de la scène
Sport et/ou art martiaux pratiqué : Kyûdo et Kendo
Date d'inscription : 23/11/2006

Feuille de personnage
Âge ::

MessageSujet: Re: WalKaeri Wolf, homme ou femme ?   Mar 29 Déc - 11:24

Tout es ok... Mais je te demanderais juste une chose, sur les papiers d'inscription pour Bokura, est-ce que Walk à été identifié comme une garçon ou une fille?

_________________
Maintenant que je t'aie, plus jamais je veux te perdre...
Était-ce le bon moment que j'ai choisi, père?
§Pourquoi la vie est si cruelle?...§
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionnatbokura.forumactif.com/les-fiches-des-gars-f6/ka
WalKaeri Wolf
Étudiante sixième année
avatar

Nombre de messages : 3
Age : 26
Date d'inscription : 23/12/2009

MessageSujet: Re: WalKaeri Wolf, homme ou femme ?   Mar 5 Jan - 11:27

Il a été identifié comme étant une fille sur à peu prés tout ses papiers... donc , c'est la même chose pour le pensionnat .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katsuo Hikari
*Admin* Étudiant de sixième année
avatar

Nombre de messages : 336
Age : 26
Année ou poste : Sixième Année
Art pratiqué : Musique,Art(dessin,peinture),Art de la scène
Sport et/ou art martiaux pratiqué : Kyûdo et Kendo
Date d'inscription : 23/11/2006

Feuille de personnage
Âge ::

MessageSujet: Re: WalKaeri Wolf, homme ou femme ?   Mar 5 Jan - 13:28

Alors, je déplace ta fiche dans celle des filles. (J'ai donné le nom fiche en temps que fiche d'inscription.)

Voilà, il n'y a plus de problèmes ^-^

Bon jeux!!!

_________________
Maintenant que je t'aie, plus jamais je veux te perdre...
Était-ce le bon moment que j'ai choisi, père?
§Pourquoi la vie est si cruelle?...§
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionnatbokura.forumactif.com/les-fiches-des-gars-f6/ka
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: WalKaeri Wolf, homme ou femme ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
WalKaeri Wolf, homme ou femme ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» D.de Saxe,Finie."Il n'est plus pour moi de bonheur, de repos, que par la possession de cette femme que je hais et que j'aime avec une égale fureur."
» Un rendez-vous d'explorateurs.
» Sida : Un nouveau "préservatif moléculaire" pour protéger les femmes
» Un parfum enivrant d''idéal prisonnier [Terminé]
» Les Prisonniers. [Prevention "Games" Wonderland] 1624.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le pensionnat Bokura :: IMPORTANT!!! :: Les fiches :: Des étudiants :: Les fiches des filles-
Sauter vers: