Le pensionnat Bokura

Le pensionnat de l'art
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Une note pour apaiser l'âme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Betty Black
Professeure de Danse, spécialisée en kapoera
avatar

Nombre de messages : 53
Age : 27
Année ou poste : Professeur de danse/ capoera
Art pratiqué : Danse
Sport et/ou art martiaux pratiqué : Capoera
Date d'inscription : 08/12/2009

Feuille de personnage
Âge :: 24 ans

MessageSujet: Re: Une note pour apaiser l'âme   Mer 23 Déc - 15:49

Mia cara... ma chérie... il en avait des bonnes lui... il devait s'imaginer des choses... et peut être étais-ce aussi bien ainsi . Bon... il voulait danser ? soit... il avait prit la partie la plus compliqué à ses yeux, mais bon... si elle était capable de faire suffisamment appel à son esprit, surement pourrait-elle en tiré quelque chose de fort intéressant...

-Bien ... ne bouge pas de la il mio amore di cieco. Je vais juste mettre un peu de musique ...

Oui... elle avait osé l'appelé comme ça... mais bon, elle voulait aussi l'endurcir un peu, et si il se sentait blessé juste à l'énonciation de son était, il était fort à parié que dans la vie de tous les jours, il se ferait marché sur les pieds bien souvent...

Elle se dirigea vers la chaine Hi-Fi qui trainait par la, ô magie... puis, elle mit une radio qu'elle connaissait bien pour sa diffusion de musique de tango ... peut être qu'en faisant appel à ses sentiments , peut être serais-ce plus facile ?

Elle re-fit demi-tour, allant de nouveau vers Amertume, elle le prit par la main afin de pouvoir se retrouver au centre de la pièce, la ou nul objet ne pourrait les gêner . Elle prit ensuite la main du jeune homme dans sa main, posant son autre main sur son bassin , elle se pencha à son oreille et murmura , son fort accent italien rajoutant un peu plus de charme à ses paroles...


-Ferme tes yeux... et imagine l'endroit ou tu veux... laisse tes mains parcourirent mon corps si tu veux, je désir que tu puisse savoir qui tu as face à toi ...une fois que ce sera fait, je veux que tu te fasse une image mental de l'endroit ou tu te sens le mieux... laisse le son s'accorder à l'ambiance, les odeurs aussi , et une fois que ce sera fait, commence à danser de la façon dont ton corps te le dicte , d'accord ?


Oui... elle devait être folle pour penser que cela marcherais... mais c'était la seule façon qu'elle avait pour lui redonner un semblable de vue sans qu'il n'ai à subir quoi que ce soit de dommageable . Son coeur se mit à battre un peu plus vite... il se pourrait qu'il touche un quelconque endroit de sensible, et cela, elle le détestait...mais bon, elle lui avait donné sa confiance... Sa poitrine se soulevait plus fortement, sa respiration augmentait, la tension pouvait se sentir, sans avoir besoin d'un quelconque don ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amertume de la Providence
Étudiant de cinquième année
avatar

Nombre de messages : 127
Age : 27
Année ou poste : 5e
Art pratiqué : musique
Sport et/ou art martiaux pratiqué : repli stratégique
Date d'inscription : 19/11/2009

Feuille de personnage
Âge ::

MessageSujet: Re: Une note pour apaiser l'âme   Mer 23 Déc - 16:12

Amertume eu un sourire éphémère lorsqu'elle l'appelait ainsi, mais enfin, il n'allait pas se fâcher de ce genre de chose, il était bien conscient qu'il était aveugle, pas besoin d'en faire tout un plat, bien que parfois ça faisait du bien de chialer un coup mais la n'était pas le moment. Elle alla mettre de la musique, lui indiquant de ne pas bouger, chose qu'il ne fit pas, n'ayant aucune idée d'ou il se trouvait dans la pièce, il avait déjà eu du mal à trouver le piano, alors bouger...

Elle se rapprocha de lui de nouveau, la musique jouait des airs de musique latine, une musique que sa mère aimait beaucoup, cela lui rappelait le bon temps qu'il avait passé au manoir avec ses parents, son frère...Il la sentit prendre ses mains et les posés là ou elle le voulait. Il ne résista pas, il avait l'impression qu'elle lui faisait faire une sorte de thérapie, mais peut-être étais-ce plus profond que cela.

Puis elle lui donna des instruction, jusqu'à le laisser toucher son corps si il le voulait, mais Amertume n'oserais pas faire cela, il pourrait la rendre mal à l'aise et il n'avait pas envie que ce genre de chose arrive. Il s'en tint à imaginer l'endroit ou il se sentait bien. Il repensa immédiatement à la salle de bal du manoire, un endroit vaste et éclairer par un grand chandelier, avec ses deux cent quarante huit chandelles que l'on allumait les soirs de festivités. Avec le buffet un peu plus loin, les musiciens, sa mère qui dansait avec son père, son frère qui s'amusait à faire le bouffon pour impressionner les amis. Et lui, timide qu'il était. dans son coin. On lui tendait la main et il la prit, il se sentait bien, on se souciait de lui, il n'avait plus rien à craindre.

Il laissa doucement la musique envahir son esprit, celle-ci avait prit une tourne plus lente, plus douce tout en étant imprégner de cette passion latine qui fais que tous ont un coeur de flammes.


-Je ne ferai rien qui puisse vous mettre mal à l'aise mlle Betty...mais à votre tour...accorder moi votre confiance...-

Il parlait d'un ton rassurant, chaleureux, doux, on avait plus la même impression devant lui, on avait l'impression de voir briler au fond de ses yeux désormais ouverts, une lueur, bien qu'ils soient aveugles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Betty Black
Professeure de Danse, spécialisée en kapoera
avatar

Nombre de messages : 53
Age : 27
Année ou poste : Professeur de danse/ capoera
Art pratiqué : Danse
Sport et/ou art martiaux pratiqué : Capoera
Date d'inscription : 08/12/2009

Feuille de personnage
Âge :: 24 ans

MessageSujet: Re: Une note pour apaiser l'âme   Mer 23 Déc - 16:27

Lui faire confiance ? bah... il n'avait pas besoin de le demander pour qu'elle lui accorde... il l'avait déjà, et en entier . Et puis, comment pourrait-il la mettre mal à l'aise ? même si il toucherais ses seins juste pour voir à qui il avait à faire, cela ne l'aurait gêné outre mesure... même si elle se serait sentit somme toutes légèrement mal à l'aise... il n'y avait que des femmes qui avaient pût se targuer de toucher ce genre d'endroit si intime..

Elle voyait le plaisir baigner dans ses yeux, et c'était exactement ce qu'elle voulait... qu'il se sente à l'aise, et qu'il fasse ce qu'il pensait juste ... qu'il n'ait rien qui puisse l'arrêter , même pas ses préjugés .Sa voix se fit douce, comme une mère qui essaie d'enseigner quelque chose à son enfant... encore cette comparaison.


-Fais ce que tu ressens Amertume...ce que tu désir... je suis tout à toi mon cher...tu as toutes ma confiance !

Effectivement, cela était vrai... mais dans un sens.Elle était à lui, mais pour cet instant... comme elle avait appartenu à Wendrax le temps d'une danse , et uniquement dans ce genre de situation... dans les autres, sa mentalités était tout autre ... Ni dieu ni maitre ! et personne n'avait jamais réussit à la faire changer, pas même son père en qui elle avait un grand respect .

Et puis... elle n'avait pas vraiment à craindre de qui que ce soit... la chaleur du métal contre sa chair ne pouvait que la rassurer , il lui suffirait que de quelques instants pour pouvoir se défendre... et puis, dans le pire des cas, son corps était la meilleur de toutes les armes, son charme aidant, cela allé de sois...

Puis, regardant Amertume dans le blanc de ses yeux, elle sourit, légerement ...


-Quand tu veux cher..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amertume de la Providence
Étudiant de cinquième année
avatar

Nombre de messages : 127
Age : 27
Année ou poste : 5e
Art pratiqué : musique
Sport et/ou art martiaux pratiqué : repli stratégique
Date d'inscription : 19/11/2009

Feuille de personnage
Âge ::

MessageSujet: Re: Une note pour apaiser l'âme   Mer 23 Déc - 16:44

Faire ce qu'il ressentait...C'était une chose, l'appliquer en était une autre. Il se contenta de hocher la tête puis s'imagina de nouveau la salle de bal du manoire, si grande avec ses baies vitrés, ces larges rideaux rouges, l'odeur du banquet, les musiciens si afférer, les serviteurs, les gens qui parlaient et dansaient, ses parents, son frère et cette main tendu qui l'invitait si gentiment. Amertume ne tarda pas à bouger, fermant les yeux, sa main droite tenait celle de Betty, l'autre était doucement poser sur sa taille, si elle était si douer que cela, elle n'aurait aucun mal à suivre les mouvements du jeune homme.

C'était une valse, légèrement changer par la musique ambiante, une valse plus passionner que cette danse habituellemtn mais moins énergique que le tango, de toute façon, Amertume ne savait pas danser le tango. Mais il y avait autre chose dans les mouvements du jeune homme, une fluidité étrange qui n'allait pas avec so handicape. Comme si il avait su par avance l'espace que lui accordait la pièce. Ses pas s'arrêtaient la exactement ou il y avait des obstacles.

Le jeune homme avait l'air plus serein, plus sérieux aussi mais on voyait qu'il appréciait le moment. N'eussent été de la différence entre leurs deux vêtements, on n'auraient su distinguer qui menait. Amertume, dans sa chemise d'époque ressemblait à l'un de ces jeunes hommes de la haute bourgeoisie française du moyen âge à la renaissance, bien qu'il soit d'origine irlandaise. Et Betty qui sortait de cette ère moderne avec des traits que l'on ne retrouvait pas nécessairement à cette époque. Cela lui rappelait tant le manoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Betty Black
Professeure de Danse, spécialisée en kapoera
avatar

Nombre de messages : 53
Age : 27
Année ou poste : Professeur de danse/ capoera
Art pratiqué : Danse
Sport et/ou art martiaux pratiqué : Capoera
Date d'inscription : 08/12/2009

Feuille de personnage
Âge :: 24 ans

MessageSujet: Re: Une note pour apaiser l'âme   Mer 23 Déc - 18:25

Elle , elle ne voyait que la réalité, celle que tout simple mortel voyait à tout les jours... le monotone de la salle, le piano... la musique qui jouait était certes appréciable, il resté qu'elle était toujours la même... un jour, il allait falloir qu'elle change son répertoire, cela, c'en était sur...

Soupirante, elle se laissa dicté son propre comportement par ce jeune homme effarouché, et pourtant cela ne la dérangé pas... elle se permit de le regarder dans les yeux, puis, elle sourit, comme si elle désiré quelque chose... oui, elle allait lui demander... une fois qu'il aurait finit.

Elle le voyait qu'il était profondément plongé dans ses pensées, et c'est pour cela qu'elle ne voulait le déranger sous aucun prétexte, elle aimait tant cela le voir si bien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amertume de la Providence
Étudiant de cinquième année
avatar

Nombre de messages : 127
Age : 27
Année ou poste : 5e
Art pratiqué : musique
Sport et/ou art martiaux pratiqué : repli stratégique
Date d'inscription : 19/11/2009

Feuille de personnage
Âge ::

MessageSujet: Re: Une note pour apaiser l'âme   Mer 23 Déc - 18:39

Amertume se laissa emporter encore quelques moment par la musique, par son imagination et par cette réalité qui n'était pas la sienne puis revint doucement sur Terre, il arrêta ses pas là, comme si il se réveillait d'un rêve étrange. C'était comme passer de la chaleur du soleil à la froideur de la lune en quelques instants. Il regarda l'endroit ou se trouvait l,aura de la jeune femme.

-Merci..-

Fit-il doucement. Il se recula d'un pas et fit une courte révérence pour lui montrer son appréciation puis se redressa, faisant face à elle, du moins, i le croyait bien, il ne pouvait distinguer si il faisait face ou non aux gens, mais au moins savait-il ou ils se trouvaient.

-Ce fut très agréable...-

Commenta t-il avec un sourire chaleureux et sincère sur les lèvres, comme de ceux qu'on ne voit plus si souvent de nos jours, un sourire franc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Betty Black
Professeure de Danse, spécialisée en kapoera
avatar

Nombre de messages : 53
Age : 27
Année ou poste : Professeur de danse/ capoera
Art pratiqué : Danse
Sport et/ou art martiaux pratiqué : Capoera
Date d'inscription : 08/12/2009

Feuille de personnage
Âge :: 24 ans

MessageSujet: Re: Une note pour apaiser l'âme   Mer 23 Déc - 18:54

Elle le regarda lui faire une révérence... c'est ainsi qu'il le prenait ? soit... elle allait lui montrer qu'elle aussi avait des manières. Elle recula de quelques pas, et fit le même genre de révérence, mais à la mode féminine...ce qui n'était pas plus mal , il fallait l'avouer .Sa voix prit le ton de celle des femmes de la même époque, souriante .

-Mais ce fut tout un honneur mon cher...

Soupirante, elle le regarda, et , décidée, elle s'approcha de lui, franche, et posa sa main sur son épaule, souriante , franchement, comme les rares fois ou elle put se laisser aller à ce genre de comportement ... sa voix avait reprit son ton normal, passant tout de suite à celui, plus suave, de l'ensorceleuse


-Tu sais... je t'apprécie beaucoup... et je voudrais savoir... es-ce que tu accepterais de devenir mon fils ?

ça y est... elle avait lâché la bombe... pourquoi avoir dit ça ? parce qu'elle se sentait comme ça avec lui, protectrice, maternel... elle ressentait une sorte d'amour pour ce gars, pas un amour qui fait battre le coeur des amants, mais celui qui fait battre le coeur des parents...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amertume de la Providence
Étudiant de cinquième année
avatar

Nombre de messages : 127
Age : 27
Année ou poste : 5e
Art pratiqué : musique
Sport et/ou art martiaux pratiqué : repli stratégique
Date d'inscription : 19/11/2009

Feuille de personnage
Âge ::

MessageSujet: Re: Une note pour apaiser l'âme   Mer 23 Déc - 19:11

Il ne le prenait pas d'une façon ou d'une autre mais il fallait dire que l'Irlande avait longtemps garder ses traditions et que sa famille était de celle qui n'écoute pas la télé et qui préfères aller faire un tour dans les bois ou une promenade à cheval plutôt que de s'user les pouces sur une manette de jeu vidéo. Bah oui, il faisait vieillot mais avait tout son charme. Il ne la vit pas faire sa révérence mais il vit l'aura s'éloigner un peu puis revenir d'un coup et lui poser la question la plus innatendu de tout les temps. Une énorme surprise se peignit sur le visage d'Amertume.
Non, à celle là, il ne s'y attendait pas.

Était-elle réellement sérieuse dans ses paroles? Ou n'étais-ce qu'une blague qu'elle lui faisait. Demande t-on à une personne que l'on connaît depuis une demi heure, car il s'était écouler à peu près ce temps là, de devenir son enfant? Amertume avait encore ses deux parents et son frère aîné, que penseraient-ils de ce genre de folie? Mais Amertume ne voulait surtout pas blesser la jeune femme dans son orgueil ni en elle-même.


-Votre...fils?.... . . . .-

Il ne savait que répondre à cette demande, il aurait bien voulu lui faire plaisir et accepter sa requête mais étais-ce seulement possible? Il appréciait également la présence de la jeune femme mais, n'étaient-ils pas si éloigner que cela en âge? C'eu parût incongrue ou du moins, étrange.

-Je vous apprécie beaucoup aussi mais, êtes vous sérieuse?

Il était étonner d'une telle proposition, elle qui lui avait si librement permis de parcourir son corps sans pudeur aucune, chose qu'il n'avait pas faite. Il se demandait à quoi elle pouvait bien penser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Betty Black
Professeure de Danse, spécialisée en kapoera
avatar

Nombre de messages : 53
Age : 27
Année ou poste : Professeur de danse/ capoera
Art pratiqué : Danse
Sport et/ou art martiaux pratiqué : Capoera
Date d'inscription : 08/12/2009

Feuille de personnage
Âge :: 24 ans

MessageSujet: Re: Une note pour apaiser l'âme   Mer 23 Déc - 20:42

Moui... elle était peut être allé un peut trop fort sur le coup, c'était comprenable...et maintenant, elle devait rectifier son tire, sinon il ne lui ferait plus confiance, même si elle avait, en partie, réussit à le faire voyager... Elle se racla la gorge, essayant de sembler gêné, ce qui n'était pas réellement le cas.

-Ou tout du moins ta senpai... je sais que tu as des parents, et je ne voudrais pas prendre leur place... mais bon, avec toi, je me sens protectrice, pas comme une soeur , ni comme une amante, mais plus comme une mère... tu vois ?


La , il devait vraiment avoir peur... Elle, cette parfaite inconnue, qui ne la connaissait que depuis quelques heures , lui proposait de jouer ce rôle... elle comprenait trés bien qu'il refuse, et jamais elle ne se serait sentit mal, même au contraire... c'était une simple proposition qui lui était passé par la tête . Elle haussa des épaules, comme fataliste, et se retourna, prenant la direction de la sortie , soupirante, ses deux mains se retrouvant dans chacune de ses poches .Elle laissa quelques mots à l'adresse d'Amertume, sa voix se trouvant être vibrante, non pas de triste... mais plus comme si elle demandait le pardon.

-Excuse moi de t'avoir parler de ça... oublie tout, nous nous reparlerons bien un jour... si nous nous croisons .

Et voila, tout était finit... en quelques mots , elle avait jeté sa demande à la poubelle... ses faiblesses, celles de blesser et d'être blesser reprenant le dessus , et maintenant, il lui fallait fuir... elle haussa ses épaules, envoyant sa main en arrière, oubliant tout... peu à peu . Et peut être étais-ce mieux ainsi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amertume de la Providence
Étudiant de cinquième année
avatar

Nombre de messages : 127
Age : 27
Année ou poste : 5e
Art pratiqué : musique
Sport et/ou art martiaux pratiqué : repli stratégique
Date d'inscription : 19/11/2009

Feuille de personnage
Âge ::

MessageSujet: Re: Une note pour apaiser l'âme   Jeu 24 Déc - 14:57

Dans le sens premier de la phrase, cela semblait illogique mais si on nommait senpai, ce n'était pas la même histoire. Cependant, la jeune femme semblait regretter ses paroles et se mis à débiter le contraire puis lui dit d'oublier tout ça. Il voyait l'aura de la jeune femme s'éloigner de lui. Ce fut comme une vague, et voilà, de nouveau, il se faisait abandonner, seul avec lui-même dans la noirceur de la solitude.

Non, elle ne lui faisait pas peur, au contraire, c'était probablement la personne la plus senser qu'il avait rencontrer jusqu'à présent. Et maintenant, il n'avait plus de point de repère dans la pièce et son coeur se trouait d'un nouveau vide.


-Attend!!-

Lança t-il en tendant la main vers l'aura fuyante de la jeune femme. Mais en faisant un pas, il se prit le pied dans le caisse d'un instrument et piqua une plonge vers lesol ou il 'étala de tout son long avec un bruit sourd et un cri de douleur. On ne l'avait pas nécessairement entendu mais une vive douleur tordait sa cheville gauche et il ne la sentait plus, juste une immense douleur.

Il se redressa piètrement sur les genoux, rammenant sa cheville près de lui, soufflant plus pour lui-même que pour l'autre.


-Alors toi aussi...toi aussi tu vas m'abandonner...comme tous les autres...-

Il ferma les yeux, incapable de voir la réalité et accota son front contre son genou qu'il avait rammener contre sa poitrine. Il avait mal, surtout à sa cheville et sa tête se faisait bourdonnante de ce sentiment d'abandon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Betty Black
Professeure de Danse, spécialisée en kapoera
avatar

Nombre de messages : 53
Age : 27
Année ou poste : Professeur de danse/ capoera
Art pratiqué : Danse
Sport et/ou art martiaux pratiqué : Capoera
Date d'inscription : 08/12/2009

Feuille de personnage
Âge :: 24 ans

MessageSujet: Re: Une note pour apaiser l'âme   Sam 26 Déc - 12:05

Quand elle l'entendit tomber, elle eut un doute, juste un instant... devait-elle partir , s'éloigner pour fuir ? ou bien faire demi-tour ? un instant... un seul... c'est ce qui lui fallut pour prendre sa décision...

-Non...Je ne t'abandonnerais pas...


Ouais... elle devait être taper à quelque part... certaines personnes auraient tout simplement traçait en sens inverse pour éviter cette folie... mais non, elle, au lieu de franchir le seuil de la porte, elle fit demi-tour, se dirigeant ver le jeune homme , tout en soupirant . Sa voix se faisait las, épuisée, comme si elle s'y attendait...

-Je t'aime bien... alors je vais pas te laisser tomber...

Elle savait bien qu'il souffrait, elle le voyait sur son visage... et pourtant, comme si ce n'était suffisant, elle s'arrêta, sortant son paquet de cigarette en contemplant les quelques cigarettes qui lui restait d'un œil critique ... Puis, elle en prit une , l'allumant , prenant tout son temps... Et , quand ce fut finit, elle continua sa route vers Amertume .


-La vie est une salope mon cher... et elle fera tout pour te le faire comprendre, la preuve... regarde toi...

Oui... elle le savait bien, elle le faisait probablement souffrir ... mais c'était voulut, elle voulait s'assurer qu'elle pouvait mettre dans le coeur de cet homme sa confiance... mais aussi son amitié et tout ce qui venait avec . Elle avala une longue bouffé de sa cigarette puis, la relâcha, s'approchant de lui , lui tendant sa main libre .

-Un peu d'aide ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amertume de la Providence
Étudiant de cinquième année
avatar

Nombre de messages : 127
Age : 27
Année ou poste : 5e
Art pratiqué : musique
Sport et/ou art martiaux pratiqué : repli stratégique
Date d'inscription : 19/11/2009

Feuille de personnage
Âge ::

MessageSujet: Re: Une note pour apaiser l'âme   Jeu 28 Jan - 20:35

Il entendit des pas faire sens inverse mais ne daigna pas lever le regard vers ce soudain changement d'attitude. Bien qu'elle ai dit qu'elle ne l'abandonnerait pas, ce geste qu'elle avait poser en voulant fuir prouvait compte et hors de tout doute qu'elle ne lui accordait pas sa confiance et donc, devait-il en faire de même. Elle l'avait durement blessé et continuait encore, mais Amertume n'était pas dupe et les paroles de la jeune femme passèrent un momet dans sa tête avant de s'évanouir dans l'oubli.

Tristement, il se dit que c'était peut-être son destin et que son nom ne faisait que lui rappeler à chaque instant la misère de la vie. Il ne vit pas la main tendu de Betty et l'aurait probablement ignorer si il l'avait vu de toute façon, tout le sentiment de joie qu'il avait ressentit un peu plus tôt s'était dissiper en même temps que sa confiance. Ses craintes redoublaient au fur et à mesure qu'il prenait conscience de l'état de sa cheville. Celle-ci était dans un piètre état, casser ou fouler, peu importait, il ne pourrait pas remarcher dessus pour un moment.


-J'ai la cheville casser...je crois...ou du moins...fouler...-

Fit-il amèrement. Son timbre de voix était sombre, glaciale, voir inamicale mais sans intonations mauvaises. Il en avait juste assez de sa vie et de tout ce qui lui arrivait en ce moment. Il vivait une mauvaise passe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une note pour apaiser l'âme   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une note pour apaiser l'âme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» EASHL
» Le nom du nouveau Représentant National sera connu le 16 dec12
» Une autre bonne note pour Haiti
» "I love you two."-Petit diner pour apaiser les tensiosn[Joe et Jack]
» NOTE D’INFORMATION Chef de Mission et Porte-parole pour l’OIF au GABON L

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le pensionnat Bokura :: École :: Les salles de classes :: Musique-
Sauter vers: