Le pensionnat Bokura

Le pensionnat de l'art
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Une note pour apaiser l'âme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Amertume de la Providence
Étudiant de cinquième année
avatar

Nombre de messages : 127
Age : 27
Année ou poste : 5e
Art pratiqué : musique
Sport et/ou art martiaux pratiqué : repli stratégique
Date d'inscription : 19/11/2009

Feuille de personnage
Âge ::

MessageSujet: Une note pour apaiser l'âme   Mar 22 Déc - 15:51

Amertume s'était rendu tant bien que mal jusqu'à la salle de musique pour le moment déserte. Il avait réussit à trouver le piano sans trop se planter dans tout ce qui pouvait se trouver sur son chemin. Il savait qu'il lui fallait être deux fois plus prudent dans ce genre de classe, il ne tenait pas à ce que les instruments ne soient briser par sa faute. Il s'était assis sur le banc et avait fais glisser le couvercle puis glissa ses doigts le long des touches d'ivoires. Il se sentit immédiatement apaiser.

Cherchant dans son sac, il sortit son livre de partition qui était plutôt épais puis le déposa devant lui et l'ouvrit à la page 34. Il n'y avait aucune necre sur les pages, juste un relief invisible pour ceux qui ne s'y connaissait pas et il aurait été stupide d'y mettre de l'encre, Amertume était aveugle. Bien qu'il les connaissait par coeur, Amertume aimait bien se rappeler les notes de temps en temps. Il commença à jouer. Les notes coulaient doucement, vivement et sans fautes comme une mélodie magnifique aux tons coloré et jouer avec passion par un être passionné par ce qu'il faisait.

Amertume appréciait chaque moment qu'il avait pour écouter, après tout, c'était tout ce qui lui restait désormais, la musique et c'était ce qu'il continuerait de faire, jouer et écouter. C'était un don qu'il avait développer et qu'il comptait bien garder, aussi longtemps qu'il le pourrait. Puis il accompagna la chanson de sa voix. Il était en train de jouer Mad World.


All around me are familiar faces
Worn out places, worn out faces
Bright and early for their daily races
Going nowhere, going nowhere
Their tears are filling up their glasses
No expression, no expression
Hide my head I want to drown my sorrow
No tomorrow, no tomorrow


And I find it kinda funny
I find it kinda sad
The dreams in which I'm dying
Are the best I've ever had
I find it hard to tell you
I find it hard to take
When people run in circles
It's a very, very mad world mad world


Children waiting for the day they feel good
Happy Birthday, Happy Birthday
Made to feel the way that every child should
Sit and listen, sit and listen
Went to school and I was very nervous
No one knew me, no one knew me
Hello teacher tell me what's my lesson
Look right through me, look right through me


And I find it kinda funny
I find it kinda sad
The dreams in which I'm dying
Are the best I've ever had
I find it hard to tell you
I find it hard to take
When people run in circles
It's a very, very mad world... world
Enlarge your world
Mad world



Le piano accompagnait parfaitement la chanson et la voix du jeune homme lui donnait un timbre un peu plus dramatique et nostalgique, plus profond...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Betty Black
Professeure de Danse, spécialisée en kapoera
avatar

Nombre de messages : 53
Age : 27
Année ou poste : Professeur de danse/ capoera
Art pratiqué : Danse
Sport et/ou art martiaux pratiqué : Capoera
Date d'inscription : 08/12/2009

Feuille de personnage
Âge :: 24 ans

MessageSujet: Re: Une note pour apaiser l'âme   Mar 22 Déc - 16:14

En sortant de sa salle de cour, elle passa devant la salle de musique et entendit une chanson jouée au piano, cela, elle n'en doutait pas, ses oreilles ne lui faisaient jamais défaut. Curieuse, par défaut,elle s'arrêta dans le cadre de la porte, détaillant du regard l'élève qui jouait du piano... et bien,cela s'entendait, rien qu'au son de sa voix qui s'accordait très bien à celui du piano . Dans sa jeunesse, elle avait déjà jouée un peu de piano, faveur demandé de ses parents, et , bien sur, elle n'avait su s'y soustraire...


Silencieusement, elle entra dans la salle, instinct dicté par sa génétique, bien sur... vivre avec des parents mafieux permettait toujours de développer quelques habilités, qu'on le veuille ou non... tout autour d'elle se trouvait de nombreux instruments de musique, violon, contrebasse, guitare sèche, électrique, et bon nombre d'autre instruments du même genre ou encore plus hétéroclite . Soucieuse de ne pas déranger le jeune homme dans ce qu'il faisait, elle s'approcha dans son dos, attendant qu'il eut finit pour finalement l'applaudir, gentiment .


-Bravo... c'était... ah... comment vous dites ... Bellesimo !

Elle était franche, comme à son habitude, et même si elle avait quelques difficulté à parler Japonais, elle était tout de même capable de se faire comprendre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amertume de la Providence
Étudiant de cinquième année
avatar

Nombre de messages : 127
Age : 27
Année ou poste : 5e
Art pratiqué : musique
Sport et/ou art martiaux pratiqué : repli stratégique
Date d'inscription : 19/11/2009

Feuille de personnage
Âge ::

MessageSujet: Re: Une note pour apaiser l'âme   Mar 22 Déc - 16:25

Lorsqu'il eu terminer, la voix qui lui fit un compliment le fit sursauter. Il n'avait pas entendu la personne arriver et bien entendu pas vu. Il jeta un regard circulaire dans la salle mais ne vit personne, enfin, il ne vit pas d'aura. Bien sur, la personne en question se trouvait derrière lui.

-Merci...mais...qui est la?-

Demanda t-il sans pourtant bouger. Il se sentait perdu tout d'un coup, ne sachant pas vraiment ou et à quel distance se trouvait la personne. Du coup, il savait qu'il s'agissait d'une femme, qu'elle avait un accent qu'il connaissait bien et que son japonais laissait à désirer.

Pour alléger l'atmosphère, Amertume se présenta.


-Je m'appel Amertume, vous m'avez un peu surpris...je ne vous ai ppas entendu rentrer...-

Dit-il d'un ton qu'il essayait de faire paraître chaleureux.

Amertume était une personne plutôt sociale mais il n'avait pas toujours la chance de rencontrer beaucoup de gens et dernièrement, il avait l'impression que les gens qu'il rencontrait disparaissait toujours quelque part. Il avait surtout une impression de vide dans le coeur. Il afficha un sourire un peu faux, il ne s'était pas attendu à ce que quelqu'un l'entende et les paroles de sa chanson n'était pas des plus joyeuses. Enfin, ce n'était pas la sienne mais c'était une chanson qu'il aimait bien chanter quand il ne se sentait pas très bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Betty Black
Professeure de Danse, spécialisée en kapoera
avatar

Nombre de messages : 53
Age : 27
Année ou poste : Professeur de danse/ capoera
Art pratiqué : Danse
Sport et/ou art martiaux pratiqué : Capoera
Date d'inscription : 08/12/2009

Feuille de personnage
Âge :: 24 ans

MessageSujet: Re: Une note pour apaiser l'âme   Mar 22 Déc - 16:42

Il ne la voyait pas ? possible... après tout, tant de chose était possible... et puis, elle était dans son dos . Par politesse, elle alla lui faire face, s'accotant au piano , sa voix se fit douce , agréable

-je me nomme Betty Black... désolée de t'avoir surpris, ce n'était pas mon but ...ah ! Je suis prof de danse , enchantée .


Elle lui tendit la main, toujours par politesse... elle n'allait pas lui faire la bise non plus ?! elle ne le connaissait pas assez...et puis, même si il avait l'air d'être quelqu'un de bien, personne ne savait ce qui pouvait se cacher sous un masque... elle en portait bien un en jouant le rôle de professeur, et ce ,même si c'était dans sa nature, cette partie dominante et autoritaire et pourtant, protectrice faisait partie de son être .

Elle regarda Amertume, le détaillant du regard... il avait l'air mignon, quoi qu'un peu efféminé , ce qui ne lui allait pas si mal... mais ça ne changeait pas le fait qu'il n'était pas son style... et puis, aucun homme n'avait encore parcouru son corps, juste quelques femmes... ce n'était pas réellement sa faute, elle aimait juste jouer de son charme pour s'amuser un peu avec la crédulité des hommes . En revenant à son sujet premier, elle retourna au jeune homme, puis, regarda les feuilles de notes... en brail... C'est à ce moment la qu'elle compris pourquoi il ne semblait pas l'avoir remarqué... il était aveugle.


tu joue trés bien Amertume... tu étudie en musique ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amertume de la Providence
Étudiant de cinquième année
avatar

Nombre de messages : 127
Age : 27
Année ou poste : 5e
Art pratiqué : musique
Sport et/ou art martiaux pratiqué : repli stratégique
Date d'inscription : 19/11/2009

Feuille de personnage
Âge ::

MessageSujet: Re: Une note pour apaiser l'âme   Mar 22 Déc - 16:57

La jeune femme se présenta. Il se rassura, c'était une enseignante. Il pu enfin voir son aura, il y distinguait un mélange de couleur qu'il n'avait pas encore vu chez une personne, les couleurs de l'aura cherchait à prendre le dessus les unes sur les autres. Le jeune homme ignorait comment interpréter l'agitation qu'il y perçevait. Il ne fit pas de commentaire et ne vit pas non plus la main tendu de l'enseignante. Elle le complimenta puis lui demanda si il étudiait en musique.

-Ce n'est pas grave...et oui...c'est bien la seule chose qu'il me reste...-

Son regard blanc s'embruma un moment, pensif, un peu perdu dans ses pensés. Il secoua la tête, préférant reporter son attention sur la personne présente. Il n'avait pas l'occasion de parler aux gens, il ne pouvait pas vraiment aller vers eux et les gens ne venaient pas vraiment le voir. Un garçon qui se trouve toujours seul dans un coin à lire des livres qui sembles vierges n'attire ^pas des foules.

-Alors vous enseigner la danse? Quel style? J'ai déjà danser avant mais...j'étais tout petit et c'était ma mère qui m'embarquais sur ses pieds...mais ça fais longtemps..-

En repensant à ces soirées au manoire, un sourire lui monta aux lèvres. Il aurait aimer retourner au manoir un de ces jours pour revoir sa famille...revoir n'était pas vraiment le mot juste mais il auraient aimer être avec eux.

Il attendit la réponse de Betty.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Betty Black
Professeure de Danse, spécialisée en kapoera
avatar

Nombre de messages : 53
Age : 27
Année ou poste : Professeur de danse/ capoera
Art pratiqué : Danse
Sport et/ou art martiaux pratiqué : Capoera
Date d'inscription : 08/12/2009

Feuille de personnage
Âge :: 24 ans

MessageSujet: Re: Une note pour apaiser l'âme   Mar 22 Déc - 17:12

il ne semblait pas voir la main qu'elle lui tendait... ce qui était un peu normal, voir devait être un bien grand mot pour cet individu , il était aveugle après tout.Aussi, elle retira sa main, la plaçant dans sa poche, son autre bras lui servant d'accoudoir , étant posé sur le dos du piano. Il voulait maintenant savoir qu'elle danse elle enseignait, ce qui était plutôt vaste... elle enseignait toutes les danses après tout !

En regardant un peu plus le jeune homme, elle se sentit protectrice envers cette entité... pourquoi dont ? aucune idée... à cause de sa faiblesse ? non... elle n'était pas le genre de personne à prendre une autre sous son aile parce qu'elle en avait pitié... mais surtout parce qu'ils avaient une sorte de force qu'ils cachaient au fond d'eux même , et qu'ils ne dévoilaient à personne, pas même à eux même...

-Hum... un peu de tout... mais principalement la capoeira ... tu connais ?

En voyant le blanc laiteux de ses yeux, elle ne ressentit rien de spécial, non pas qu'elle était particulièrement habitué, juste qu'elle n'était pas sensible à la laideur humaine... et puis, son genre était surtout de trouver la beauté dans tout, même dans la laideur... oui, elle était tordu, mais bon.. c'était elle, et cela, elle ne le renierait jamais . Songeuse, elle soupira doucement, détaillant une nouvelle fois l'être qui était face à elle , puis, elle cru voir une lueur d'espoir flotter autour de lui...

-Si jamais tu as aimé danser... tu pourrais venir faire un tour au studio , il se pourrait que j'ai un moyen de te faire retrouver ce que tu as perdu... ça te dirais ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amertume de la Providence
Étudiant de cinquième année
avatar

Nombre de messages : 127
Age : 27
Année ou poste : 5e
Art pratiqué : musique
Sport et/ou art martiaux pratiqué : repli stratégique
Date d'inscription : 19/11/2009

Feuille de personnage
Âge ::

MessageSujet: Re: Une note pour apaiser l'âme   Mar 22 Déc - 17:27

Devant ces quelques silences momentanés, Amertume sentait que la jeune femme l'observait, pas qu'il s'en souciaitvraiment mais il avait parfois l'impression qu'on le jugeait de cette façon et c'était ce sentiment de pitié que les autres avaient envers lui qui l'avait pousser à refuser les leçons privés qu'on lui avait offert pour qu'il s'évite toutes les misères qu'il subissait ici.

Mais dans un sens, toutes les bosses qu'il avait accumuler ici, soit en fonçant dans un arbre, en se plantant dans la douche, en déboulant des escaliers, en se plantant sur une serviette ou en rentrant dans ces pu***** de plantes décoratives, il avait l'impression de faire partit de quelque chose.

-Non, je ne connais pas...peut-être pourriez vous me l'expliquer, je serais curieux d'en connaître d'avantage.-

Il s'était mis à lui parler en italien, il croyait bien avoir reconnu l'accent de la jeune femme et l'italien était l'une des langues qu'il avait apprit. Il avait de la famille là bas. Il voulait la rendre plus à l'aise car il avait l'impression qu'elle forçait un peu sur son japonais.

Ce fut la dernière phrase de la jeune femme qui le surprit. Il cligna des yeux.


-Ce que j'ai perdu??...-

Fit-il d'un air interrogateur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Betty Black
Professeure de Danse, spécialisée en kapoera
avatar

Nombre de messages : 53
Age : 27
Année ou poste : Professeur de danse/ capoera
Art pratiqué : Danse
Sport et/ou art martiaux pratiqué : Capoera
Date d'inscription : 08/12/2009

Feuille de personnage
Âge :: 24 ans

MessageSujet: Re: Une note pour apaiser l'âme   Mar 22 Déc - 17:42

Il voulait qu'elle lui explique ce qu'était la capo... pour elle qui avait du mal à expliquer ses sentiments et tous ce qui l'entourait, expliquer la capoeira c'était comme vouloir expliquer la beauté d'une peinture ou d'une quelconque œuvre.Le ton de sa voix était devenu comme lent et monotone, songeur...

-Je suis désolée mon cher... mais je ne suis pas capable d'expliquer la beauté de l'art...

Elle était vraiment désolée... et puis, il s'était mis à lui parler en italien ... d'où connaissait-il cette langue ? il se débrouillait bien le bougre... cela allé être matière à réflexion... et surtout, elle allait devoir approfondir son savoir Japonais, sinon elle allait se faire ridiculiser encore de nombreuse fois, et ce , de la même sorte.

Quand elle le vit cligner des yeux, elle compris son désappointement, qui ne serait pas surpris de retrouver un sens perdu... elle ne pourrait pas lui redonner en entier, mais avec sa volonté, elle pourrait surement arriver à en tirer quelque chose de potable...

Soupirante, elle s'approcha de lui, délaissant sa position fort confortable , son doigt, fin, dessinant le contour de ses yeux avec beaucoup de délicatesse , ne voulant pas faire un seul faux mouvement .


-oui..je pourrais t'aider à voir, du moins, en quelque sorte...

Elle ne doutait pas de la puissance de l'inconscient d'une personne, et encore moins de la puissance que pouvait avoir la volonté de cette même personne.


-Mais pour cela, il faudrait que tu me fasse confiance bambino...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amertume de la Providence
Étudiant de cinquième année
avatar

Nombre de messages : 127
Age : 27
Année ou poste : 5e
Art pratiqué : musique
Sport et/ou art martiaux pratiqué : repli stratégique
Date d'inscription : 19/11/2009

Feuille de personnage
Âge ::

MessageSujet: Re: Une note pour apaiser l'âme   Mar 22 Déc - 18:07

Amertume s'était douter qu'il serait difficile d'expliquer ce genre de danse, mais enfin, certai expliquait l'art par des émotions, des gestes ou des visuels, mais Amertume ne pouvait pas voir et probablement qu'il ne pourrait pas voir de quoi avait l'air la capoera mais, tant pis. Il y était habituer...à être déçut.

Elle lui dit ensuite qu'elle pourrait l'aider à retrouver la vue, du moins, en partie mais il lui fallait lui faire cofiance. Amertume sentit un espoir lui gonfler le coeur mais une autre pensée le tourmentait et c'était précisément pourquoi il ne pouvait accepter. Mais il n'avait pas vraiment envie de révéler cette réflexion profonde.


-Je...devrais-je faire confiance à quelqu'un que je viens à peine de rencontrer?...-

Fit-il d'une voix douce. Il se remis à pianoter une petite mélodie plus calme, la musique était douce mais pas assez forte pour couvrir leur voix, un peu comme une trame de fond, créant une ambiance qui allait plutôt bien avec la scène.

-Je ne peux pas accepter mais croyez moi, j'apprécie l'offre...mais j'ai mérité d'être aveugle....c'était pour me punir de ma curiosité..-

Fit-il en sentant les doigts de la jeune femme entrer en contacte avec sa peau. Il ferma les yeux un moment, ses doigts agiles parcouraient toujours les touches noirs et blanches du piano.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Betty Black
Professeure de Danse, spécialisée en kapoera
avatar

Nombre de messages : 53
Age : 27
Année ou poste : Professeur de danse/ capoera
Art pratiqué : Danse
Sport et/ou art martiaux pratiqué : Capoera
Date d'inscription : 08/12/2009

Feuille de personnage
Âge :: 24 ans

MessageSujet: Re: Une note pour apaiser l'âme   Mar 22 Déc - 18:19

Évidement ... il n'allait pas accepter aussi facilement... et c'était normal. Il fallait d'abord le mettre en confiance... S'asseyant sur la place qui était libre, soit à ses côtés, elle soupira .

-Je comprend tes craintes ... mais n'en n'aient pas... il n'y a aucune opération et puis... la seule chose que tu aurais à faire, ce serait d'imaginer...

Amicalement, elle donna un petit coup de coude dans les côtes au jeune homme, essayant de lui donner un tant soit peu de confiance... elle savait bien qu'il était dur d'avoir confiance en quelqu'un qu'on avait jamais connu, elle était bien comme ça... ne donnant que très rarement sa confiance, peu importe de qui il s'agit...


Elle ne comprenait pas vraiment pourquoi il aurait était aussi durement puni, oui, la curiosité était un vilain défaut, mais c'est surtout grâce à lui que l'être humain était aussi avancé... et cette punition était bien trop sévère à son gout, et c'est pour cela qu'elle tenait bien à le faire rêver... songeuse, elle prit la main du jeune homme , un sourire amusé sur son visage , interrompant dans sa musique , une idée venant de lui effleurer l'esprit .


-Je ne sais pas de quel genre du es... mais as-tu ne serais-ce que déjà touché le grain de la poitrine d'une femme ?


La vitesse du battement de son cœur s'était accéléré , et à juste raison... l'idée qu'elle avait en tête pourrait peut être marcher , du moins, si elle ne jouait pas trop avec lui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amertume de la Providence
Étudiant de cinquième année
avatar

Nombre de messages : 127
Age : 27
Année ou poste : 5e
Art pratiqué : musique
Sport et/ou art martiaux pratiqué : repli stratégique
Date d'inscription : 19/11/2009

Feuille de personnage
Âge ::

MessageSujet: Re: Une note pour apaiser l'âme   Mar 22 Déc - 18:35

Imaginer? Amertume le faisait souvent, il rêvait mais bien souvent, ses songes étaient percés de trous vides ou il imaginait un oiseau et il ne pouvait que l'entendre déployer ses ailes pour partir au loin. Il n'avait que les images qu'il avait connu loorsqu'il était tout petit. À part cela, il n'y avait plus d'images, plus de couleurs, juste des connaissances et des mots, rien d'autre.

Il se contenta de hocher la tête puis elle l'interrompit et lui prit la main, il arrêtta de jouer lorsqu'elle lui posa cette question.


-Je ne sais pas de quel genre du es... mais as-tu ne serais-ce que déjà touché le grain de la poitrine d'une femme ? -

Amertume se sentit rougir. Probablement lorsqu'il n'était encore qu'un bébé mais ça ne comptait pas n'est-ce pas? Il fit signe que non, ne sachant pas ce qu'elle avait en tête et cette aura indéchiffrable qui l'entourait. Cette femme était décidément pleine de mystère, il n'arrivait pas à lire en elle comme il le faisait si aisément avec les gens autours de lui.

-Vous poser souvent ce genre de questions à de parfait étranger?...-

Fit-il doucement, incertain. Il avait un peu peur car en ce moment, il avait perdu le seul sens qui lui restait dans son monde de noirceur et il faisait face à l'inconnu pour la première fois. Cette femme n'était pas comme les autres et ça l'intriguait. L'ambiance était un peu plus lourde que plus tôt, la lumière était tamisé, un peu comme dans l'un de ces moments ou les vérités éclatent, doucement, lentement jusqu'à ce que le coup fatale soit porter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Betty Black
Professeure de Danse, spécialisée en kapoera
avatar

Nombre de messages : 53
Age : 27
Année ou poste : Professeur de danse/ capoera
Art pratiqué : Danse
Sport et/ou art martiaux pratiqué : Capoera
Date d'inscription : 08/12/2009

Feuille de personnage
Âge :: 24 ans

MessageSujet: Re: Une note pour apaiser l'âme   Mar 22 Déc - 19:12

Non... elle n'allait pas s'amuser avec lui, il représentait une sorte d'innocence à ses yeux... et elle avait l'impression que son instinct maternel commençait à prendre le dessus... quoi ?!? son instinct maternel ? quel blague... Ses anciens amis ne disaient pas qu'elle était une succube pour rien... et puis, elle était du genre à ressembler au vice en personne, alors pourquoi s'y subsister ?

Elle regarda la main du jeune homme qu'elle tenait, puis Amertume lui même... allait-elle le faire ? après tout, il le méritait bien... juste pour pouvoir alléger sa punition, celle qu'elle jugeait beaucoup trop sévère ...

Puis , la remarque qu'il fit ne put que la fait rire... es-ce qu'elle posait ce genre de question ?


- Non... je te rassure, tu es le premier à qui je dis cela, et pour une seule bonne raison...

Elle se rapprocha imperceptiblement du jeune homme, sa main frôlant de très peu sa poitrine saillante , ses lèvres se collant quelques peu à son oreille, sa voix se faisant un doux murmure, ensorcelant, similaire au calme vent d'automne.

-Parce que je juge ta punition trop sévère ... et que je compte bien l'alléger, ne serais-ce qu'un peu... alors, veux tu me faire confiance ? ou bien désir tu rester ignorant ?

Avec délicatesse, elle souleva posa la main du jeune homme sur sa taille qui se trouvait être nue, un éphémère sourire amusée sur le visage, attendant la réaction du pianiste avec impatiente .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amertume de la Providence
Étudiant de cinquième année
avatar

Nombre de messages : 127
Age : 27
Année ou poste : 5e
Art pratiqué : musique
Sport et/ou art martiaux pratiqué : repli stratégique
Date d'inscription : 19/11/2009

Feuille de personnage
Âge ::

MessageSujet: Re: Une note pour apaiser l'âme   Mer 23 Déc - 11:35

Amertume n'avait rien pour être rassurer en ce moment, il ignorait tout de cette femme à part son nom, il ne savait pas à quoi elle ressemblait, mais ce n'était pas l'important, il n'arrivait pas à déchiffrer cette aura, incroyable et tourbillonnante, différente de toutes celles qu'il avait pu voir jusqu'à aujourd'hui. Le rire de la jeune femme le fit sursauter un peu, il était le premier? Vraiment, et pourquoi donc? Pour alléger sa punition? C'était plus un combat de tout les jours pour lui. Il avait encore une légère cicatrice sur le front du dernier combat qu'il avait fais contre un arbre...

Puis vint la phrase qui l'énerva un peu, rester ignorant? Combien de fois la lui avait-on sortit celle là? Au moins des centaines de fois, mais le fais est que, dans une noirceur pareil, il est difficile de faire confiance, et il commençait à regretter amèrement ce qui c'était passer avec Yam, il ne comprenait plus très bien pourquoi et comment mais enfin, le souvenir était douloureux. Il se concentra sur la voix de Betty qui était si proche de son oreille, elle était plus près qu'il ne l'avait d'abord cru. Puis il sentit de la peau sous sa main, il tourna son visage vers ce brouillit de couleur qui constituait l'aura de Betty. Leur visage n'étaient pas si loin l'un de l'autre mais Amertume l'ignorait, il ne pouvait pas voir les distances.


-...je...je ne veux pas être ignorant...ni peu importe ce que vous trouverez d'autres à me dire...mais...vous êtes vraiment ue personne indéchiffrable...-

Fit-il doucement. Coup de chance ou non, leur regards se croisèrent un moment et c'était un éphémère sentiment qui habitait les yeux du jeune aveugle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Betty Black
Professeure de Danse, spécialisée en kapoera
avatar

Nombre de messages : 53
Age : 27
Année ou poste : Professeur de danse/ capoera
Art pratiqué : Danse
Sport et/ou art martiaux pratiqué : Capoera
Date d'inscription : 08/12/2009

Feuille de personnage
Âge :: 24 ans

MessageSujet: Re: Une note pour apaiser l'âme   Mer 23 Déc - 11:56

Elle ne désirait pas le blesser... ou , tout du moins, pas intentionnellement... mais elle avait eu ce qu'elle voulait, elle avait réussit à lui donner un peu de rage au coeur... celle qui aveugle toutes personnes ... mais aussi celle qui fait faire des actes que peu de personnes auraient osé dans leur vie. Elle indéchiffrable ? c'était justement son point fort mais aussi son plus grand point faible... elle était instable , ce qui empêchait qui que ce soit de trop l'approcher, de peur... mais c'est aussi ce qui faisait fuir les êtres qu'elle aimait. Quand elle croisa ainsi ses yeux, un faible sourire fleurit sur son visage, et cependant, il était aussi éphémère qu'une rose sous les premiers flocon d'un hiver trop rigoureux mais qui résistait ...

-Que veux tu que je te dise Amertume... je suis ainsi faite, et ceci, je n'y peut rien... alors, veux tu me faire confiance ?

Le ton de sa voix devint doux et charmeur à la fois, elle voulait qu'il lui fasse confiance... ce qu'elle avait en tête pourrait marcher, mais pour cela, elle avait besoin qu'il se donne entièrement à elle... ce qu'elle allait lui proposer n'aller pas forcément être de tout repos et encore moins public... non pas qu'elle allait abuser de lui, juste qu'elle allait lui faire découvrir un monde exceptionnel, et que même les voyants ne verraient pas forcément...

-Je te rassure... rien de mal ne pourrais t'arriver en ma compagnie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amertume de la Providence
Étudiant de cinquième année
avatar

Nombre de messages : 127
Age : 27
Année ou poste : 5e
Art pratiqué : musique
Sport et/ou art martiaux pratiqué : repli stratégique
Date d'inscription : 19/11/2009

Feuille de personnage
Âge ::

MessageSujet: Re: Une note pour apaiser l'âme   Mer 23 Déc - 12:10

Amertume n'attendait pas d'elle qu'elle se justifie en aucune façon et il avait peur qu'elle l'ai prit de travers, ce n'était pas une insulte, au contraire, c'était ce qui la rendait si intéressante et si Amertume aurait pu lire en elle, il n'aurait peut-être pas réagit de la même façon. Un petit sourire étira les lèvres d'Amertume, un petit sourire triste.

-Vous m'avez mal comprise...cette partie que je peux voir de vous, votre aura, elle est mystéreuse pour moi et ça m'intrigue beaucoup...-

Allait-elle vraiment croire ce genre de fantaisie? Qu'il pouvait voir les aura? Beethoveen pouvait bien se fier aux vibrations pour jouer de la musique alors qu'il était sourd, pourquoi ne pourrait-il pas en faire de même, mais sous un autre aspect. Elle lui redemandait encore si il voulait lui faire confiance, lui assurant par la suite qu'il ne lui arriverait rien de mal. Celle la aussi on la lui avait sortit souvent. Mais on l'avait souvent abandonner.

-...je ne sais pas....j'aimerais bien pouvoir vous faire confiance...mais...-

Le hic était, qu'à chaque fois, on l'avait déçut et humilier, il ne savait plus à qui accoder sa confiance, ni si i pouvait encore le faire. Qu'est-ce qui lui disait qu'elle ne se jouerait pas de lui et qu'elle ne ferait pas que le narguer et l'abandonner à son tour? Il ferma les yeux un moment, serrant un peu le poing. Incertain aurait été l'expression qu'on pouvait lire sur son visage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Betty Black
Professeure de Danse, spécialisée en kapoera
avatar

Nombre de messages : 53
Age : 27
Année ou poste : Professeur de danse/ capoera
Art pratiqué : Danse
Sport et/ou art martiaux pratiqué : Capoera
Date d'inscription : 08/12/2009

Feuille de personnage
Âge :: 24 ans

MessageSujet: Re: Une note pour apaiser l'âme   Mer 23 Déc - 12:27

Elle ne pouvait lui reprocher de ne pas pouvoir lui faire confiance, après tout, elle n'était pas du genre à l'accorder à n'importe qui... et cela, elle pouvait le comprendre , venant de sa part .

Ainsi, il pouvait voir les auras des personnes ? Ceci n'allait pouvoir que lui faciliter la tache... au moins ne vivait-il pas dans la noirceur total ! Elle sentait encore la chaleur de la main du pianiste sur la peau de son corps, bien que cela ne lui faisait rien à part lui donner envie de se mettre dans son lit, une petite lueur maligne se mit à briller dans son regard.


-Et si... et si je te donnais un avant gout de ce que je te réserve ? Cela t'aiderait-il à me faire un tant sois peu confiance ?


ça question était innocente, ce n'étais pas cela qu'elle avait en tête... quand elle avait un mauvais coup en tête, elle était direct... comme la question qui allait suivre, le ton de sa voix se faisant un peu plus ensorceleur... pourquoi lui demander cela si ce n'était pour jouer un peu avec ? Après tout, toutes choses avait un prix...

-Au faite... tout à l'heure , tu ne m'as pas répondu ... mais... es-ce que tu as déjà ressentit l'étreinte charnel d'une femme ? ou bien peut être que cela ne t'intéresse tout simplement pas..


Elle n'aimait pas faire les choses en petit, ainsi, elle allait savoir deux choses... de l'une , si cet homme était aux femmes ou bien à ceux de son genre ? et de l'autre côté, si il aimait la chaleur des femmes, il allait probablement se sentir gêné, c'eut était son genre, du moins, d'après ce qu'elle avait pu voir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amertume de la Providence
Étudiant de cinquième année
avatar

Nombre de messages : 127
Age : 27
Année ou poste : 5e
Art pratiqué : musique
Sport et/ou art martiaux pratiqué : repli stratégique
Date d'inscription : 19/11/2009

Feuille de personnage
Âge ::

MessageSujet: Re: Une note pour apaiser l'âme   Mer 23 Déc - 12:42

Un avant goût? Qu'est-ce qu'elle avait en tête celle la? Il ne savait pas et il se sentait terriblement prisonnier en ce moment. Cette femme avait une voix douce, un murmure ensorceleur qui vous prend par la ou vous ne pouvez pas résister. Non, il n'avait jamais eu de copine, en générale, les gens n'osaient pas trop s'approcher de lui et encore moins les filles. Pas qu'il ne les aimaient pas, au contraire, il aurait aimé qu'une fille l'aime et lui porte attention, mais il se sentait gêner de ne pouvoir offrir en retour, ce qu'il attendait et c'était ce qui l'énervait le plus.

Ses joues rougirent un peu, il cligna des yeux, incertain, il avait presque l'air d'un enfant qu'on prend en défaut. Il cherchait à regarder ailleurs mais ça ne servait pas grand chose. Cette femme semblait en deviner plus qu'il ne pouvait en cacher. Décidément, il se sentait comme un poison qu'on apâte avec le plus beaux des morceaux.


-Les filles ne m'approche pas vraiment...et je ne peux pas vraiment aller vers elles non plus...-

C'était tout ce qu'il avait trouver à dire. Pas trop précis son affaire, il restait plutôt nébuleux dans ses réponse.

-Mais j'aimerais bien...tout ce que j'en sais, c'est ce que j'en ai lu dans les romans...-

Fit-il doucement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Betty Black
Professeure de Danse, spécialisée en kapoera
avatar

Nombre de messages : 53
Age : 27
Année ou poste : Professeur de danse/ capoera
Art pratiqué : Danse
Sport et/ou art martiaux pratiqué : Capoera
Date d'inscription : 08/12/2009

Feuille de personnage
Âge :: 24 ans

MessageSujet: Re: Une note pour apaiser l'âme   Mer 23 Déc - 12:51

-Lève toi Amertume . S'il te plait...

Elle allait lui faire découvrir ce que c'était... peut être pas jusqu'à la fin, mais elle voulait au moins lui donner une idée, juste par gentillesse. Aussi, elle se leva, doucement, pour qu'il puisse arriver à sentir ses déplacement, l'air qui caressait la joue d'Amertume devait bien l'aider un peu... et puis, son aura, bien qu'elle soit indéchiffrable, devait bien la suivre, un peu au moins...

Elle attendit que le pianiste se lève, ce qu'elle avait en tête nécessitée un minimum de participation de la part d'Amertume , et d'elle même... mais elle avait déjà sa part d'accord, elle n'avait besoin que de l'accord de l'élève .Son attitude était celle d'une femme qui charmait sa proie, sa voix était similaire, on l'avait traité de sorcière... de succube ... que lui restait-il à craindre ?


-j'ai besoin de toi mon cher... j'aimerais te faire découvrir... certaine chose.

Aucun homme n'avait jamais touché son corps... de peur de leurs part, mais aussi parce que jamais elle ne leur avait laissé ce droit... peut être qu'Amertume serait le premier ? tout dépendait de la réaction qu'il allait avoir ... et puis... qui sais jusqu'où elle irait, le nom de succube n'était pas sien pour rien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amertume de la Providence
Étudiant de cinquième année
avatar

Nombre de messages : 127
Age : 27
Année ou poste : 5e
Art pratiqué : musique
Sport et/ou art martiaux pratiqué : repli stratégique
Date d'inscription : 19/11/2009

Feuille de personnage
Âge ::

MessageSujet: Re: Une note pour apaiser l'âme   Mer 23 Déc - 13:07

Elle lui demanda de se lever. Ce n'était pas bien difficile, il la sentit se lever à ses côtés. Il resta assis quelques instants, incertain, ne comprenant ps trop la situation, ou voulait-elle en venir. Amertume essayait de ne pas se faire de scénario dans sa tête, ça en devenait pénible. Il repoussa doucement le banc et se leva, incertain, ne lâchant pas l'aura de la jeune femme du regard.

C'était sa voix qui l'étourdissait en ce moment. Il n'en avait jamais entendu de pareil, peut-être que dans les films, il y en avait souvent mais Amertume ne regardait pas la télé, ça l'écoeurait plus que d'autre chose. Il imaginait cette voix à un personnage, il imaginait la scène.


-...Puis-je...toucher ton visage? J'aimerais savoir à quoi tu ressembles...-

C'était sa façon de voir les gens, en découvrant des traits, il était capable de former un visage dans sa tête. D'une façon ou d'une autre, Amertume s'était trouver différents trucs pour se repérer mais il avait encore bien du mal.

Il commençait à avoir ue petite idée de ou elle voulait le mener, il n'avait pas envie de résister, il ne se sentait pas la force de contrer cette voix si mielleuse qui endormait ses oreilles à tout autre sons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Betty Black
Professeure de Danse, spécialisée en kapoera
avatar

Nombre de messages : 53
Age : 27
Année ou poste : Professeur de danse/ capoera
Art pratiqué : Danse
Sport et/ou art martiaux pratiqué : Capoera
Date d'inscription : 08/12/2009

Feuille de personnage
Âge :: 24 ans

MessageSujet: Re: Une note pour apaiser l'âme   Mer 23 Déc - 13:21

Il voulait lui toucher le visage... c'était un bon début, peut être finirait-il par lui accorder sa confiance... alors pourquoi ne le laisserait-il pas faire ?

-Moui ... si tu veux...


Pour l'aider à trouver son visage rapidement et pour éviter de se faire crever un œil, Betty prit les mains de l'aveugle et le posa délicatement sur ses propres joues, fermant les yeux , elle attendit qu'il commence son inspection .

Cela la faisait presque rire, un sourire s'afficha sur son visage, sourire de femme amusée... jusqu'où irait-il ? bah... cela n'avait pas de réel importance... elle l'arrêterait si jamais il irait trop loin , et puis, elle avait encore son gun à double gueule... suffisant pour lui percer deux autres yeux. Soupirante, elle détailla le visage du jeune homme , se trouvant un peu plus proche de lui... quelque chose en cet homme l'attirait , mais quoi ? son air de femme ? ou bien celui d'innocence ? comme si une succube aurait put être attiré par un ange ...Elle se mit à maugréer , amusée à la fois


-Alors ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amertume de la Providence
Étudiant de cinquième année
avatar

Nombre de messages : 127
Age : 27
Année ou poste : 5e
Art pratiqué : musique
Sport et/ou art martiaux pratiqué : repli stratégique
Date d'inscription : 19/11/2009

Feuille de personnage
Âge ::

MessageSujet: Re: Une note pour apaiser l'âme   Mer 23 Déc - 13:34

La jeune femme lui plaça les mains sur son visage, évitant à Amertume le risque de lui crever un oeil mais ses gestes étaient doux et délicats. Ses doigts glissaient sur le visage, doucement, définissant les pomettes, le contours des yeux, le front, les lèvres, le nez. Avec une infini douceur, les traits de la jeune femme se dessinaient lentement dans sa tête. Un visage doux et ferme à la fois, un regard effilé, un nez fin, une bouche intriguante, un front haut. Il ne pu s,empêcher de faire un commentaire en retirant ses mains.

-Vous êtes jolie...-

Dit-il, c'était plus une constatation qu'autre chose mais il le pensait sincèrement. Il ne s'était pas vu dans un miroir depuis longtemps et il ne savait pas trop à quoi il ressemblait lui-même, mais ce n'était pas son plus grand soucis.

Le ton de la jeune femme lui arracha un sourire.


-Alors? J'ai un peu moins peur maintenant que je sais...j'ai dévoilé une partie de votre mystère...enfin, pour moi....ça doit vous semblez stupide..-

Fit-il d'un ton un peu moins nerveux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Betty Black
Professeure de Danse, spécialisée en kapoera
avatar

Nombre de messages : 53
Age : 27
Année ou poste : Professeur de danse/ capoera
Art pratiqué : Danse
Sport et/ou art martiaux pratiqué : Capoera
Date d'inscription : 08/12/2009

Feuille de personnage
Âge :: 24 ans

MessageSujet: Re: Une note pour apaiser l'âme   Mer 23 Déc - 13:56

-Ce n'est pas stupide, loin de la... tu as tes moyens pour arriver à découvrir une personne, et tu fais avec... alors pourquoi le serais-ce ?

Le ton de sa voix était doux, similaire à celui d'une mère protectrice ... peut être étais-cela qu'elle désirait finalement...protéger cet individu qu'elle aimait bien.

Mais pourquoi se sentait-elle aussi protectrice envers Amertume ? ce n'était pas à cause de sa faiblesse, bien au contraire... de l'... l'amour? non plus...sinon elle aurait sentit son corps vibrer pour cet être ... et son coeur battrait bien plus vite juste par le fait qu'il touche son visage . Son mystère... si il savait ... Elle sourit, faiblement, le regardant dans les yeux , même si ils étaient blanc .


-Amertume... ce que tu as découvert n'es pas forcément la partie la plus grand de ce qui m'entoure...le mystère qui couvre mon entité est aussi grand que la connerie humaine ... et je peux te dire qu'elle est grande .


Vers la fin, le ton de sa voix avait retrouvé de la joie, voir même de l'amusement... il était vrai que la connerie humaine était grande... un dicton disait bien que la bêtise humaine était ce qui se rapprochait le plus de l'infini non ?


-Bon... trêve de plaisanterie mon grand... tu me fais confiance ou non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amertume de la Providence
Étudiant de cinquième année
avatar

Nombre de messages : 127
Age : 27
Année ou poste : 5e
Art pratiqué : musique
Sport et/ou art martiaux pratiqué : repli stratégique
Date d'inscription : 19/11/2009

Feuille de personnage
Âge ::

MessageSujet: Re: Une note pour apaiser l'âme   Mer 23 Déc - 14:08

Bien heureux de l'entendre, il laissa échapper un petit soupir. Il hocha la tête de droite à gauche puis dit.

-Parce que l'humain à plus de mystère que la création de la Terre elle-même. -

La jeune femme affirmait que ce qu'il avait découvert n'était pas grand chose, au contraire, il y avait beaucoup plus à découvrir sur un visage qu'autre chose. Le mensonge et la vérité ne pouvait être caché par un masque...c'était une chose qu'Amertume savait.

Elle reposa sa question ,encore une fois et Amertume avait l'impression que ce serait la ernière. Faire confiance ou pas, il pencha la tête sur le côté, prit un air pensif, comme si il réfléchissait à la question d'un air un peu taquin puis finit par dire.


-D'accord, je te fais confiance...-


Il avait décider de lui accorder cette confiance qu'il brimait sans cesse inconsciemment. Peut-être étais-ce pour cette raison que les gens ne l'approchaient pas, peut-être étais-ce parce qu'il se sentait méfiant de tout ce qui l'entourait. Il n'avait plus qu'à attendre de voir si il avait eu raison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Betty Black
Professeure de Danse, spécialisée en kapoera
avatar

Nombre de messages : 53
Age : 27
Année ou poste : Professeur de danse/ capoera
Art pratiqué : Danse
Sport et/ou art martiaux pratiqué : Capoera
Date d'inscription : 08/12/2009

Feuille de personnage
Âge :: 24 ans

MessageSujet: Re: Une note pour apaiser l'âme   Mer 23 Déc - 15:22

Il la comprenait... et cela faisait bien défaut à de nombreuses personnes qu'elle connaissait . Et à présent , il lui donnait sa confiance... alors, pourquoi ne pas lui offrir le choix ?

-Bien... par quoi veux tu commencer Amertume ? Je pourrais te faire redécouvrir les joies de la danse ... ou te faire découvrir ce qu'es le corps d'une donna .C'est à toi de décider ...

Ouaip... elle allait le faire... mais jusqu'où irait-elle ? cela, même elle ne le savait pas vraiment... et c'était surement mieux comme ça . Peut être lui ferait-elle découvrir les plaisirs de la chair... peut être ne ferait-elle que lui montrer ce qu'es une femme ?

Dans tous les cas, elle le ferait... ou pas. Mais elle allait honorer la confiance qu'il lui avait offert, en commençant par lui offrir la sienne .


Par contre... je te préviens jeune homme... fais attention à tes gestes .Chacune de tes décision sera le prémisse d'une de mes actions...


Le jeux aller enfin pouvoir commencer... et elle lui laissait le premier jeté de dés .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amertume de la Providence
Étudiant de cinquième année
avatar

Nombre de messages : 127
Age : 27
Année ou poste : 5e
Art pratiqué : musique
Sport et/ou art martiaux pratiqué : repli stratégique
Date d'inscription : 19/11/2009

Feuille de personnage
Âge ::

MessageSujet: Re: Une note pour apaiser l'âme   Mer 23 Déc - 15:33

Deux choix s'offraient à lui, il fut étonner de ceux ci, du moins, il ne s'y attendait pas vraiment mais bien entendu, son choix était déjà fais. Si il devait faire attention à ses gestes, le devait-ele également. Amertume afficha un air amicale, complètement différent du regard triste et timide d'un peu plus tôt.

-Alors allons y pour la danse mia cara!-

Lança t-il. La danse, disait sa mère, était une façon de rapprocher les gens d'une certaine façon, car lorsqu'on est seule, c'est beau, mais lorsque les mouvements sont amorcés par deux êtres qui confinent la même passion, cela peut donner des choses extraordinaires, magnifique, comme la musique, car la dane est une musique du coeur et de l'esprit. C'est ce que sa ère lui avait dit et Amertume ne doutait pas un seul instant que cette passion brûlante, habitait le coeur de la jeune femme en face de lui.

-La danse, c'est comme une musique du coeur...une fois le rythme symchoniser...la suite s'harmonisera d'elle-même...-

Fit-il doucement. Il lui arrivait parfois de se laisser entraîner par cette douce exaltation du coeur qui lui donnait l'espoir de faire des choses quil ne pouvait accomplir avant et il avait envie de développer une complicité avec cette jeune femme si mystérieuse. Peut-être un jour, pourrait-il sonder les tréfonds de cette aura passionné, mais pour le moment, il allait laisser tout le charme de mystères et d'inconnu à sa propriétaire et faire le sien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une note pour apaiser l'âme   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une note pour apaiser l'âme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» EASHL
» Le nom du nouveau Représentant National sera connu le 16 dec12
» Une autre bonne note pour Haiti
» "I love you two."-Petit diner pour apaiser les tensiosn[Joe et Jack]
» NOTE D’INFORMATION Chef de Mission et Porte-parole pour l’OIF au GABON L

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le pensionnat Bokura :: École :: Les salles de classes :: Musique-
Sauter vers: