Le pensionnat Bokura

Le pensionnat de l'art
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Renconte... spécial? [PV]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Renconte... spécial? [PV]   Jeu 3 Mai - 20:39

Ryo voulait se détendre... Encore une journée de merde a faire les cours... Encore une journée dans son coin ou dans sa chambre... bon, un peu détente lui ferais vraiment du bien. Il en avait vraiment besoin. Les cours étaient faciles pour lui... Mais a la longue, ça devenait un peu ennuyant.. ça manquait presque de piquant dans les cours... Il ne pouvait même pas parler a du monde, il n'avait pas beaucoup d'amis... Ses amis qu'il avait étaient plus vieux que lui, donc plus au pensionnat! Alors il ne pouvait pas déconner... et même s'il était sociable, s'était les gens qui ne voulait pas trop s'approcher de lui... Dommage pour eux! Ils manquaient quelque chose!! Et de plus, côté amour, il ne voulait plus tombé amoureux... alors, draguer ne lui servait a rien! Bon, il fallait qu'il essaye d'arrêter de penser à ça. C'est pourquoi il se dirigea a la place vers un endroit où il pouvait être sûr de se détendre confortablement; les sources d'eaux chaudes!

Il s'y rendit d'un pas lent. Quelques personnes le regardait d'un air a le trouver bizarre avec son style... Comme d'habitude, quoi! Mais il s'en foutait complètement.. avec le temps, il y était vraiment devenu habitué.

Arrivé au sources, il allât dans les vestiaires pour se déshabiller et mettre une serviette pour se couvrir au moins un peu! Allait-il ôter son bandeau sur le nez? Il hésitait a le faire... Il allait avoir chaud... Mais... Et si quelqu'un était là ou venait?? Bah, se n'est jamais qu'un style! Il l'ôta aussi. Il se dirigea vers la source. On ne pouvait presque rien voir avec le brouillard que la brume faisait. Il entra dans l'eau lentement... et avança... Il allât jusqu'au coin qu'il préférait, le coin ou presque personne n'allait jamais - ainsi, il avait la paix, sans préjugés!

Il s'assit là où il le pouvait et essaya de se détendre... Mais, même si s'était un coin ou presque personne n'avait idée à allé, il entendit quelqu'un arriver dans l'eau. Il se mit sur ses garde en regardant qui arrivait, se demandant bien qui avait eu idée de venir ici!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Renconte... spécial? [PV]   Jeu 3 Mai - 20:52

Mickaël cherchait à faire quelque chose qui ne lui rappelait pas Al, pas comme avec Katsuo et leurs idées noires presque fusionnées! Il bifurqua alors vers les sources chaudes, habitués au regards charmés des jeunes filles et insultant des garçons. Il s'en fichait un peu, étant un redoubleur compulsif, il n'avait pas vraiment beaucoup de réputation.
Il se changea dans les vestiaires et se couvrit d'une serviette qu'il n'attacha pas méticuleusement. Il n'était pas pudique et si elle tombait, tant pis, elle tomberait. Il marcha vers les sources et y entra en douceur. Le contact de l'eau le calma immédiatement tellement elle était bonne. Il sentit une présence et se retourna vers celle-ci. Un garçon, il l'avait déjà vu. Ayant redoublé cinq fois sa dernière année et étant au pensionnat depusi ses 13 ans, il était normal qu'il connaisse tous les anciens. Cette fois par contre, il ferait les présentations en bonne éduforme, le laissant se présenter.


"Salut..." Commença-t-il sans sourire, mais avec un peu de timidité. Il haïssait être avec des garçons, il se sentait si petit, si sale, si inutile. Son regard n'était ni insultant, ni menaçant. Il semblait sympathique, mais avec une petite touche de tristesse.

"Je suis Mickaël, et toi?" Demanda-t-il en le regardant. Il était très mignon lui par contre. Dommage qu'il aie sa serviette sur lui! On arrête là, voila les hormones qui recommencent. Il y était habitué certes, mais il n'appréciait pas trop que ses hormones décidents des réactions qu'aurait son bas-ventre. Étant quelqu'un de bisexuel, n'importe quel garçon ou fille lui faisait un effet énorme. C'était pour ça qu'il était devenu coureur de jupon ET de pantalon.

Il regardait toujours le jeune de huitieme année. Si seulement ne se sentait pas aussi mal à l'aise, peut-être que la rencontre aurait pu être positive, mais pour l'instant, il se sentait très ingrat et pas vraiment à sa place. Ce qu'il aurait donné pour se noyer ici-même, à cet instant même, il souhaitait la mort, le mort lente et agonisante, il aimait la souffrance, cette souffrance qui brisait votre coeur en miette.
Il se força pour sortir de ces pensés quoiqu'un peu morbides et de retourner son attention vers Ryo, le séduisant jeune homme. Il allait devoir retenir ses ardeurs pendant toute une conversation, quelle partie de plaisire! Quelle poisse surtout. Il essaya de ne montrer d'intêret pour rien du tout et se passa une main dans les cheveux, misère...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Renconte... spécial? [PV]   Ven 4 Mai - 6:49

Un jeune homme aux cheveux blond fit son entré. Ryo l'avait certainement déjà vu. Oui, ils étaient dans le même cour en théâtre et en chant. Il l'avait déjà remarqué... Et savait déjà même son nom. Ce dernier fit un "salut" plutôt timide...

"salut..."

Répondit-il simplement, sans sourire également, de sa voix plutôt grave. Ryo n'aimait plus trop la compagnie des gens, sachant qu'il y aura sûrement préjugés sur lui... Et justement, la coupe de cheveux qu'il avait avait de quoi en faire, parfois. Il se sentait mal à l'aise avec quelqu'un. Ça faisait tellement longtemps qu'il n'avait pas d'engager de conversation avec quelqu'un qu'il ne savait plus trop comment s'y prendre... Mais Mickaël semblait engager la conversation et semblait également savoir s'y prendre, lui. Il se présenta.

" Tu ne sais pas qui je suis mais je sais qui tu es... Quelle ironie qui ne m'étonne même pas... Je suis Ryo Suzuki, je suis dans la même classe que toi en chant et en théâtre. Toi tu es Mickaël Stein Ezequiel Shadowheart, non? A moins que tu ne sois simplement qu'un autre "Mickaël" ... "

Répondit-il. Première longue phrase en plusieurs années. Ryo remarqua que ça lui manquait un peu, finalement, de parler à quelqu'un, même si se n'est que pour ça.

Toujours assit dans son coin, Ryo eu le temps d'examiner de haut "en bas" - même s'il ne pouvait pas trop voir en bas avec l'eau trouble. Mickaël était plutôt.... Non, voyons Ryo!! Qu'est-ce que c'est que ses pensés pas digne d'un "hétéro"!??? C'est se qu'il se dit pour se ressaisir.. Lui qui se croyait hétéro était en fait bisexuel... Mais il ne voulait pas y croire.. Il ne voulait pas trop croire qu'il était à moitié "tapette"! Ces pensés faisaient de lui d'une personne presque homophobe. Mais pourtant, peut-être pourrait-il se faire convaincre un jour que se n'était pas si grave d'être également attiré par le même sexe que lui... Peut-être qu'un jour, il pourrait en tirer plaisir? Peut-être que se jour pourrait arrivé très prochainement, qui sait? Même si Ryo e voulait pas trop y croire... Il essayait le moins possible d'y pensé... À la place, il était mieux de se concentrer sur la conversation qui venait d'être engagée entre les deux blondinets.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Renconte... spécial? [PV]   Dim 6 Mai - 17:42

Bon d'accord, sa réputation n'était peut-être pa si minime que ça, mai pour l'instant, seul Ryo avait su mettre un nom sur son visage. Il eu une lueur espiègle pendant quelques secondes qui disparut presque aussitôt. Le jeune à qui il parlait ne semblait pas vraiment savoir s'y prendre avec les conversations, mais Mick savait qu'ils discuteraient certainement très bien dans quelques instants, car parler, ça ne s'oublie pas!

"Je sais qui tu es, mais vu qu'apart toi personne ne savait qui j'étais et me regardait anormalement lorsque je leur disait qui ils étaient avant eux, j'ai préféré te laisser faire la présentation. À ce que je vois, j'aurais pu le faire avec toi, tu me connais déjà..." Dit-il avec un haussement d'épaules. Il le regarda lentement de haut en bas, il était plutôt mignon, avec des cheveux blond dont la coupe ne le dérangea aucunement. Il aurait juste voulu que la serviette ne soit pas existante. Sachant que quelque chose ne passerait pas inaperçu s'il ne le ferrait pas, Mick ressera sa serviette autour de sa taille. Sacrées hormones.

*C'est repartit pour un tour!* Pensa-t-il pour au moins la milième fois depuis son retour à l'école. Heureusement pour lui, sa grande gène envers les gars l'empêchait de faire un premier pas pour les draguer, ce qui selon lui était plutôt une bonne chose.

Mickaël ne savait plus trop quoi enchaîner, car le jeune homme ne semblait pas si enclin que ça à bavarder. Peut-être n'était-il pas du tout sociable. Pourtant, rien de tout cela ne découragea Mick, il lui ferait la conversation, même s'il devrait la faire seul. Après tout, il était là, Ryo était là, ils n'avaient qu'à faire connaissance un peu plus ou tout simplement à discuter plus pour que tout devienne si naturel que même quelqu'un du genre pire que Ryo aimerait discuter.

"Chant et théâtre tu dis? Oui, ça doit être ça, mais puisque je ne respecte plus mes cours depuis plus de cinq ans, j'ai un peu du mal à retenir où je rencontre qui. Mais tu me reviens maintenant, d'ailleurs, tu es très intéressant sur une scène..." Dit-il en essayant de ne laisser transparaître aucune gène malgré l'énorme qui lui nouait l'estomac. Il regarda Ryo, espérant que ce dernier fasse un effort pour la conversation.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Renconte... spécial? [PV]   Dim 6 Mai - 20:16

Ryo ne savait vraiment plus comment s'y prendre pour partir comme il faut une conversation... Il s'y était un peu mal prit et il le sentait... Pas besoin de lui dire pour qu'il le sache. Mais se n'était pas de sa faute non plus si on ne lui avait pas fait plus souvent la conversation! Il était sociable mais peu de gens pouvait le savoir... Surtout si tout le monde s'éloignait quand il arrivait... chose pas très agréable. Et comme Ryo était un peu compliqué à comprendre - surtout avec son humeur et son style changeant -, pas grand monde ne voulait prendre la chance de le connaître mieux. Tant pis pour eux, c'est tout!

Ryo ne remarqua pas la petite lueur espiègle qu'avait affiché son interlocuteur. Il écouta bien sûr la réponse que ce dernier fit. Alors il le connaissait... Et quand il engageait une conversation, il disait d'avance le nom de la personne? Ryo pouvait avouer que s'était un peu bizarre si tu ne devais pas connaître la personne... Mais étant donné que Ryo était dans deux de ses trois classes, s'était certain qu'il savait qui il était. Surtout que Ryo n'avait que ça à faire, savoir le nom des personnes qui l'entourait et de savoir les petits potins de l'école... comme la dernière grosse nouvelle des populaires: Ishihara Mazashi et Katsuo Soma n'étaient plus ensemble pour une raison des plus mystérieuse.
Ryo ne trouvait pas plus ça intéressant que ça mais ça pouvait passer le temps... et ça pourrait lui empêcher des gaffes - comme il était plutôt maladroit - si jamais il rencontrait ces personnes. En fait, il préférait ne jamais les rencontrer... Il était sociable, oui, mais se sentait plutôt mal à l'aise, se trouvant inférieur et tout... Il était toujours moins bon, moins beau, moins amusant, moins tout! Peu importe...


"Bah, comme ça, on est pareil tous les deux pour ça..."

Répondit-il, en haussant les épaules. Ryo essayait d'avoir l'air un peu plus entrain à parler mais impossible... de si longue années sans vie sociable l'avait habitué... S'était trop dommage... Pourtant, il aimait bien bavarder un peu avec quelqu'un... Mais bon, même si Ryo n'avait pas l'air intéressant, Mickaël, lui, avait l'air d'avoir de quoi converser! Ça rassurait un peu Ryo.

Il écouta la suite... Le compliment a propos des prestations sur scène que pouvait faire Ryo le fit légèrement rougit, affichant un petit teinte rosée sur son visage... Et mais au fait, même si Ryo n'avait pas son bandeau sur le nez, Mickaël le reconnaissait facilement? Il se souvenait bien de lui? D'habitude, on le reconnaissait juste a son bandeau... Mais sans bandeau, il était un vrai fantôme!


"Merci... Toi aussi, tu es vraiment bon sur scène... Et tu as une très belle voix en chant."

Lui dit-il en souriant légèrement pour la première fois.

"Mais... Tu me reconnais même sans mon bandeau sur le nez, ici? Je veux dire... C'est la seule façon pour quelqu'un de me reconnaître... sinon, je suis, on dirait, invisible..."

Enchaîna-t-il, plus aucun sourire lui flottant sur les lèvres.
Pendant plusieurs minutes, Ryo ne cessait d'observer Mickaël de haut en bas... Il se disait qu'il était mignon... Mais il voulait se convaincre qu'il ne le pensait pas vraiment!


*Mais arrête de pensé ça!! ><'*

Ne cessait-il également de se répéter. Finalement, au bout d'un plutôt long moment, Ryo se leva et avança vers le jeune homme aux cheveux blond. Il avança son visage très près de celui de Mickaël, avec un air plutôt curieux. Là, Ryo pouvait avoir l'air très bizarre!

" Je te trouve étrange... "

Fit-il... Il laissa un petit moment avant de reprendre, juste le temps que Mickaël puisse se poser des questions.

" Je ne sais pas pourquoi, mais... tu me fais un drôle d'effet. Se n'est pas normal."

Ajouta-t-il alors d'un ton sérieux, avec sa voix grave qui lui allait comme un gant. Il avait dit ça sans aucune gêne, il n'était pas du tout du genre timide. Mais seulement, il était plutôt directe et n'aimait pas ne pas savoir ce qui lui arrivait! Alors, il voulait savoir une fois pour toute ce qu'il avait vraiment. Était-il bi ou se n'était rien d'important???

[ Désoler pour ce post géant!!xD J'espère que ça ne te dérange pas Razz ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Renconte... spécial? [PV]   Mer 9 Mai - 21:14

[ Pas grave, j'essayerai d'en faire autant^^ Wink ]

Au compliment, Mickaël se surpris à rougir fortement. Il n'était pas habitué à ça, surtout lorsque c'était d'un autre garçon. Ce dernier ne semblait pas vraiment très à l'aise non plus avec tout ça. Il se demandait même si Ryo à avait déjà reçu. Sûrement, car il était quand même pas le plus repoussant ou même le moins intelligent. D'ailleurs, ses prestations dans les cours prouvaient qu'il n'était pas dépourvu de talents. Il en avait même plusieurs que Mick admirait. Sa beauté, même si ce n'était pas un talent, n'était pas négligeable.
Le sourire et la question de son interlocuteur le fit sourire timidement. C'était une question plutôt stupide vu qu'il n'était pas comme les autres bons à riens qui ne savaient qu'insulter les autres, mais comment Ryo pouvait-il le savoir vu qu'il ne le connaissait pas? Mickaël lui avait la particularité d'enregistrer les détails d'un visage et pas juste de l'accoutrement, car ça aurait été bien inutile si la personne visait changeait d'un coup son style vestimentaire. Alors il avait décidé d'essayer de retenir tous les regards et les expressions faciales et corporels des gens qu'il rencontrait. Que ce soit indirectement comme dans les cours ou directement comme lors d'une rencontre.

"En faites ce sont tes yeux, on dirait ceux d'un loup solitaire. Ça fait peut-être fuir les autres, mais moi au contraire ça m'attire. En faites, c'est plutôt étrange, mais je t'ai simplement reconnue, comme ça" Expliqua-t-il avec un sourire franc et rassurant. Mickaël savait se montrer sympathique, même s'il n'était pas réellement à l'aise avec le jeune homme. Normal pour quelqu'un comme lui vu ce qu'il pensait de lui-même. Laid, stupide, idiot, inutile...Il y en avait d'autres, mais beaucoup trop pour tous être nommés.

Puis le visage de Ryo se retrouva un peu trop proche de lui à son goût. Pourquoi était-il aussi proche. Le reste lui répondit aussitôt, lui faisant monter le feu aux joues. Habituellement, c'était lui qui faisait ça, par le contraire. Il ne s'attendait vraiment, mais vraiment pas à ce que Ryo lui sorte ça sans réfléchir et aussi cru. Maintenant, il ne savait vraiment plus quoi lui répondre sans qu'il ne soit vexé, effrayé ou faché. La situation était plutôt corsé.
Il avait le choix de lui dire que c'était la réaction normal des gens qui étaient attirés par le même sexe et peut-être de celui opposé. Donc, c'était des bisexuels. Si au contraire seul le même sexe de la personne intéressait cette dernière, on parlait là d'homosexuel. Le problème restait à lui en parler sans attiser sa colère...

"Je ne sais pas si tu aimeras ce que je vais te dire, mais je ne peux sincèrement pas te dire comme ça que ce n'est rien d'important. En faites, c'est bien plus compliqué que ça." Commença-t-il avec le feux aux joues. Sérieusement, pourquoi est-ce qu'il fallait que ça tombe sur lui. Il regardait Ryo, puis laissa le tout partir, sans tourner autour du pot.

"C'est soit tu es homosexuel, soit tu es bisexuel... Mais ça dépends de quel sorte d'effet tu me parles..." Finit-il avec un petit haussement d'épaules. Il n,y pouvait rien lui si étant bisexuel il savait quel effet cela produisait.

Il regarda Ryo, lui le savait depuis longtemps qu'il était bisexuel et ce qu'il savait ici et maintenant, c'était que le jeune devant lui`, lui faisait beaucoup d'effets. Il y était habitué, mais ça le gênait beaucoup. Il avait de la chance d'être dans une source d'eau chaude, car il aurait réellement fait dur devant son interlocuteur. Il eu un soupire, puis finit par retourner son regard vers le jeune homme devant lui.

"Ne prends pas tout ce que je viens de dire pour une insulte, mais c'est habituellement la réaction normale d'un jeune homme habituellement homosexuel ou bisexuel. Je ne veux en aucun cas te vexer"

Il disait cela, car il savait qu'il était parfois compliqué d'accepter ce que l'on était réellement. Il en avait fait l'expérience avec des amis durant les vacances d'été. L'un d'eux se vantait d'être purement hétérosexuel, mais il avait eu la confirmation plus tard qu'il était en faites bisexuel. Leur théorie l'avait tout d'abord blessé, puis finalement il s'en était remi, riant maintenant de tous les hétéro qui se vantaient trop de l'être. La même chose était arrivé à un autre de ses amis, mais lui, tout l'été fut nécessaire pour qu'il s'en rende enfin compte...
Ce qu'espérait donc Mickaël, c'était que Ryo ne réagisse comme aucun de ses deux amis, car s'expliquer avec un bisexuel refoulé s'était plutôt compliqué. Donc maintenant qu'il s'était lancé, il devait donc croiser les doigts pour que ça joue en sa faveur. Il l'était bien lui et ça n'avait jamais causé de problème. Même, ça avait fait de lui le pus stupide des coureurs de jupons et pantalons du monde. Pas vrai, mais bon.

"Mais je te dis, être bisexuel ce n'est pas un défaut, c'est jsute...normal. La moitìé des élèves d'ici le sont." Fit-il remarquer avec un haussement d'épaule. C'était vrai, comment il le savait, et bien il n'avait qu'à regarder les regards, leur language corporels et leur comportement. C'était plutôt simple à voir lorsque l'on était habitué.

Il se remit confortable dans la source d'eau chose, mais était toujours aussi proche de Ryo. Sérieusement, cette proximité le désorientait un peu, surtout vu ses tendances, ce n'était pas la meilleure des positions à adopter. Il regarda les yeux captivants de Ryo, essayant tant bien que mal de résister à l'attrait qu'il avait pour le jeune homme. Chose plus facile à dire qu'à faire selon lui. Il ne le lacha pas des yeux, évitant de regardder les lèvres ou autres parties...


[J'espe`re y être arrivé^^]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Renconte... spécial? [PV]   Ven 11 Mai - 21:36

[très bon post Wink lol Mais je ne te garantis pas que je vais en refaire un aussi long!xD c'est surtout que j'avais de l'inspi quand j'ai fait le post! Wink lol]

Ryo ne pensait pas que le compliment qu'il allait faire à Mickaël allait le faire tant rougir que ça! Mais... Ça rendait celui-ci encore plus mig.... Non, il fallait définitivement que Ryo cesse de pensé de cette manière d'un garçon! ... Même si s'était vrai qu'il était encore plus beau rougit ainsi... Ryo se secoua la tête mentalement.

*Arrête de pensé ce genre de choses!!!!><'''''''''''*

Se disait-il sans arrêt. C'est dur la vie quand un est un bisexuel refoulé! De plus, ce petit sourire timide rendait Mickaël encore plus attirant! Pas de chance pour Ryo de rencontrer quelqu'un comme ça dans un endroit pareil!
Mickaël répondit a la question que Ryo lui avait posé... Il avait des yeux de loup solitaire? À cette phrase, Ryo eu un petit air étonné... Il ne savait pas qu'il avait ce genre d'yeux (Oo' ça se dit et s'écrit mal mais détail ><'). D'accord, c'est vrai que c'est peut-être réellement pour ça que les gens détournait le regard ou bien partait lorsqu'il arrivait... Mais s'était la première fois que quelqu'un lui disait qu'il avait ce genre de yeux...
En plus, ça étonnait quand même que Mickaël l'ait reconnu aux yeux qu'il avait... Ryo portait quand même assez souvent des vers de contact de couleurs différentes, changeant le regard par la même occasion... La couleur de ses vers de contact disait parfois son humeur. Aujourd'hui, ses yeux étaient normaux; bleutés. Il avait mis des vers de contact sans couleurs, aujourd'hui il n'avait pas vraiment d'humeur exacte... ni heureux ni triste... Juste neutre. Bien sûr, il broyait encore un peu du noir, comme d'habitude, mais pas au point de mettre les vers de contacts les plus foncés qu'il avait... Bref.

La seule chose que fit finalement Ryo après la réponse de Mickaël, a par d'être un peu étonné au début, fut d'hausser les épaule...


"C'est... spécial... Je ne pensais pas me faire reconnaître un jour par mes yeux qui seraient soit disant des yeux de «loup solitaire»!"

Répondit-il simplement, d'une voix des plus calmes, comme si en fait s'était bien normal de se faire reconnaître ainsi.

Se que dit Ryo eut pour effet de faire rougir l'autre blondinet encore plus que la première fois. En fait, ça ne devait pas être étonnant, vu la distance très rapproché qu'ils avaient à présent, en plus des paroles qui avaient étés prononcés de la bouche de Ryo. Il y eut un moment de silence... certainement le temps que Mickaël ne pense a se que le jeune bassiste venait de dire. Tout le temps que Mick eut pour réfléchir, Ryo ne s'était pas éloigné d'un seul millimètre! Puis, toujours le feu aux joues, Shadowheart répondit... Ryo attendit le reste. Puis, tout une hypothèse se déroula comme si de rien n'était... À la fin de ces paroles, Ryo baissa désespérément la tête puis la fit "tomber" par en arrière, entraînant son corps dans l'eau chaude par la même occasion, tout en reculant un peu de Mickaël... Il se remit relativement droit mais avec la tête légèrement penchée en avant, avec les yeux fermé. Il était vraiment désespéré.. Jamais il n'aurait voulu avoir a s'admettre cette vérité...


" ça ne se peut pas... j'aime les femmes! Je ne peut pas être gay!!><' Alors... ça voudrait dire que je le suis qu'à moitié..?.... je serais...bisexuel? Raaaaaaaaah!!>//<;;;;;;;;; ... j'arrive pas y croire.... "

Grogna-t-il pour lui-même, de plus en plus dans un genre de désespoir, prenant une teinte rosée, partant dans le rouge vif! Ryo était quasiment sur de ne jamais pouvoir de toute façon réussir a trouvé une conquête masculine.. il lavait laisser tombé pour les femmes... alors les hommes, pas la peine d'y pensé!! Ryo écouta le reste des paroles de Mickaël...

" Je... je ne suis pas vexé.. seulement, je n'arrive pas a y croire... "

Dit-il timidement. S'était bien la première fois qu'il se montrait si timide devant quelqu'un. Lui qui était soit neutre, soit froid, soit extravagant, soit bien assez sociable... mais, jamais timide! Il essaya alors de reprendre le dessus de lui-même... Mickaël ajouta encore une autre chose... Ryo se rapprocha, encore comme lorsqu'il le trouvait "étrange".

" et toi? ... Tu l'es aussi? ....... si oui.... je peux... testé quelque chose? juste pour voir si.......... je serais.. vraiment..... "

Il n'ajouta rien d'autre. Il était attiré vers les lèvres de Mickaël comme un aimant... tellement qu'il ne pu résisté a cette attraction plus longtemps et l'embrassa légèrement... Il se recula brusquement 2 seconde après avoir touché a ces lèvres. Il avait les joues en feu. Que venait-il de faire là??? Là, maintenant, il avait envie de s'enfuir... en fait, plus de se noyer dans cette eau chaude!! Mais il n'osait plus bougé. Il arrivait a peine a pouvoir sortir un seul son de sa gorge! Il en avait oublier de respirer! Il venait quand même tout juste d'embrasser un homme pour la toute première fois de sa vie! Pour Ryo, s'était toute une chose! Juste avoir pensé vouloir l'embrasser... s'était plus qu'embarrassant!
Ryo expira tout le gaz carbonique de ses poumons qu'il retenait maintenant depuis 25 longues secondes et recommença a respirer plutôt normalement, même s'il respirait plutôt vite. Il réussit enfin a sortir un son de sa gorge...


"Je, je, je, je... JE SUIS DÉSOLÉ!>/////< je je je... je ne sait pas trop se qui m'a prit!!>//////<;"

Fit-il alors, d'un air presque paniqué. Il angoissait à présent. qu'allait pensé Mickaël de lui maintenant?

*en tout cas, maintenant c'est prouvé... Je suis à moitié gay!!! ><,,,,,,,,,,*


[heum... finalement, j'avais peut-être plus d'inspi que prévu xD ^^'']
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Renconte... spécial? [PV]   Sam 12 Mai - 10:28

[Pas grave, faut juste être à ta hauteur si je veux pas faire idiot^^]

Mickaël n'arrivait pas à calmer le feu qui avait prit ses joues. Surtout que la proximité de Ryo n'aidait strictement en rien. Il respirait légèrement saccadé, mais l'avantage était qu'il respirait trop bas pour que quelqu'un ne l'entende, donc sauvé!
À l'air étonné de Ryo, Mickaël se dit qu'il avait vraiment le don pour dire des choses pas très logiques ou incompréhensibles. Pourtant c'était vrai ce qu'il disait, et même si Ryo changeait ses lentilles, il le reconnaissait toujours. Il ne savait pas pourquoi par contre. Peut-être parce que le fait d'être à Bokura depuis douze ans aidait à reconnaître tous ceux qui l'entourait dans ce vaste pensionnat. Enfin, c'était bien sûr sa pensé, sauf que l'étonnement de son interlocuteur avait ajouté au malaise qu'il éprouvait déjà en sa compagnie.


"Désolé, je sais que parfois je dis des choses incohérentes...mais bon, c'est ce que je penses."

Mickaël remarqua la réaction plutôt brusque de Ryo, il savait ce que c'était. Il avait du refouler sa bisexualité et ne l'avait pas accepté, donc, ça donnait cette sorte de réaction. Il trouvait ça un peu drôle, mais ne le laissa pas paraître, car là, ça aurait certainement été vexant. Pourtant, il ne pouvait s'empêcher de pensé que la situation était plutôt comique. En tout cas, au moins le jeune homme venait d'ouvrir les yeux sur une vérité de la vie. C'était déjà un bon point, non? Par contre, il fut soulagé de savoir qu'il ne l'avait pas vexé. Ne sait-on jamais comme les gens peuvent réagir à ce que vous leur dites. Cette fois il ne put reprimer un sourire amusé face à la timidité de Ryo. Dire que c'était plutôt lui qui l'était habituellement.

"C'est sûr que ça peu être étonnant au début..." Affirma-t-il avec un sourire doux, mais toujours un peu timide.

Puis le jeune se rapprocha de nouveau de lui, faisant enflammer du même coup ses joues. Mais qu'est-ce qu'ils avaient tous à le faire rougir de cette façon. Il sentit ensuite les lèvres de Ryo...Il fut encore plus surpris et le rouge reste collé sur ses joues.
Avant même qu'il n'aie pu apprécier le goût des lèvres à son jeune ami, ce dernier se recula aussi vite qu'il était venu et se mit à s'excuser. Pourquoi dont? Pour l'avoir embrassé? Il ne voyait pas ce qu'il y avait de mal, surtout que lui n'avait pas du tout détesté. Il voulait y regoûter. Il fit un sourire légèrement timide.


"Pour répondre à ta question, je suis bisexuel, mais avec des tendances saisonnières." Plaisanta-t-il avec un sourire. Il ne savait pas vraiment s'il allait comprendre le sens de saisonnière, même si c'était simple. Il avait des tendances homosexuel l'été, hétérosexuel l'hiver et bisexuel tout court le printemps et l'automne.

Il se rapprocha de Ryo lentement et posa doucement ses lèvres contre celles de Ryo. Bien entendu, il se retira après sans rien faire de plus. Ça aurait été certainement très mal vue pour l'instant, mais peut-être pourrait-il goûter plus en profondeur les lèvres de son jeune ami. Pour l'instant il s'était abstenu. Il regarda Ryo quelques instants, rouge et timide. Il ne se demandait pas ce qui lui avait prit lui, car il le savait. Le jeune l'attirait comme un aimant.

"Vengeance..." Expliqua-t-il pour justifier son geste. Il lui tira la langue avec espièglerie et lui fit par la suite un clin d'oeil. Il ne savait pas qu'elle serait sa réaction, mais pour de vrai, il s'en fichait un peu. Surtout qu'il ne pensait pas que Ryo le frapperait, donc rien à craindre de ce côté là. Le blond regardait son homologue de cheveux^^ avec un air plutôt malicieux et moqueur.

*En tout cas il pourrait très bien se vanter d'être très très mais très mignon. Une chance que j'ai perfectionné mon self-control* Pensa-t-il un peu exaspéré par tout ça. Malgré tout, il ne pouvait s'empêcher de regarder Ryo car c'était bien vrai, ce jeune homme était tout simplement mignon et charmant. Comment résister dans ces temps là? C'était plutôt dur de l'avis du redoubleur nationnal^^

"Je veux pas être indiscret, mais qu'est-ce qui faisait que tu fermais les yeux sur ta bisexualité?" Demanda-t-il innocemment, le regard perdu dans celui de Ryo. Il fallait résister, ce n'était pas le moment de lacher. Il eu un soupire inaudible, mais bon. Il était toujours proche de Ryo et ne semblait pas vouloir reculer d'un quelconque centimètre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Renconte... spécial? [PV]   Sam 12 Mai - 18:08

[loll^^ tu ne paraîtras pas idiot!Wink en plus, tu fais un bon effort pour que tes post soit comme les miens, c'est déjà ça! Ce n'est pas tout le monde qui ferait ça!xD]

Ryo ne pensait pas que Mickaël était du genre si gêner pour rougir comme ça! Mais le rouge le rendait tellement plus mignon! Ça n'aidait vraiment pas à Ryo ce genre de choses!! Surtout s'il essayait de se persuadé a tout prit qu'il est 100% hétéro! Et non 50%! Mais bref....
Incohérent?


" Non, se n'était pas vraiment... "incohérent"... ça explique même quelques choses..."

Fit-il, haussant les épaules.

C'est vrai que Ryo avait eu une réaction brusque, mais il n'en avait vraiment pas été vexé... Parce qu'il se doutait déjà qu'il était bisexuel.. Mais il ne voulait vraiment pas y croire. Il trouvait que se n'était pas vraiment normale d'aimer le même sexe que sois-même... On pouvait vraiment dire ainsi qu'il était une sorte d'homophobe... sans l'être également, parce qu'il se fichait que quelqu'un puisse l'être... Seulement, il ne trouvait ça vraiment pas très normal! Cette situation l'intimidait au plus au point... Surtout de se faire avouer ça par un garçon aussi mignon que Mickaël!! Ryo avait presque de la difficulté a gérer!


"Oui, C'est étonnant.. Mais ça fait plusieurs années que je m'en doute... et je sais pas exactement pourquoi..."

Lui répondit-il, évitant un peu de le regarder... Pourquoi éviter de le regarder? Pour éviter de penser à quel point il était beau!! Mais c'est pas mieux... Ryo l'avait encore regarder et maintenant, il s'était rapprocher pour l'embrasser! Mais comme il s'était séparer vite de ses lèvres, s'était un peu moins pire... Mais reste qu'il était totalement rouge de gêne! Il n'arrêtait presque pas de s'excuser pour ce geste qu'il venait de porter envers son aîné. Pourtant, étrangement, ses lèvres ne faisait que redemander de nouveau ce contact plus que très agréable mais pourtant qui avait été trop court. Ryo cessa de perler une fois qu'il vu le petit sourire timide trop mignon de Mickaël. Il avala difficilement sa salive, essayant de se contrôler.
Il écouta finalement Mickaël qui répondit quand même à sa question... Bisexuel mais avec des tendances saisonnières? Que voulait-il par là? ... Ryo comprenait mais qu'à moitié... Mais bon, en bref, Mickaël était bisexuel, avec quelques tendances, un point c'est tout, d'après lui.

Il vit que Mickaël se rapprochait... qu'allait-il lui faire? C'est avec surprise qu'il retrouva de nouveau les douces lèvres du blondinet contre les siennes. Son teint prit un rouge vin tellement il était gêner. Leurs lèvres vinrent se séparé... Le baiser avait été encore trop court, pas assez, pour Ryo... Pourquoi ce genres de pensés? Il en désespérait... Mais... il aurait vraiment aimé goûter à ces lèvres plus en.. profondeurs.... Mais se serait peut-être mal vu...
Ryo se demanda pourquoi est-ce que Mickaël l'avais à son tour embrasser. Il y en eu la réponse plutôt vite, avant même de pouvoir poser cette question. Ryo ne cessait de rougir. Vengeance? Alors... Si Ryo lui faisait quelque chose de plus osé, il se vengerait en faisant la même chose??xD Ok ok, suffit ces pensés malsaines à propos d'un garçon!!
Les gestes que fit Mickaël après ce petit "vengeance" ne faisait que donner d'avantage le goût à Ryo de l'embrasser! Mais il ne bougea pas... Il resta près de Mickaël... Pourquoi ne pas se reculer?? Simplement parce que Shadowheart était bien trop mignon et attirant pour pouvoir s'éloigner de lui! Ryo était totalement perdu dans ces pensés... Mais il en ressorti une fois qu'il entendit Mickaël lui parler.


" ah? euh... je ne sais pas trop pourquoi... je.. j'avais peur... et... Je ne voulais pas m'avouer que j'étais.... - ne le prend pas mal -, ... à moitié... "tapette"! ><' ... Je ne suis pas macho... Seulement, je n'arrivait pas à y croire..."

Répondit-il en baissant légèrement le regard. Il faisait presque pitié comme ça! Il re regarda un peu Mickaël...

"Tu sais, tu es très attirant... et mignon."

Laissa-t-il tomber sans s'en rendre compte. Quand il prit connaissance du fait qu'il ait dit ses pensés à haute voix, il prit une teinte des plus rouges. Il mit vite une main sur sa bouche, comme si ça pourrait rattraper les mots déjà partit depuis deux secondes. Il ferma brusquement les yeux.... Il avait vraiment le goût de se noyer Pourquoi n'était-il pas capable de se retenir?? Il ouvrit ses yeux doucement et regarda Mickaël, laissant retombé lourdement sa main dans l'eau chaude....

" Je... je... Tu.. tu n'es pas normal... D'habitude, j'arrive à retenir de tels pensés mais... Pas avec toi. Je.. Je n'arrive pas à... te... résister.... "

Lui dit-il, s'approchant de nouveau pour goûter à ces lèvres, ce goût plutôt exquis pour les lèvres d'un homme... Jamais il ne s'était senti vraiment aussi bien avec un autre homme. Il se sentait habituellement troublé ou inférieur... Mais à, il était sur une genre d'égalité avec Mickaël...

[J'y suis finalement arrivé!xD Désolé de t'avoir fait attendre ^^']
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Renconte... spécial? [PV]   Sam 12 Mai - 19:12

[ Voila pour moi de même ]

Il écouta ce qu’avait à dire Ryo sans passer d’autres commentaires, car il n’en avait pas besoin. Le jeune homme semblait de plus en plus intimidé par son aîné. Qu’est-ce qu’il avait fait pour mettre Ryo dans de tels états. Il faisait aussi peur que ça? Non pas vraiment. Peut-être que maintenant qu’ils les avaient acceptés, ses sens bisexuels se réveillaient peu à peu de leur sommeil forcé. Peut-être, c’était plutôt probable vu leur situation. Dans une source d’eau chaude, aux côté d’un garçon mignon des deux côtés. Difficiles pour les pulsions de ne pas se réveillées et agir sur leurs mouvements.
Plus il regardait Ryo, plus il avait envie de le coller contre lui et de l’embrasser pendant de longues minutes. Ce goût, il voulait y regoûter, il voulait avoir de nouveaux les lèvres de son cadet sur les siennes. Il eu un frisson qui lui parcourut le corps entier. Calvaire. Surtout que Ryo ne semblait pas vouloir se reculer de lui. Il restait trop proche et semblait même attendre quelque chose. Il rêvait certainement, car il était plutôt clair que ses tendances bisexuelles ne l’enchantaient pas réellement. En tout cas, il ne voulait pas lui faire peur, ça aurait peut-être été un peu exagéré de prolonger quoi que ce soit.
Il écouta avec compréhension la réponse de Ryo. Bon d’accord, pour lui le mot tapette était plutôt poussé et pouvait devenir vexant, mais Mick n’était pas du genre à se laisser atteindre par ce genre de chose.


« Ce n’est pas que nous sommes tapettes. Je n’ai jamais compris pourquoi vous utilisiez le terme tapette pour parler de nous. Nous sommes comme tout le monde. Notre seule différence est d’aimer le même sexe que nous et pour les bisexuels comme moi, les deux sexes. Peut-être utilisez-vous ce terme pour signifier que nous sommes efféminés et pourtant je connais un homosexuel vraiment homo qui est plus masculins que moi-même. En combat en tout cas. » Expliqua-t-il avec un petit sourire moqueur.

C’était vrai, il savait depuis longtemps que son père adoptif, Alkanen, était homosexuel. Pourtant, il l’avait vu combattre et sérieusement, un pur hétérosexuel ne faisait pas plus peur. Il savait qu’Al devenait plus sensible son frère. Normal, c’était un surveillant tout à fait violent et fatiguant. Il plaignait parfois le directeur de ce pensionnat qui avait beaucoup de choses sur les épaules. Pourquoi pensait-il à lui maintenant, à cet homme qui l’avait tant fait souffert. Il le chassa brutalement des ses pensés et porta son attention vers Ryo. Ce dernier faisait un peu pitié avec ses yeux baissés, mais ça le rendait tellement mignon, qu’il ne put s’empêcher de s’approcher encore un peu plus.
« Tu sais, tu es très attirant...et mignon. » Mickaël sentit le feu lui reprendre sur les joues. C’était gentil comme compliment, mais plutôt étonnant de la part de Ryo. Ce dernier fut encore plus mignon lorsqu’il eu sa réaction de honte et de surprise. Lorsqu’il porta la main à sa bouche, il se surprit à envier cette même main. Les yeux de son ami se refermèrent, affichant un sourire sur les lèvres de l’aîné. Il l’écouta bégayer avec un sourire doux et rassurant. Il sursauta par contre lorsqu’il le vit s’approcher.
Mickaël l’attira finalement plus près et posa lui aussi ses lèvres sur ceux de Ryo. Il l’embrassa normalement au début, puis, plutôt timidement, il goûta ce goût si exquis plus en profondeur. C’était si doux, si bon. Il l’embrassait doucement pendant quelques temps, gardant quand même entre eux une distance respectable, même s’il avait l’horrible envie de le coller contre lui, de le caresser lentement...On arrête. Du calme Mickaël, reprends tes esprits, bon sang! Il mit fin lentement à ce baiser si doux et si bon.


« Tu es mignon, attirant, irrésistible et tout simplement hypnotisant. » Lui dit-il avec un sourire finalement charmeur. Il le trouvait irrésistiblement attirant. Il se sentait comme le métal qu’attirait l’aimant dans ses bras. Il le voulait collé contre lui, il ne voulait plus quitter les sources d’eau chaude tellement il était bien avec Ryo. Il avait connu plusieurs aventures avec des hommes, mais elles lui semblaient toutes amères contrairement à la compagnie de son cadet.

Il lui fit un sourire moqueur et doux. Il le trouvait séduisant, mais était-il vraiment décent de l’avoir embrassé comme ça. Peut-être que ça l’avait dérangé, ne sait-on jamais. Il espérait sincèrement que non, car il recommencerait s’il le pouvait. Ce goût si bon, si exquis qu’il en voulait encore. Il ne pouvait pas ignorer ses lèvres qui réclamaient fortement la compagnie de leurs semblables d’en face. Ces lèvres, si douces et si irrésistible qu’il les voulait, les voulait et les voulait! Ne dit on pas quand on veut on peut? Oui, certainement que c’était ça. Il le pouvait donc. Il avait raison de le vouloir. Il s’approcha de lui finalement et le colla légèrement contre lui. Pas trop pour ne pas l’intimider, mais assez pour reposer ses lèvres sur les siennes. Il eu enfin ce goût exquis qui lui fit fermer les yeux. C’était si bon qu’il aurait voulu rester comme ça pendant une éternité. Il était bien et ce sentait complètement hors du monde réel. Le temps pour lui s’était arrêté. Il arrêta le baiser et le regarda dans les yeux.


« Désolé de ne pas avoir demandé la permission cette fois, mais je n’ai pas pu résister. Tes lèvres me rendent fous. En faites, tu me rends fou. » Avoua-t-il avec un petit sourire timide, mais sincère et charmeur. C’était la simple et seule vérité, ce jeune homme lui faisait perdre tous ces moyens et ne faisait que l’attirer encore plus. Il chercher la moindre ouverture pour aller plus loin, mais ne bougeait pas. Par contre, si jamais il lui laissait le champ libre, il ne se priverait pas de goûter à cette peau qui l’attirait autant que le jeune homme. Tout en lui le charmait. Avant, il ne s’était jamais laissé charmer de la sorte...

Il ne savait réellement plus quoi penser maintenant, tout était flou. Habituellement, c’était lui qui charmait, il n’avait pas l’habitude d’être le charmé dans ces sortes de situations. Il se recula finalement de Ryo, trouvant qu’il avait un peu exagéré. Il s’accota au bord de la source, étant maintenant bien éloigné de Ryo. Il ferma les yeux pour oublier tout ce qui venait de se passer. Enfin oublier était dur, mais plutôt calmer ce que l’on appelle les ardeurs. Il se calma peu à peu, mais resta ainsi les yeux fermés.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Renconte... spécial? [PV]   Dim 13 Mai - 10:04

Ryo ne comprennait pas trop pourquoi il était tant intimidé par Mickaël alors que s'était avec lui qu'il se sentait le plus à l'aise et le moins rabaissé! Pourtant, il n'arrivait pas à se calmer et à se détendre. Peut-être bien que le fait d'être devant un si jolie garçon qui n'était couvert que d'une simple serviette, alors que les tendances bisexuelles de Ryo se réveillaient, n'aidait pas! Après avoir gardé enfoui en lui ces tendances depuis très longtemps, ces sens lui semblaient tellement fort. C'est peut-être parce qu'il se sentait ainsi qu'il était intimidé, aussi!

Plus le jeune Suzuki regardait son ainé, plus il avait envie de l'embrasser, de goûter à ses lèvres qui lui donnait d'agréables sensation et un goût plus qu'exqui... Et ce, il avait de le faire pour plusieurs minutes. S'était difficile de se contrôler après qu'il ait refoulé sa demi-homosexualité depuis si longtemps! Surtout de se contrôler pour quelqu'un comme Mickaël. Il l'attirait comme jamais quelqu'un n'aurait pu attirer Ryo.. Toute ses conquêtes féminines lui paraissait tellement fade maintenant qu'il avait goûter au plaisir d'embrasser Mickaël, un homme! Il lui était même impossible de reculer d'un seul millimètre de cet homme.

Ryo écouta se que lui répondit Mickaël, avec la tête baissée. Quand Mickaël eut fini, Ryo releva doucement la tête.


" Je sais bien que le terme "tapette" est tout à fait nul! Mais c'est ce que dirait les gens de moi s'il saurait que je suis à moitier homo! Déjà que mon style comporte a se mettre du maquillage sur les yeux!!>< C'est peut-être pour ça aussi que je refoulais ma bisexualité depuis si longtemps... Mais maintenant... C'est différent.. grâce à toi... "

Lui répondit-il donc, semblant s'emporter au début, puis, se calment, souriant timidement mais tendrement à Mickaël. ryo ne savait pas de qui parlait Mickaël en parlant de la personne homo plus masculin que lui, mais il s'en fichait un peu. Il savait très bien que ce n'était pas tous les homo ou bi qui étaient éféminé! Ishihara Mazashi était bien bisexuel et était le meilleur en kendo de ce pensionnat! Et Katsuo Soma, lui, était une vrai brute! Alros, Ryo savait très bien que ça ne voulait rien dire... Mais quand même, déjà qu'il se faisait rejeter sans que tout le monde sache pour son orientation... Mais si en plus ils sauraient ça, en plus du style qu'il aborde, s'était presque sur qu'il se ferait "niaiser" par les gars qui serait hétéro ou même par quelques filles... Il n'en avait pas trop envie... Il broyait suffisamment de noir! Mais il essaya de chasser ces pensés négatives de sa tête pour se concentrer sur le nouveau positif de sa vie qui se tenait directement devant lui, à quelques centimètres à peine!

Lorsque Ryo avait dit sa phrase sans le vouloir, il était réellement embarassé! Il ne pu voir le sourire qu'avait affiché Mickaël lorsqu'il avait fermé les yeux (évidemment!>< xD). Mais il vit bien le sourire qu'il avait eut lorsque Ryo avait bagayé.. Encore plus mignon! Lorsque Ryo avait finalement approché de Mickaël, il n'avait pas vu le sursaut.. Mais il se senti très bien attirer vers son ainé. Le baiser fut si bon... Si bien... S'était rare que Ryo éprouvait de tels sensations agréables à un simple baiser. Il senti le baiser aller plus en pronfondeur.. Ryo était au ange et cela lui faisait presuqe peur, sur le coup. S'était quand même la première fois qu'il avait une relation homosexuel. Alors c'est sûr qu'il avait un peu peur.. Mais être dans les bras de Mickaël le rassurait. Il avait beaucoup moins peur en se rappelant que s'était cet homme si gentil, si doux avec lui, qu'il embrassait ainsi. Leur lèvres se séparèrent doucement et Ryo eut la sensation de flotter, et ce, pour le première fois de sa vie. Mickaël dit quelque chose.. Mais tellement Ryo était bien, cela lui prit un certain l'abs de temps avnat de se rendre compte de la phrase que Mick avait dit. Lorsqu'il se rendit compte de la phrase en question, Ryo rougit violament - surtout s'appercevant que ça lui avait prit du temps à se rendre compte des paroles dites par son ainé à propo de lui...


" Mer... Merci... j..je..... Personne ne m'avait jamais dit ça avant!^//^' "

Répondit-il en bagayant un peu et en souriant timidement, le teint rouge aux joues, le rendant tellement mignon. Sérieusement, personne ne lui avait jamais dit de telles paroles. Il n'était pas habitué à de tels compliments. Et son ainé était tellement attirant... Il se trouvait extrêmement chanceux de l'avoir rencontré, ici, là, maintenant. Il se trouvait chanceux d'avoir pu goûter à ces lèvres... Mais est-ce que ça allait vraiment se reproduire? Ryo espèrait que oui... Il était déjà devenu dépendant de Mickaël... S'était fou... Ryo était devenu fou de lui. Il ne pensait jamais que ça aurait pu être possible avec un gars! Il avait été seulement une seule fois fou d'une autre eprsonne - une fille- et celle-ci lui avait brisé le coeur...Ce souvenir lui fit passé deux seconde un air mélancolique dans les yeux... Il espérait seulement ne pas être tombé amoureux de Mickaël sinon, il savait, il sentait, que ça allait finir comme avec cette fille...
Il chassa ce souvenir et se concentra pleinement sur le sourire moqueur, mais doux, qu'afficha Mick. Il était vraiment séduisant... Puis, peu de temps après, Ryo retrouva enfin de nouveau ce goût agréable qu'était les lèvres de son ami. Il aurait voulu resté ainsi pour l'éternitée... Il senti le corp de son ainé froler le sien... Ryo se colla également légèrement à Mickaël. Il était bien. Il ne voulait presque plus quitter les lèvres de ce dernier. Le temps semblait vraiment s'être arrêter pour les deux blondinets. Mais leurs lèvres furent de nouveau séparer, Mick en avait prit fin... Ryo l'écouta et le trouva que plus séduisant a sourire ainsi. Ryo n'avait pourtant rien répondu. Les mots restaient coincés dans sa gorge. Il avait dde nouveau les joues en feu. Il était tellement hypnotisé par Mickaël qu'il n'arrivait décidémment plus à parler...
Il senti Mickaël se séparer de lui... Pourquoi il se séparait? Est-ce que Ryo avait fait quelque chose de mal? S'était parce qu'il n'avait rien dit?? Il se posa toutes ses questions plusieurs fois avant d'aller à côté de son ainé. Il mit son visage en face de celui de Mickaël, tout près. Il lui fit un sourire timide, charmeur et un peu espiègle, à son tour...


" Tu n'as pas besoin de permission pour m'embrasser... Tout autant que j'espère ne pas en avoir besoin pour t'embrasser non plus. Et puis... Toi aussi, tes lèvres me rendent fou.. Mais pas autant que toi."

Lui répondit-il finalement, allant frôler les lèvres de Mick avec les siennes. Finalement, Ryo avait trouvé les mots pour répondre!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Renconte... spécial? [PV]   Ven 18 Mai - 14:38

Mickaël ne comprenait plus très bien ce qui se passait dans sa tête. Sérieusement, depuis qu'il était arrivé, il avait fait quelques rencontres, avait dragué la moitié du pensionnat, comme à son habitude, mais pourtant, il était rabattu par un autre garçon plus jeune... Ce n'était pas dans ses habitudes de laisser tomber comme ça et ça le rendait sceptique. Qu'est-ce qui arrivait avec lui? Pourquoi réagissait-il ainsi? Il n'était certainement pas amoureux, car là, ce serait vraiment le bout de la corde pour lui. De tout façon, l'amour, qu'est-ce que ça voulait dire au juste? Cela ne signifiait pas grand chose à part l'imbécillité et la faiblesse de deux personne qui ne peuvent pas se passer de l'autre. Ce qui amène à pleurer pour rien lorsque cette personne vous quitte. Et on dit que l'amour est un sentiment heureux. Pour Mick, ce n'était qu'une mascarade inventé par des gens qui n'avait sérieusement rien à faire de leur vie où qui ne savait pas comment gérer leurs temps libres ou bien qui n’avait aucun succès avec ceux qu’ils essayaient de dragués. Ne sait-on jamais les raison qui pousse l’homme à inventé de telle sornette. Tout pour faire rêver les jeunes filles avec des histoires de princes charmants et du grand amour. Comme si ça pouvait exister. Non, ce n’était que balivernes. La stupidité allait loin de nos jours...
Est-ce que le jeune avait fait quelque chose pour que l'aîné aie cette réaction? Non, rien du tout. C'était sa faute à lui et non à son cadet. Il n'était jamais sûr de rien, de lui et de personne alors comment espérait-il avancer. En plus, la proximité de Ryo le troublait tellement. Pourquoi? Qu'avait le jeune homme de plus que toutes les autres conquêtes qu'il avait eu? Pourtant il ne voyait pas la différence, enfin oui, Ryo l'attirait bien plus, il semblait plus beau, plus rayonnant, comme si un cercle de lumière n'entourait que lui. Comme s'il était sur une scène et que toutes les lumières étaient braqués sur lui. Il ne pouvait pas résister à cette attirance si forte.
Il sentit sa proximité, mais que venait-il faire aussi proche. N'avait-il par remarqué qu'il n'était pas à l'aise, faisait-il exprès pour le mettre dans tous ses états. Certainement pas vu qu'il ne semblait même pas savoir ce qu'il faisait. Il l'écouta, sentit ses lèvres frôler les siennes. Non, il n'était pas fou, ce jeune homme lui faisait perdre tous ses moyens sans exceptions. Comment résister, pourquoi résister? Il mit une main dans le dos et une autre derrière la tête de Ryo et l'approcha pour l'embrassa tendrement. Il ne put s'empêcher de le colla contre lui par la même occasion. Ses joues se colorèrent un peu, mais rien de plus. Ce n’était pas qu’il n’était pas à l’aise, c’était tout à fait le contraire, il était bien et sentait qu’il aurait pu rester comme ça jusqu’à la fin de ses jours. Ça aurait été un peu long par contre. Il l’embrassa une nouvelle fois avec tendresse.

"Même si tu aurais besoin d'une permission pour m'embrasser, tu l'aurais déjà. Je ne peux pas décemment obliger mes lèvres à renoncer aux tiennes. Trop douces...trop parfaites" Fit-il avec un sourire tendre à la place de son sourire charmeur. Il alla reprendre ses lèvres et les goûta une nouvelle fois en profondeur, laissant le temps filer, ne le rattrapant pas. Il était toujours collé contre Ryo, ses lèvres sur les siennes. Il ne voulait plus les quitter, se décollé non, il était bien et voulait rester ainsi. Que de dilemme, il espérait que Ryo ne se sentait pas trop oppressé par toute cette attention.

"Désolé, j'exagère peut-être un peu, mais je n'y peux absolument rien du tout." S'excusa-t-il avec un sourire espiègle et un haussement d'épaule assez désinvolte. Il l'avait encore dans ses bras, quel bonheur, quel ferté! Il ne s’était jamais sentit aussi bien depuis longtemps, il se sentait confiant et n’avait même plus de pensés visant à se rabaisser. C’était une première. Était-ce le fait que Ryo était là qui influençait Mick sur sa façon de penser? Ou était-ce tout simplement son esprit qui lui jouait un tour? Si c’était la dernière option, alors s’en était tout un, car jamais il n’aurait pu croire se sentir un jour égal à quelqu’un. Entre eux régnait une atmosphère d’égalité, de justice et de tolérance, pas comme avec les autres élèves qui jugeaient sans comprendre, qui regardaient sans voir et écoutaient sans entendre. Il ne pensait pas qu’une personne comme Ryo pouvait exister. Mis à part Alkanen, mais ça c’était plutôt un détail que l’on pouvait qualifier d’insignifiant. Surtout après ce qu’il lui avait fait dans le bureau. Ça avait tellement fait mal qu’il doutait que cette blessure ne se guérisse un jour.

Pour rien au monde il n'aurait laissé filer Ryo des filets de ses bras. Il y était, il y resterait. Pas question de reculer, pas question d’abandonner. Ce morceau était bien trop beau et bien trop rare pour le laisser filer. Il commença à se trouver plutôt cruel. Il le comparait avec un poisson ou quelque chose comme ça. Non, Ryo était loin d’être ça, il n’était pas comme ces conquêtes d’un soir qui ne servaient à rien. Il réveillait son âme en même temps que ses sens. Quelle sensation si étrange, mais si réconfortante. Il l’adorait et souhaitait la ressentir encore pendant un long moment. Il lui caressa doucement la joue, puis pencha la tête sur le côté, un sourire légèrement moqueur sur le bout des lèvres.

"J'espère ne pas trop te rabaisser au niveau de tapettes mon ami^^ Car malheureusement pour toi, je ne te lâcherais pas de sitôt. Surtout que tes lèvres ont un goût affreusement exquis." Se moqua-t-il avec gentillesse et au cas où il se vexerait, il l'embrassa tendrement pour se faire pardonner. Il se recula ensuite un peu avait un large sourire accroché à son visage.
Il se sentait devenir presque fou. Ce jeune homme allait finir par le hanté même dans ses nuits? Peut-être, il l’espérait en tout cas. Ses rêves étaient si fades depuis quelques temps qu’un magnifique visage serait certainement le bienvenue dans sa tête. Comme ça, lui aussi rendait fou l’autre jeune? Tant mieux, car il ne voulait pas se décoller de lui. Par contre, il se contente de garder ses mains là où elles étaient déjà. Une dans le dos, l’autre derrière la tête de ce magnifique pensionnaire.

[J'espère que c'est assez long pour toi Wink ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Renconte... spécial? [PV]   Lun 21 Mai - 23:03

[ lol mais bien sûr! Wink ^^ ]

Pour Ryo, tout était flou pour l'instant. Il comprennait à peine se qui arrivait dans sa tête et même autour de lui. Il arrivait à peine à calmer toutes ces pensés. Il y a de cela quelques minutes, il refoulait encore sa bisexualitée avec un certain dédain... et maintenant, il se retrouvait à se dire que Mickaël était extrêmement séduisant et qu'il donnerait tout se qu'il avait pour pouvoir regoûter à ces lèvres avec ce goût plus qu'exquis! Alors, tout était plus que confu pour lui en ce moment. Il avait de la difficultée à se faire une idée fixe. De plus, il se disait qu'il n'était pas amoureux, il ne cessait de se le dire... L'amour ne servait a rien a par a être malheureux une fois que s'était fini et à n'avoir que des désacords! Ça ne servait qu'à soufrir pour rien! Et ça, il l'avait appris avec une fille... Alors, pourquoi vouloir le revivre? Et surtout, avec une personne du même sexe!? Juste ça, ça pouvait même être tabou. Mais bon, il voulait simplement se contenter du moment présent... Même si se ne serait pour qu'une soirée... Et qu'après, il n'y aurait plus rien entre Mickaël et lui, que ça ne durerait que l'espace d'une soirée.. Même si se serait ça, Ryo s'en fouterais, tant que cette soirée, il la vivrait avec Mickaël! Il ne savait pas trop pourquoi, mais il y tenait...

Ryo n'avait alors rien fait de mal? C'est ce qu'il se dit lorsqu'il senti la main de Mickaël aller dans son dos et l'autre derrière sa tête pour le raprocher et l'embrasser. Ce baiser fut merveilleux pour Ryo, même ce baiser se passait avec un garçon! Mais ce garçon était bien différent de toutes les autres personnes que Ryo aurait convoité... Lui, Mickaël, il semblait être comme Ryo... Parce qu'avec Mick, il ne se sentait auncunement rabaissé, comparer à toutes ces autres personnes... Ryo se sentait si bien à ses côtés, même s'il était un peu timide... Peu lui importait dans ce moment là, il était bien dans les bras de Mick, ses lèvres prenant le contact de ses semblables deux fois plus douces. Il s'était totalement laisser coller contre Mickaël, sans resister, sans même penser à resister! Pourquoi résister à quelque chose de plus agréable que toutes autres sensations que celle de sentir Mickaël contre lui? Même s'il le voudrait, Ryo ne serait peut-être pas capable de se sortir de cette attraction qui l'attire à Mickaël.
Il se senti une nouvelle fois embrasser avec tendresse et il entendit la douce voix de Mickaël. De nouveau, à cette phrase, Ryo ne pu s'empêcher de rougir... Encore... Il était presque tanné de rougir ainsi. Il n'y était pas habituer, d'habitude, il n'était pas si timide. Mais se faire dire ça aps un autre garçons, ça avait de quoi le faire rougir.. Surtout si lui-même trouvait ce garçon plus qu'extrêmement beau, mignon et attirant! Ryo avait doucement poser une main sur le torse de Mickaël et l'autre main était sur la roche derrière Mick. Il était bien comme ça et bouger serait de trop. Leurs lèvres se retrouvèrent encore, et de nouveau avec joie. Il restèrent ainsi, à s'embrasser, pendant un bon petit moment... Un moment exquis. Mickaël sépara leur lèvres et s'excusa.


" Peu importe si tu n'y peux rien! Si se n'est pas toi qui le ferait, ce serait moi! D'une manière ou d'une autre, on se retrouverait ainsi! Parce que je ne pourrait pas résister non plus. "

Lui répondit-il, avec un petit sourire espiègle et un haussement tout aussi désinvolte que celui de son ami. Il sentait toujours les mains de Mick contre lui et il les sentait même avec une certaine joie! Il aimait le contact que Mick pouvait bien faire contre lui. À croire qu'il serait maintenant impossible pour Ryo de se séparer de Mickaël. Jamais Ryo n'aurait penser ne pas vouloir ainsi se séparer de quelqu'un - et surtout d'un garçon! Si un jours avant celui-ci quelqu'un lui aurait dit ça, il lui aurait rit en plein visage! Mais maintenent, s'était totalement différent... Il était vriament heureux avec Mickaël, il ne se sentait jamais rabaisser. Ils étaient totalement égales! Et s'était plutôt important pour Ryo...

Ryo ne voulait décidémment pas se décoller. En espèrant juste que Mickaël n'allait pas le trouver trop collant... Mais Ryo se demandait si ça allait durer comme ça encore bien longtemps entre eux... Parce que... Si Ryo ne voulait plus tombé amoureux, il n'allait peut-être pas vouloir être amoureux de Mickaël.. Mais pourtant, il voulait rester si près de lui et pour si longtemps... Alors s'ils venaient à être séparer pour tuojours, Ryo ne saurait pas trop quoi faire.. Il devrait surement retourner à cette vie idiote qu'il a toujours eu.. Une vie sans but précis, une vie d'érance inutile dans ce monde.. Mais depuis sa rencontre quelque minutes plus tôt avec Mickaël, sa vie eu soudainement un sens. En tout cas, Ryo eu cette sensation là.

Ryo senti alors doucement la main de Mick se poser sur sa joue pour venir la caresser. Il eu un léger frisson lors de ce contact mouiller - à cause de l'eau (xD) - mais très doux. Ses joues eurent un léger teint roser lorsqu'il vit le petit sourire moqueur qu'affichait son ainé. Il l'écouta parler et se mordit légèrement la lèvre inférieur lorsqu'il lui dit que ses lèvres avaient un gout affreusement exquis. Mais il relacha vite létrainte de ses dents sur sa lèvres lorsqu'il le vit avancer pour l'embrasser de nouveau - certainement pour se faire pardonner!


" Tu ne me rabaisse pas à ce "niveau". *lui tire doucement la langue* Et puis pourquoi, "Malheureusement"!? Je suis bien assez content que tu ne me lâche plus avant un bout! J'en serait heureux!^^ ... en plus, je me sentais seul avant de te rencontrer.. Et chaque rencontre que je faisaient étaient - ou semblait- désagréable... je me sentais toujours rabaissé.. Mais avec toi, c'est totalement différent. Je me sens vraiment à l'aise en ta compagnie... Et pourtant, ça ne fait pas si longtemps qu'on se connait! Et... je suis déjà devenu dépendant de toi..."

Répondit-il donc, approchant son visage tout doucement de celui de son ainé si séduisant pour l'embrasser tendrement. Voilà Ryo qui venait en quelque sorte de se vider le coeur! En espérant ne pas en avoir trop dit!
Ryo restait toujours près de Mickaël. Il avait doucement séparé leurs lèvres, presque à contre-coeur, mais il ne voulait pas trop en faire non plus.. Il ne voulait pas vraiment que Mickaël croivent que Ryo était du genre "obsédé". Parce qu'il ne l'était pas du tout! Mais, on pouvait presque croire le contraire lorsqu'il était, maintenant, près de Mick.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Renconte... spécial? [PV]   Mar 22 Mai - 19:57

Mickaël ne savait plus trop quoi penser de ce qui lui arrivait. Sérieusement, ce n’était pas tout les jours qu’il avait des remords à embrasser sans permission un jeune homme. Lui indéniable pervers qui en était réduit à timide par un gamin. Enfin, pas si gamin que Yujin, mais quand même. Il n’en revenait pas. Jamais il ne s’était jamais sentit aussi dépourvu en compagnie d’un autre garçon. Ce n’était pas du rabaissement, mais plutôt une grand timidité. Oui il était toujours comme ça avec les garçons, mais cette timidité là était inexplicable. Il se sentait bien comme jamais il ne s’était sentit avec aucunes de ses, pourtant très nombreuses, conquêtes. Peut-être était-ce qu’ils n’était pas si différents, toujours à se rabaisser, à éviter le contact des autres (Ce qui était plus ou moins vrai pour Mickaël) et à désirer un terrain d’égalité. Il sembla devenir de plus en plus attaché à Ryo et c’était ce qui l’inquiétait le plus. Si jamais ils devaient passer une soirée ensemble, est-ce que Mickaël s’en contenterait. Il était si bien avec ce jeune homme qu’il se demandait si en faites il ne le voudrait pas pour plus longtemps encore. Devenait-il amoureux? Non, certainement pas, jamais. Quelle question idiote, quelle idée ridicule, qu’était-ce l’amour à part un tissu de bêtises pour enfants? Non, ce n’était certainement qu’une très forte attirance, bien qu’elle était encore plus puissante que toutes celles qu’il avait eu dans ses aventures folles avec autant d’hommes que de femmes. Passé pas très glorieux, on aurait dit un prostitué qui étalait sa vie sous ses yeux. Pathétique, pitoyable, presque ridicule.

Ryo ne semblait pas détester le fait d’être collé à lui. Tant mieux alors, car maintenant que leurs corps étaient aussi collés, merci aux serviettes, il ne voulait plus le laisser partir. Il était bien, se sentait pour la première fois réellement égal avec quelqu’un. Étrange que ce soit avec Ryo qui était quelqu’un de plutôt pessimiste, comme lui. Il était d’ailleurs moins timide avec lui qu’avec tout les autres garçons qu’il avait pu rencontrer depuis le début de ses études dans ce pensionnat. Avec les autres, il était toujours solitaire, renfermé et ce n’était que lorsque sa coquille était brisée qu’il arrivait à discuter normalement de tout et de rien.

Son compagnon rougit. Il était réellement mignon avec cette façon bien à lui de rougir. Il devenait de plus en plus irrésistible. Non mais sérieux, comment les gens faisaient pour détester ce jeune homme si doux, si beau et si attirant. Peut-être la jalousie. En tout cas, ils auraient bien raison, car Ryo les battait tous sans grande difficultés. Il frissonna un peu en sentant la douce main de son interlocuteur sur sa peau. Sa peau était douce. Il goûtait bon, c’était vraiment le sentiment le mieux qu’il n’avait jamais ressentit pour personne ou pour quelque chose. Il laissait sa main sur la joue de son nouvel ami, la caressant tendrement (la joue). Il ne voulait plus le quitter d’un yiota. Ce qu’il dit par la suite ne le rendit que plus mignon. Alors ils étaient d’eux à ne plus se résister. Tant mieux pour eux.

" J’ai vraiment de la misère à comprendre ce qui m’attire autant chez toi. Je me sens aimanté, ou bien c’est toi qui est…spécial. " Plaisanta-t-il en sachant pourtant très bien que ce n’était que la pure vérité. Ryo était réellement quelqu’un de spécial, qui ne le savait peut-être pas, mais c’était ce qu’il était. Il n’avait jamais rien rencontré comme lui. Il était unique, comme tout le monde pouvait l’être, mais en beaucoup mieux.

Il sentait toujours le corps du jeune homme contre le sien. C’était doux, c’était confortable, il ne voulait plus bouger. Peut-être pouvait-il aller jusqu’à squatter la chambre de monsieur. Non, il ne devait pas penser à ça. Contrairement à son habitude, ce n’était pas une idée perverse qui lui était passée par la tête, mais plutôt une idée de bien-être. Il y avait bien longtemps qu’il ne s’était pas endormi dans des bras où il se sentait aussi bien, mais bon, il pouvait toujours rêver. Il était certain que si il en parlait, il aurait le droit à un regard des plus surpris ou bien moqueur. Ça dépendait des jours et des goûts quoi! Il eu un soupire, voila qu’il retombait dans des pensés noires pourtant normales chez lui maintenant.
Il ne trouvait pas du tout Ryo collant, en faites, il aimait bien qu’il reste ainsi collé contre lui. Ça voulait dire que comme lui il appréciait ce contact et qu’il ne voulait pas le quitter de si tôt. Tant mieux, ça lui permettait de rester avec lui et de faire comme si le temps c’était arrêté et comme si rien d’autre n’existait. Il continuait de lui caresser lentement la joue, le trouvant tellement mignon avec cet air. Il se demandait même s’il aurait le courage de s’en séparer. Il était si bien avec lui, il se sentait à sa place et respecté. Encore plus qu’avec tous ceux qui étaient passés dans son lit. Quelle étrange façon de voir les chose.


" Alros je ne te lâcherais pas, tu es vraiment quelqu’un de très attachant. Nous ne sommes pas obligé de nous connaître depuis deux ans pour s’apprécier. Et puis, est-ce que ça change réellement quelque chose le nombre de temps que l’on se connaître, depuis combien de temps on va à la même école. On s’en fout des détails. L’important, c’est le moment présent..." Répondit-il avec un sourire moqueur et en lui renvoyant son tire langue. Il le trouvait irrésistiblement mignon et surtout craquant.

Il se laissa embrasser avec grand plaisir. Il ne trouvait pas que Ryo avait trop parler, car lui-même se sentait mieux que bien en sa compagnie. Il le colla davantage contre lui et l’embrassa fougueusement, puis se détacha après un bon bout de temps. Il lui caressa tendrement la joue et l’embrassa sur le nez. Il ne pensait rien de méchant de ce jeune homme et se sentait vraiment sale. Il espérait que le jeune ne le voit pas comme un pervers illimité, obsédé et con. Ce n’était pas du tout son attention et il voulait même le plus possible éviter ça. Surtout qu’il se sentait bien avec lui, il ne voulait pas perdre une aussi belle chance. Il était beau, attirant, mignon, gentil, compatissant, accueillant. Presque parfait quoi!

"Ne t’inquiète pas, je comprends ce que tu ressens. Je n’ai moi-même jamais rien ressentit d’aussi fort que ça me fait presque peur. Malgré tout, je ne peux même pas bouger de là où je suis, même si je le voudrais, car je suis littéralement cloué sur place, incapable de penser à autre chose qu’à maintenant et à toi." Lui expliqua-t-il avec un petit sourire. Il l’embrassa tendrement, étant bien content de l’avoir à ses côté. Il espérait ne pas trop exagérer et qu’il pourrait passer encore plus de temps avec son nouvel ami.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Renconte... spécial? [PV]   Mer 23 Mai - 7:10

Ryo s'étonnait de lui-même... Lui qui avait aussi longtemps refouler son homosexualité et qui avait sembler aussi anti-sociable (alors que s'était le contraire qu'il était) venait tout juste de rencontrer quelqu'un et il se mettait déjà à l'embrasser, en plus que se soit un homme! Jamais, à son habitude, il n'aurait fait ça! Il n'aurait jamais oser auparavant! Mais il l'avait fait! Et à quelqu'un de 5 ans son ainé! Ces pensés ne faisaient que l'étonner encore plus. Vraiment, Ryo s'étonnait presque de minutes en minutes. Il se demendait se qu'il pouvait bien avoir pour attirer un garçon aussi magnifique que Mickaël. Il se demandait vraiment comment un gamin comme Ryo Suzuki pouvait bien avoir pour attirer un adulte (même si Ryo aussi était un adulte) comme Mickaël Stein Ezequiel Shadowheart!! Ok ok, la différence d'âge, vous allez dire qu'on s'en fou! Parce qu'en plus, se son déjà deux adultes dans la vingtaine (oui, Ryo a 20 ans)! Mais bon... Reste qu'il est toujours possible que des gens comme Mickaël (dont lui, justement) pourait ne pas s'interresser à quelqu'un de plus jeune que lui ainsi... Qui sait? Tout les goût son dans la nature... Et Ryo, lui, était un goût tout à fait spécial à choisir!(Style innimitable, parait se qu'il n'est pas tout à fait, etc. (faut bien le connaître pour savoir qui il est! personne à réussit à le savoir pour l'instant... Sauf Mickaël qui à réussit en même pas 15 minutes!))

Ryo se sentait si bien dans les bras de Mickaël... et ça lui faisait peur de savoir que c'est dans les bras d'un homme qu'il se sentait ainsi. Il essayait de se dire qu'il s'en foutait bien que se soit un homme... Mais ça n'Arrengeait rien. Alros, il changea de "phrase" pour se rassurer. "Ce n'est pas n'importe quel homme! C'est Mickaël! Celui avec qui je me sents le mieux! La personne la plus gentille et douce avec moi! Une personne rare!!" Voilà, il se rassurait! Oui, il fallait bien qu'il se rassure! Il venait tout juste "d'accepter" sa bisexualité. C'est pas facile après tant d'années refoulées. Mais voilà que tout d'un coup, il l'accpetait... Juste parce qu'il était en bonne compagnie; celle de Mickaël. Il était très séduisant, gentil, doux, tendre, beau, intelligent (d'après se que Ryo avait vu en classe), compatissant, acceuillant, etc. L'homme parfait dans le fond! Un être exeptionnel et unique pour Ryo! Personne ne pourrait le dépasser, il en était quasiment certain! Il l'était à 99.9% (il n'y à jamais de 100%).
Le plus exeptionnel en Mick s'était qu'avec lui, Ryo ne se sentait jamais rabaissé, moins valorisé ou autre chose. Même que son ainé avait déjà complimenté son cadet! Ce souvenir fit afficher à Ryo une jolie petite teinte rosée.. Mais grace a la vapeur et à la chaleur de l'eau, ça avait facilement pu se faire passer pour un coup de chaleur. C'est vrai, il faisait très chaud... Et Mickaël n'y aidait pas!

Ryo avait senti la douce peau de son ami frissonné sous sa main lorsqu'il l'avait délicatement posé sur le torse. Ryo frissonna légèrement également alors qu'ils entait la douce main de Mickaël caresser sa joue si tendrement et doucement... Il était vraiment bien avec lui et il était rare que Ryo se sente réellement bien. Il l'écouta lui répondre. Ryo souria doucement et légèrement.


" Je me demande aussi se qui t'attire chez moi... Parce que je ne crois pas vraiment avoir quelque chose de spécial... Pourtant, moi, je sais très bien se qui m'attire chez toi *lui fait un petit clin d'oeil* Tu es tout simplement beau, attirant, gentil, doux, tendre, compatissant, acceuillant, et encore tout simplement; p-a-r-f-a-i-t! TU es spécial, Mick. Bien sûr que tu es spécial, sinon, pourquoi aurais-je réussit à accepter ma bisexualité d'un coup, si facilement, et pourquoi aurais-je embrasser un homme ainsi?^^ Alors, il faut vraiment que tu sois spécial pour ça!"

Ryo avait tout énuméré tranquillement, un mot après l'autre, calmement, n'ayant même aps besoin de choisir ses mots, ils étaient déjà tous formés dans sa tête depuis un bon bout. ça paraissait qu'il était sûr de lui. Il se demandait presque s'il n'était pas tombé amoureux de Mickaël. Il ne le voulait pourtant pas... L'amour, s'était qu'une chose nul! Ça ne servait à rien! Vous voulez soufrir? Et bien, tombez amoureux! C'est ce que Ryo répète presque constamment! Alors pourquoi tombé à son tour amoureux? Non, ce ne serait que trop ironique! La vie est ironique. Elle nous joue toujours des tours, cette vie. Vie compliquée et tout autant inutile que se que l'on appelle "l'amour"... Alors, non, Ryo ne devait aps être tombé amoureux. Se ne devait être qu'une très forte attirance, c'est tout!
Mais pourtant, Ryo n'avait pas pu s'empêcher de se dire que se serait bien de changer de nouveau de chambre... s'il pourrait être dans une chambre commune à celle de Mick... Il n'avait pas pu s'empêcher de le penser. C'est vrai; se réveiller dans les bras de quelqu'un de très apprécié, se serait génial. Ryo essaya de chasser ces pensés, il ne voulait que et simplement se concentrer sur cet homme magnifique en avant de lui: Mickaël. Parce que s'il aurait parler de cette pensés à la personne concerné, surement aurait-il eu le droit à un "tu rêves, gamin!" ou à un.... Non, Mickaël n'était pas de ce genre... Ryo pouvait toujours essayer, non? Mais pour l'instant, il n'avait pas trop le courage de demander une telle chose... C'est pourquoi il attendrait peut-être un peu...

Ryo s'entait toujours cette main rassurante sur sa joue lui la caresser tout doucement. Quelle belle sensation que voilà... Et Mickaël était si mignon.. Il était difficile de lui résister. Ryo l'écouta parler. Il rougit un peu, et cette fois, ça ne put se faire passer pour un cou pde chaleur du à l'eau chaude qui les entourait.


" Oui, on se fou des détails... Mais il reste que c'est étonnant.. Je n'aurais jamais pensé être aussi vite en affaire avec quelqu'un un jour! Surtout avec un garçon... Mais je m'en fou, je suis bien! Alors, je dis comme toi: concentrons-nous sur le moment présent!"

Lui répondit-il alors avant de vouloir l'embrasser. Il l'avait dit avec un petit sourire aussi moqueur que celui de son interlocuteur.
Ryo se fut embrasser et ce baiser fut fougueux et très agréable. Ils étaient si collés.. Ryo ne voulait vraiment plus se séparer de Mick tellement il était bien. Mais leurs lèvres se séparèrent. Ryo senti encore néanmoins toujours cette douce main lui caresser la joue... Mais le plus étonnant fut de resentir les lèvres de Mickaël.. Mais sur son nez! Personne n'avait jamais embrassé son nez auparavant! S'était une première! Quelqu'un venait d'embrasser le nez de Ryo: le nez si mystérieux pour les nouveau (toujours caché par le bandeau depuis sa cinquième année) et si mignon pour ceux qui avait déjà eu la chance de le voir avant qu'il n'affiche ce style. Alors, se faire embrasser le nez était tellement spécial... Mais si mignon ... et agréable. Surtout que s'était les douces lèvres de Mickaël qui y avait gouté! Alors là, Ryo était heureux.
Il écouta nouveau son ainé parler. Il rougit de nouveau, sérieusement tanné d'afficher ce teint! Il laissa embrasser avec joie. Leurs lèvres se séparèrent, toujours à contre-coeur.


" Moi non plus je ne pourrait pas partir de là. En fait, je ne le veux pas! (se n'est pas pareil^^) Je vraiment bien ici... Dans tes bras... Si un jour j'aurais su que j'aurais été aussi bien dans les bras d'un homme, j'en aurait rit! Mais maintenant, je ne peux même plus me passer de la chaleur de ces bras accueillant... "

Lui répondit-il, en souriant doucement. Il l'embrassa à son tour, tout légèrement. Puis, son idée pour la chambre lui revint en tête... S'était peut-être le moment de le proposer... Bah, il n'y avait rien à perdre! Le pire qu'il pourrait répondre serait un "non"... (avec une moquerie après)

" Dit, Mick... eh bien... je... je me disais... ça te dirait de... changer de chambre - moi j'y suis habitué - pour aller dans une chambre.. avec moi... je.... je veux dire... euh..."

Il ne pu s'empêcher de rougir violament. Finalement, il regrettait un peu de l'avoir demandé: Il ne savait même pas comment le demander en n'ayant pas l'air idiot! Il préféra alors ne rien ajouter avant d'avoir l'air plus "con"!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Renconte... spécial? [PV]   Mer 23 Mai - 20:47

En faites, il se demandait lui-même ce qui l’attirait de plus chez Ryo que chez les autres, mais peut-être qu’il en savait déjà les raisons sans vraiment y réfléchir. Oui, c’était certainement cela. Alors, si on réfléchit. Ryo était mignon, doux, charmant, charismatique, aimanté (^^) surprenant, attirant, intéressant… Enfin, il était sûr d’en oublier, mais c’était déjà beaucoup. En faites, tout en Ryo était intéressant et l’attirait. C’était réellement étrange la façon dont le jeune homme assombrissait tout ce qui était alentour de lui pour ne laisser que lui-même dans toute sa splendeur. C’était totalement étrange et incompréhensible pour quelqu’un comme Mickaël.Ce qu’il trouvait plutôt valorisant, c’était que son cadet semblait très bien en sa compagnie et semblait même moins déprimé qu’il ne l’était lorsqu’ Ezequiel était rentré dans les sources chaudes. D’ailleurs, il le voyait rougir de plus en plus, ce qui voulait dire qu’il commençait à être à l’aise avec lui et faire comme dans la vie de tous les jours. En faites, même lui commençait à être très bien avec le jeune. Commençait était bien faible comme mot, mais bon. Il se sentait totalement bien depuis qu’il avait posé pour la première fois ses lèvres sur celle de Suzuki. Ce qui le rendait encore mieux, c’était qu’il sentait qu’il avait réussit à faire accepter à Ryo sa bisexualité, ce qui d’un certain sens était très avantageux. Il pouvait donc se coller contre lui sans être repoussé et il pouvait être collé par lui. Trop bonne la sensation que ce contact pouvait lui procurer. C’était tout simplement sublime.
Là ce fut au tour de Mick à rougir à son commentaire sur le pourquoi qu’il était attiré vers lui. Autant que ça? Il ne s’était pas vraiment attendu à tous ces compliments. Parfait? Peut-être pas, il s’en rendait compte et commençait à se sentir coupable. Hein, de la culpabilité? Pourquoi ça, il était en droit de faire ce qu’il voulait, quand il voulait avec qui il voulait. Ce n’était quand même pas de l’amour qu’il commençait à ressentir, si? Oh que non, ce n’était certainement pas le moment ni le lieu de penser à quelque chose comme ça. Plutôt dévalorisant ça par contre.

"Merci, c’est beaucoup d’un coup je crois. Je ne suis pas réellement habitué à tout ça. Pour la majorité du monde je suis finit à cause de mes cinq années redoublés en huitième année.
Tu es unique surtout pour ça, ton respect envers les autres. Je suis bien maintenant avec toi comme jamais je ne l’ai été." C’était court, mais sincère et ça venait du coeur. Il lui fit un sourire puis un doux clin d’œil, juste pour lui.

Son cadet lui avait sortit tellement de compliment, comme ça, aussi rapidement qu’il parlait normalement. C’était plutôt étonnant vu les fait qu’il n’avait pas été très à l’aise au début avec lui. Ça voulait peut-être dire que maintenant il n’avait plus rien à craindre, que son nouvel ami de partirait pas en courant parce qu’il lui faisait peur. Ça le rassura grandement et surtout lui fit monter une petite chaleur dans le coeur. Chaleur que d’ailleurs, il ne comprit pas vraiment. Chaque fois qu’il revenait sur ces étranges sensations, la conclusion à laquelle il venait lui déplaisait, donc, il évita le plus possible d’y penser et de se concentrer plutôt sur Ryo qu’il avait devant lui. Ce jeune homme si charmant qui avait briser les défenses de Mickaël en quelques secondes seulement, record pour un garçon. Mick perdait presque tous ses moyens devant lui, mais il tentait de réparer ça en ayant l’air plus naturel. Plutôt compliqué à faire.

"Vive le moment présent^^" Dit-il comme ça, sans vraiment aucunes raisons. Son regard montrait parfaitement qu’il avait dit ça pour plaisanter et pour dire quelque chose juste pour l’amusement de dire quelque chose. C’était lui et lui-même dans toute sa splendeur. Il était comme ça et le resterait certainement pour le reste de sa vie.

Il avait rougit ou il n’avait fait que rêver? Il avait bel et bien rougit. Mickaël eu un sourire et l’écouta sans l’interrompre. C’était bien mignon et il ne trouvait rien à redire sur ça. Il ressentait exactement la même chose et il était certain de ne pas avoir à le dire. Ça paraissait dans son regard et dans tous ces gestes, alors pourquoi gaspiller une parole alors que ses baises et ses gestes parlaient à sa place. Rien ne pouvait plus le surprendre, sauf bien entendu la question qui suivit qui le laissa bouche bée. Il eu un long silence dans lequel Ezequiel regardait son cadet sans trop savoir quoi lui répondre. Pas qu’il n’était pas d’accord, mais il s’était vraiment fait ami avec Yujin, enfin, il l’appréciait beaucoup, alors le fait qu’ils soient dans la même chambre l’aidait beaucoup. Malgré tout, l’idée de passer des nuits avec son jeune ami le réjouissait beaucoup. Pouvait-il trouver une solution qui ferait l’affaire? Un déclic se fit lentement dans sa tête. Il eu finalement un sourire plutôt encourageant.

"Je ne dis pas non, mais j’aurais peut-être une autre idée. Si jamais elle te plait pas, alors je viendrais dans ta chambre pour être ton colocataire, car sérieusement, l’idée me plaît beaucoup. Mais peut-être que je pourrais squatter ta chambre quelques fois et rester quand même dans la mienne, car mon coloc est quelqu’un que j’apprécie beaucoup, enfin, il est plus sociable que les autres…" Développa-t-il sans trop savoir ce qu’il disait par contre cette fois là. Peut-être qu’il s’emmêlait un peu dans ce qu’il disait ou c’était que parce qu’il ne savait plus trop où aller et quoi faire. Non, c’était surtout parce qu’il ne voulait pas s’avouer que peut-être il était en train de tomber amoureux.

Il regarda le jeune homme pendant quelques instants. Bon, il semblait tellement enthousiasme à l’idée d’être dans la même chambre que lui que Mick sentait qu’il l’avait peut-être déçu. En faites, était-ce seulement Yujin qui lui avait fait dire ça ou plutôt aussi une petite peur qu’il avait au fond de lui. En faites, il ne se l’expliquait réellement pas. Il ne comprenait pas, il ne suivait plus et ne savait plus quoi faire. L’idée était bonne, extraordinaire même. C’est d’ailleurs ce à quoi il n’arrêtait pas de penser depuis un bout. Qu’ils soient tous les deux ensembles, collés l’un contre l’autre pour dormir ensemble. Aucunes idées perverses derrière ça, juste l’idée d’être bien contre celui avec qui on se sentait si beau et si intelligente. Avec la personne qui ne nous rabaissait pas, qui nous respectait et qui nous attirait le plus au monde.

Il regardait son cadet avec hésitation. Un lourd silence c’était finalement installé que Mickaël essayait de briser, mais rien n’arrivait à sortir. Il se demandait comment le prendrait Ryo s’il venait à changer d’avis comme ça, sans prévenir. Ça ne ferait pas sérieux, ça semblerait stupide. Il sombra de nouveau dans sa léthargie et continua à se morfonde sur lui-même. Pitoyable, il redevenait comme avant. Non, c’était irrespectueux. Surtout devant son cadet. Il était tellement près de lui, il lui faisait se sentir tellement bien, qu’il n’était pas pour ressombrer dans des stupideries comme ça. Non, il se devait de rester maître de lui-même et de se montrer respectueux envers Ryo.

"Hey, oubli ce que j’ai dis, j’ai peut-être seulement un peu peur, même si je ne sais pas pourquoi. Parce que sérieusement, l’idée, elle me plaît. Juste de me retrouver dans la même salle que toi me fera le plus grand bien. Surtout si je peux me coller dans les bras de quelqu’un d’unique pour dormir, ce serait encore mieux. Si bien sur j’en aie la permission. Sinon, je viendrais squatter tes bras lorsque tu dormiras. Demandons pour changer de chambre, l’idée, je l’adore." Changea-t-il finalement d’avis en l’embrassant tendrement, le colla doucement contre lui. Il espérait que l’idée n’était pas trop farfelue et que l’autre ne le prendrait pas pour un pervers obsédé que par le sexe. Bon d’accord il y pensait quelques fois, mais pour les bras de Ryo autour de lui, ce n’était que pour le sommeil et que pour le comment il se sentirait ainsi. Certainement très bien vu que juste ainsi, il était réellement bien.

Il l’éloigna un peu de lui pour le regarder dans les yeux, attendant sa réponse. Sérieusement, il espérait qu’il n’allait pas trop le trouver désespérant, car il essayait le plus possible d’avoir l’air et d’être moins con qu’à son habitude, mais là c’était pas tout à fait gagné. Il en avait assez de jouer aux durs, peut-être qu’avec Ryo, il pourrait laisser aller son besoin de d’être sécurisé et son besoin d’affection. Peut-être, mais ça l’étonnerait. Qui aurait fait ça pour lui? Mais non, il se faisait des idées, il allait devoir se montrer encore le plus fort, il ne pourrait jamais se faire, admettons consoler ou bien sécuriser. Il était celui qui avait le plus d’assurance, le moins de problème, le moins stupide, le moins fragile, le moins sensible. Il eu un soupire par chance inaudible et tourna son attention vers Ryo, essayant tant bien que mal de retrouver son sourire qui avait étrangement disparu. Non, il n’était pas si idiot, il allait tout faire pour mettre son nouvel ami à l’aise et ne le laisserait jamais tomber. Il espérait, non, il en avait trop peur. Il ne fallait pas qu’il tombe en amour, non. Il ne savait pas c’était quoi, il ne savait pas comment le gérer. Comment gérer tout ce stresse et tous ces émotions qui l’attaquaient de tous côtés.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Renconte... spécial? [PV]   Jeu 24 Mai - 7:00

Sérieusement, malgré les compliments que Mickaël lui avait fait, Ryo avait encore de la difficulté à savoir quesque Mick pouvait bien lui trouver de si bien... Lui qui se trouvait si nul, toujours moins tout (beau, intelligent, etc.)... Alors pourquoi vouloir rester avec lui? Il avait tant été repoussé depuis tant d'années... Et maintenant, être aussi facilement accepté et tout, s'était presque incroyable... On aurait même dit impossible! Mais, il fallait quand même que ça lui rentre en tête; quelqu'un l'appréciait comme il était... Même si Ryo était définit comme quelqu'un "d'étrange", il s'était fait pafaitement accepter par Mickaël... Peut-être parce Mick aussi était parfois califié comme une personne "étrange", comme lui.
Ces deux jeunes hommes étaient presque semblable! C'est peut-être ce qui faisait qu'ils s'attiraient mutuellement. En tout cas, une chose était certaine pour Ryo, il était très attiré par Mickaël... Il commençait même presque à se demander qu'est-ce qu'il ressentait exactement... De l'amour? Non, impossible. Ryo s'était tellement interdit d'aimer qu'il lui était rendu impossible de le faire (en tout cas, d'après lui). Mais ce sentiment serait-il revenu réellement pour Mickaël? Pour un... homme? Pour le jeune "punk", il lui était impossible d'envisager une telle chose... Déjà, avoir refoulé sa bisexualité en plus de l'amour, il lui était impossible de pouvoir tomber amoureux d'un garçon, non? Pourtant, il était si bien dans les bras de CE garçon... Il voulait être coller à lui, l'embrasser et même, envisager de rester encore très longtemps auprès de lui.
En plus, c'était vraiment Mickaël qui le rendait aussi bien dans sa peau... Depuis qu'il était entrer aux sources et qu'ils s'étaient rencontrés, Ryo était beaucoup plus souriant... Et ça faisait si longtmeps qu'il n'avait pas eu l'occasion de sourire! Il était beaucoup mieux maintenant qu'il avait pu goûter aux lèvres de ce garçon si génial... si attirant et séduisant... tellement beau... S'était également génial de ne plus avoir à refouler ce genre de pensés! Ryo serait désormait franc avec lui-même.. et surtout, avec Mickaël. Il lui sera toujours franc. et puis, sans la véritée, où irions-nous? De toute façon, Ryo n'avait jamais menti à personne(ne contez pas ses refoulements xD)... Sauf peut-être à lui-même.
Mais bon, pour l'instant, il essaya au maximum de se concentrer uniquement sur cette sensation merveilleusement agréable qu'est la peau de Mickaël contre la sienne... Une sensation... sublime.

Pour la première fois depuis un bon bout, se fut au tour de Mickaël de rougir! Enfin, se n'était pas Ryo! Mais il ne savait pas trop pourquoi, mais il sentait que ça allait surement revenir pour lui... Il l'écouta répondre sur les compliments qui l'avait fait rougir. Ryo aima tout particulièrement le petit sourire doux et le clin d'oeil que lui avait fait son ainé.


" Ah, parce que tu crois que je suis plus habitué que toi pour les compliments?uu' Et pour moi, tu n'es aucunement "finit". On s'en fou du fait que tu ai redoublé 5 année pour la 8e! C'est normal si tu stress aux exams de fin d'année! J'ai souvent faillit moi-même y rester! Mais bon... Tant mieux que tu les ai redoublé ces années! ... Sinon, je ne t'aurais peut-être jamais rencontré... Je n'avais jamais été aussi bien, moi non plus, avant de te rencontrer. "

Répondit-il sincèrement, souriant le plus doucement et tendrement possible. S'était presque comme s'il l'aimait réellement, pourrait-on croire - ou se dire. En fait, s'était peut-être ça. Mais peut-être avait-il peur de se l'avouer... Qui sait, peut-être que Mickaël ne ressent rien de ce genre de sentiments envers Ryo. Et comme il évite à tout prix de souffrir une nouvelle fois pour une telle "connerie", il se disait seulement très attiré par Mickaël et rien de plus. Mais, la chose qui pouvait également sembler bizarre, et même que s'était une chose très rare, c'est que Mickaël avait parfaitement réussit à gagner la confiance de Ryo en à peine une petite minute, temps record pour toutes les personnes que Ryo aurait pu rencontrer. S'était bizarre de ressentir ça maintenant...
Puis, tout d'un coup, sans raison apparente, Mickaël lacha un "vive le moment présent". Bien que cette phrase avait été placer dans un vide sans aucune vrai importance, cela fit sourire Ryo. Il l'embrassa alors légèrement, sans aucune raison, juste comme ça (xD) et lui souria.


"oui, vive le moment présent!"

Fit-il alors à son tour, lui faisant un jolie petit clin d'oeil.
Mickaël semblait attentif à tout se que pouvait dire Ryo. S'était agréable de se sentir écouter. Ryo qui n'avait pas l'habitude de parler... ou lorsqu'il parlait de ne pas se faire écouter... s'était très apprécié. La première chose ne fit rien répondre Mickaël, il ne devait rien avoir à y redire quelque chose... Et, la question aussi ne fit sortir aucune réponse de la bouche de Mickaël. Ryo perdit son sourire. Il devint plutôt un peu inquiet.
Il se sentait con d'avoir demandé ça. Bien sûr que Mickaël allait surement refuser! Voyons! Qu'est-ce qu'il y a bien pu lui passer par la tête, ce stupide Ryo! Son ainé ne voudrait pas partager une chambre avec un tel gamin, voyons! Surement préférait-il plus la compagnie de Yujin Mazashi, le nouveau? (Ryo se tien vraiment informer de tout et de rien!) S'était peut-être ça.. Peut-être que Yujin, malgré le jeune âge, était plus mature et plus appréciable que Ryo... Qui sait. Il était déjà plus sociable et souriant que lui, alors... À peine arriver au pensionnat, Yujin se faisait parler de lui... Et toujours en bien, jamais en mal. Pas comme pour son frère... Alors, pourquoi vouloir quitter la chambre d'un être si sympathique pour aller avec quelqu'un qui a du changer de chambre au moins une centaine de fois par pleinte de coloc!? C'est totalement absurde, qui voudrait une telle chose? Même si Mickaël semblait beaucoup attiré par Ryo, cette possibilitée semblait tout de même absurde, à première vu...

Tout d'un coup, Ryo sorti de ses pensés plutôt noires pour entendre la douce voix de Mickaël lui répondre. Ryo n'avait plus aucun sourire... Néanmoins, il écouta la proposition de son ami. Il y eu un petit silence, le temps que Ryo y réfléchisse aussi.


" Eh bien... Squatter ma chambre ne ferait peut-être pas plaisir à mon coloc... Déjà que je dérange à changer constamment de chambres... Disons qu'ils trouvent que je ne suis pas un cadeau. Je ne sais pas pourquoi, mais ils me trouvent chiant, à se qu'il parait... alors que je ne fait rien... Alors, ammener quelqu'un squatter ma chambre en plus... Se n'est peut-être pas le mieux parce qu'on me jettera encore..."

Répondit-il tristement, évitant de regarder Mickaël, préférant regarder l'eau qui était entre eux. Il le savait.. Ryo le savait... Yujin était beaucoup trop sympathique pour que Mick veuille s'en défaire... S'était trop évident... Et squatter la chambre de Ryo était plus qu'une mauvaise idée. De plus, son nouveau coloc était homophobe... Super, un gars qui se pointe dans sa chambre pour l'excuse de passer quelques nuit avec le coloc de ce super petit homophobe! L'homophobe jettera certainement Ryo et Mick en dehors de la chambre à grand coup de pied dans le cul! Ah, à bien y pensser, s'était pas si grave, la chambre de Mickaël était juste à côter de la sienne! Super! Même si Mickaël refuserait, ils pourrait se voir tout le temps quand même! C'est génial ça!

Juste au moment où Ryo pensait à ça justement, Mickaël changea d'avis. Le regard de Ryo s'illumina. Il 'écouta completement parler. Super!! Ryo se laissa embrasser tendrement - se qui lui donna presque le goût de l'embrasser passionnément, mais il se retain. Il retrouva doucement le contact de la peau si douce de Mickaël. Mais il fut doucemnet séparer pour retrouver une distnace de nouveau résonnable. Mick pouvait bien voir maintenant le regard illuminé qu'avait Ryo. Il souriait de nouveau. Il ressemblait presque à un gamin qui avait enfin se qu'il avait désiré. Ryo ne voyait juste pas pourquoi Mick avait peur. D'accord, Ryo aussi avait un peu peur... Mais sans plus.


" C'est génial! Tu as totalement ma permission... Enfin... je me sentirais enfin bien durant mes nuits! Je ne me ferais plus jeter en dehors de la chambre! Je ne serais plus triste, tu seras là! Je.. je... j'en suis vraiment heureux. Merci Mickaël."

Dit-il alors, un magnifique sourire aux lèvres. Il était vraiment content, presque émue. Il allat alors embrasser son ainé, d'un baiser au début tendre et doux, puis, prenant un forme plutôt passionnée et fougueuse... Il osa même essayer quelque chose dans ce baiser; il laissa également glisser sa langue dans la la bouche de Mickaël pour aller caresser sa jumelle... Ce baiser était si bon, la première fois qu'il se sentait si bien dans un baiser... Et jamais il n'aurait penser oser embrasser un homme d'une telle manière... Plus simple: jamais il n'aurait penser un jour embrasser un homme!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Renconte... spécial? [PV]   Dim 27 Mai - 11:58

[Lool, ton cadeau de fête^^]

Mcikaël vit le jeune changer d’humeur à la vitesse de l’éclair, mais lorsqu’il le vit aussi content, il ne pu s’empêcher de faire un sourire. Il sentait qu’il lui avait fait plaisir. En même temps, lui aussi serait très bien dans la même chambre que Ryo, surtout qu’il lui avait donné la permission de venir squatter son lit. Il serait infiniment bien pour une fois et il ne savait pas ce que Ryo avait réellement de plus que les autres. Oui il avait de nombreuses qualités, comme tout le monde non? Il ne savait plus quoi penser. Par contre, il trouva très mignon ce que lui dit son nouveau colocataire. Il ne serait plus triste vu qu’il serait là? Sérieusement, il semblait bien l’aimer ce gamin. Puis il sentit de douces lèvres sur les siennes. Le baiser semblait doux, puis devient fougueux. Il sentit la langue de Ryo chercher sa jumelle qui elle alla valser avec joie avec l’autre. Il colla Ryo contre lui, une main dans le bas de son dos et l’autre sur le bas de la nuque.

"De rien, je suis content que tu le prenne aussi bien. Et ne t’inquiète pas, je ne crois pas être découragé par ta présence dans la même chambre que moi. Tu vas garder cette chambre jusqu’à la fait de l’année. "

Lui dit-il avec un doux sourire. Il l’embrassa donc à son tour avec passion et fougue, glissant doucement sa langue vers celle de Ryo. Il adorait être collé comme ça au jeune homme, enfin, de l’avoir coller comme ça sur lui. Il ne pouvait que se sentir bien, mieux que jamais il ne l’avait été. La main qui était sur la nuque de son cadet monta tranquillement vers les cheveux qu’elle(la main) caressa lentement. Il lui fit un doux sourire charmeur.

Maintenant ça restait à voir. Il ne comprenait plus les sensations qui envahissaient son corps. Il avait peur, peur d’en faites savoir ce que c’était. Il n’était pas fait pour ça, il n’avait pas le droit à cette sensation et il le savait. Il ne la méritait pas. Il avait brisé le coeur d’un centaine de personnes sans jamais le regretter, alors pourquoi aurait-il le droit à ce même sentiment. Il regardait le visage bien plus innocent que le sien. Aurait-il le courage de lui faire de la peine à lui. Aurait-il le courage de l’abandonner là comme tous les autres. Il ne savait pas, il n’en était pas sûr et c’est ça qui lui faisait le plus peur. Il ne voulait pas le décevoir ou le faire pleurer. Ça aurait été cruel. Mais en faites, c’était ce qu’il était. Il avait si souvent brisé le coeur des gens qu’il était presque qualifié de sans coeur. Sincèrement, qui aurait pu soutenir tout ce poids en lui-même. C’était maintenant, dans une source d’eau chaude, en compagnie d’un si joli jeune homme, qu’il commençait à regretter ses erreurs passées et présentes. Il était un coureur insatiable qui prenait homme et femme pour son bon plaisir. Encore là, il savait que ce n’était pas totalement pareil avec Suzuki, mais ce serait encore une pauvre victime de son caractère et de sa soif immense de plaisir.

*Lequel des deux est à plaindre. La victime qui a aimé le moment ou l’agresseur qui regrette?*

Ses pensés sortaient souvent comme ça, mais pourquoi le plaindrait-on lui qui ne faisait que du mal. Bon d’accord, c’était plaisant pour ceux qui arrivaient dans son lit, mais en même temps ça leur faisait mal non? Alors qui est le plus à plaindre? Enfin, passons, l’important n’était pas de savoir s’il aurait le courage ou non.

Il l’embrassa de nouveau, avec tout la fougue dont il était capable. Ce gamin là allait le rendre fou, il était déjà dépendant. Ce goût affreusement exquis sur ses lèvres, sa langue valsant avec sa jumelle. S’il aurait pu arrêter le temps, il l’aurait fait et ce juste pour être avec son cadet. Au moins, là ils seraient dans la même chambre et pourrait se voir très souvent. En plus, Yujin était dans la chambre voisine, alors il n’avait pas à s’inquiéter, il pourrait revoir Mazashi quand même assez souvent. Vivre être voisins de chambré! Il ne savait vraiment pas pourquoi il pensait à lui maintenant, qu’est-ce qu’il faisait dans ses pensés. Bon d’accord, il était mignon, attirant, mais pour le moment il était avec Ryo non? Alors pour pas avoir l’air d’un idiot, fallait se concentrer sur la personne avec qui on était.

" Ta chambre, enfin notre chambre c’est la B5? Parce qu’il va falloir que je récupère ma valise dans mon ancienne chambre^^ "

Sa voix était douce, mais moqueuse. Et oui, le déménagement, quelle partie amusante lorsque l’on changeait de chambre. Surtout que Mickaël était venu avec deux valises très grosses, très lourdes et très remplies. En faites trois s’il comptait le reste de ses gugusses, vu qu’il vivait ici. Oh seigneur que ça allait être long. Il avait plus de trois valises à transporter jusque dans l’autre chambre, quelle misère. Car contrairement aux autres élèves, Mickaël ne partait pas du pensionnat l’été. Non, il habitait ici même. Al venait souvent le rejoindre. Un autre habitait ici pendant les vacances, c’était le surveillant Shykeirô Hikari, ils avaient eu le temps de parler quelques fois et il le trouvait plutôt sombre et désespérant. Bien entendu, il avait un peu peur de lui, car il était plus fort que lui et moins patient d’ailleurs. Donc, il s’était toujours tenu loin de lui.

Mickaël regarda Ryo, revenant sur terre. En quelques fractions de seconde, c’était les rôles inversés, Ryo était accoté sur les roches et lui devant. Il l’embrassa de nouveau avec fougue, les mains toujours dans le dos de son cadet.

" Tu te sais irrésistible j’espère? "

Se moqua-t-il en le regardant avec espièglerie. Il l’embrassa a nouveau sur le nez, puis eu un sourire suivit d’un clin d’œil. Sérieusement, il devait faire attention à ce qu’il faisait, car il sentait sa résistance à lui-même décliner de plus en plus. Fallait pas faire de gaffe aujourd’hui alors on relaxe le plus possible et on reprends possession de ces lèvres si douces et si délicieuses.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Renconte... spécial? [PV]   Dim 27 Mai - 15:06

[lol merci ^^ *enfin majeure xD lol* ]

Ryo n'avait pas l'habitude d'être aussi joyeux et souriant. Il avait même de la difficulté à s'exprimer... Mais avec Mickaël, s'était totalement différent! Il était le seul à réussir à le faire sourire ainsi, à lui donner cette bonne humeure... S'était le seul avec qui les paroles et les pensés de Ryo était, plus ou moins, très claires! Mickaël venait vraiment de donner un sens à la vie du jeune Suzuki. Il se sentait bien en sa présence - se qui était rare puisque d'habitude, Ryo se sentait toujours mal auprès de quelqu'un.. Il se sentait totalement différent en la compagnie de se si jolie garçon.

Il se sentait bizarre, un sentiment qui, parcontre, n'aurais pas dut revenir en lui. Ce sentiments, il ne voulait plus jamais l'avoir.. Mais voila, impossible de le refouler... Car il savait que même s'il le refoulait, si un jour Mickaël viendrait à le quitter, ça ferait la même chose: Ryo en serait très triste, il irait même jusqu'à en pleurer.. Alors... Juste en pensant ça, Ryo s'était fait à cette idée.. Il venait de tombé amoureux de Mickaël. Malheur.. Mais joie... Deux sentiments qui ne vont pas ensembles mais pourtant qui emplissait le coeur du Ryo. Il était content de pouvoir être avec Mickaël, l'amour était un sentiment de bien-être.. Mais.. Ce sentiment de "bien-être" faisait aussi souffrir une fois terminer. Alors, tout se que Ryo pouvait faire, c'est espérer que Mick ait ce même sentiment et puis, qu'il ne s'en aille jamais(le sentiment) ...

Ryo ne pu s'empêcher de sourire lorsqu'il entendi la réponse de son ainé. Il était soulagé. Plus jamais il ne sera jeter en dehors d'une chambre! Il y restera pour le reste de l'année! .. Jusqu'à ce qu'ils s'en aillent, finissant leur dernière année au pensionnat... (Si jamais Mick aussi passe l'année^^'... et Ryo aussi, qui sait se qui pourrait arriver?)
Ryo trouva inutile de répondre quelque chsoe à sa, il se laissa simplement embrasser avec la même fougue que lorsqu'il avait embrasser Mick. Il adorait le contact qu'ils avaient l'un contre l'autre... Et s'était agréable de ne sentir aucun malaise comme pour avec une femme; le malaise de sentir une poitrine coller contre son torse! Ça, ça avait le don de rendre Ryo très mal à l'aise! Même s'il ne trouvait pas ça très désagréable comme contact, ça lui apportait un malaise... ça le gênait - comme il était plutôt timide dans ce genre de choses... Alors, être coller ainsi contre Mick n'avait pas besoin de lui donner de malaise, ça ne faisait que lui donner une agréable sensation. De plus la peau de son ainé était si douce! Et comme ils était dans une source d'eau chaude, leur peau était chaude, se qui rendait le contact plus agréable et confortable.

Ryo eu un petit frisson agréable lorsqu'il senti tranquillement la main de Mickaël monter le long de sa nuque pour aller caresser ses cheveux alors qu'ils s'embrassaient encore. Lorsque leurs lèvres se séparèrent, il vit Mickaël lui sourire, un sourire charmeur, presque irresistible pour Ryo. Il ne pu alors refouler un petit sourire amuser mais doux. Il plongea alors son regard bleuté(regard naturel mais bizarre pour un japonais) dans le regard pair de son ami. Le japonais était presque hypnotiser par son ainé. Ce dernier était si beau... vraiment... Il n'y avait presque aucun mots justes pour décrire la beauté que Ryo trouvait à Mickaël. Juste le voir sourire faisait perdre à Ryo tout ses moyens. Les pensés du japonais seraient surement bientôt occupées uniquement par l'image de Shadowheart et il n'en doutait pas. Pourtant, ça lui ferait bizarre de ressentir ça à propos d'un homme.. Il avait encore un peu de difficulté à se dire qu'il était fou de quelqu'un qui était du même sexe que lui. Mais bon, il fallait bien qu'un jour il ne l'accepte!

Ryo avait de nouveau envie de goûter à ces lèvres si douces... MAis avant qu'il n'avance encore pour embrasser Mickaël, ce dernier eu la même idée mais fut plus rapide que lui. C'est donc avec joie qu'il se fit réembrasser, le jeune Suzuki participant également de tout son coeur à ce baiser si bon. Déjà devenu dépendant d'un homme... Ça lui faisait vraiment bizarre. Il venait à peine d'accepter le fait qu'il était bi et il embrassait déjà un homme de cette manière. Mais il s'en foutait, il était bien et ce gout était plus qu'excellant... Alors, pourquoi refuser un tel contact?

Leur langue et leurs lèvres furent de nouveau séparées pour que Mickaël parle. Ryo souria doucement. Alros, Mickaël allait venirdans sa chambre, il n'aurait pas besoin de bouger. D'accord.


" Oui, c'est bien la B5.^^ Si tu veux, je pourrais t'aider pour transporter tes affaires dans notre chambre. "

Lui proposa-t-il gentiment, toujours avec un doux sourire. Comme Ryo savait très bien que ça faisait longtemps que Mickaël était au pensionnat, il s'était dit qu'il devait avoir plusieurs choses à ammener! Alors, il aurait surement besoin d'aide pour aller un peu plus vite. Bref.

En quelques instant à peine, Ryo senti la roche derière son dos. Ils venaient de changer de place, sans même que Ryo ait le temps de s'en apperçevoir. Lors de ce changement, il eu un air surpris, mais lorsqu'il se rendit compte de la situation, il afficha un sourire amuser. Le voilà qu'il était à présent coincé entre de la roche et Mickaël! En tout cas, se n'était certainement pas lui qui allait s'en pleindre! Mais son teint rosée revint à la charge lorsque Mickaël lui parla, puis ensuite l'embrassa sur le nez. Malgré le teint rosé, le sourire de Ryo n'était pas parti, même s'il s'était fait plus timide.


" Je ne le savais pas avant que tu me le dises. "

Lui répondit-il avec un sourire charmeur. Puis, il senti de nouveau ce contact si doux sur ses lèvres. Le coeur de Ryo battait à du cent mille à l'heure. Il était de nouveau coller contre Mickaël, en l'embrassant, leur langues se retourvant de nouveau joyeusement... Mick avait tout pour exciter Ryo, se qui était un peu embarassant - et s'était bien la seule chose qui pouvait embarasser Ryo en ce moment. Il falait qu'il se calme un peu, sinon il n'allait pas pouvoir se contrôler! Mais voilà, s'était plus facile à dire qu'à faire! Mickaël ne faisait pas grand chose pour amméliorer son état! Si ça continuait comme ça, Ryo allait... oups, trop tard. Tout cet excitement et ces baisers, collé contre Mickaël... Venait d'apparêtre physiquement. Oui, Ryo n'avait pas réussit à se contrôler... Malheur! Quel malaise! Ryo avait... une erection! Il s'en appercu bien assez vite et avant même que Mick puisse s'en appercevoir à son tour, Ryo sépara leur lèvres et l'éloigna. Il avait un teint plus rouge que jamais! Il rapprocha ses jambes de son corps pour cacher son état, même s'il ne pouvait pas voir quand chose dans l'eau trouble.

" euh.. je.. je suis désoler.. .euh.. je... >////////< "

Bagaya-t-il maladroitement. Qu'est-ce qu'il pouvait bien dire pour s'expliquer. Il voulait continuer d'être coller contre Mickaël, continuer de l'embrasser.. Mais s'était trop embarassant dans un tel état! Il faudrait attendre que ça passe.. Mais ça serait trop long! juste voir Mickaël n'arrengeait rien... alors, que faire?

*F***!!! Pourquoi faut-il que ça m'arrive à moi ce genre de choses-là?? >///<*

Pensa-t-il, maudissant ses hormones!

[désoler si ça a pris du temps, j'étais parti pendant quelques longs instants xD]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Renconte... spécial? [PV]   Dim 27 Mai - 16:00

Mickaël eu un sourire en regarda Ryo. D’accord, il voulait l’aider, mais il allait avoir du travail à faire, car il en avait vraiment beaucoup à changer. Pas parce qu’il était depuis longtemps à Bokura, mais plus parce qu’il habitait ici. Alors il avait du linge, ses effets personnels, ses cahiers, ses notes. Enfin, il n’allait pas le décourager pour si peu. Il lui fit un tendre sourire.

"Je t’avertis par contre, j’ai vraiment beaucoup de chose, car j’habite ici."

Comment un élève pouvait habiter à Bokura. Facile, il lui fallait être orphelin et fils adopté du directeur de l’école. Mickaël le regardait avec un regard différent. Il savait que quelque chose en lui avait changé depuis qu’il connaissait Ryo, mais bien entendu, il le refoulait au plus profond de son être, ne voulant pas avouer qu’il ressentait quelque chose pour son cadet. Il ne le méritait pas et il savait que ses hormones ne lui permettraient pas cette sorte de relation. Il ne serait jamais fidèle et lui ferait beaucoup de mal. Enfin…

Il se fit étrangement éloigner, presque avec brusquerie. Il regardait son cadet avec interrogation, mais en voyant ses rougeurs, il comprit et du étouffer un rire avec violence. Pas qu’il se serait moquer de lui, mais il trouvait la réaction tellement mignonne. Il eu un sourire amusé et un regard chaleureux. Il le comprenait, mais était-ce vraiment mal quand même. Il n’avait pas à se sentir gêné pour si peu. Il s’assit finalement à côté de lui pour le laisser respirer un peu. Il retourna sa tête vers lui.

"Tu sais, faut pas avoir honte. Mais bon, je vais te laisser tranquille un peu si ça te gêne^^"

Il lui fit un clin d’œil puis se cala confortablement entre deux roches. C’était plutôt confortable, bon un peu dur, mais confortable quand même. Fallait pas trop en demander, il était à l’extérieur, alors, il fallait faire avec les moyens du bord. Il jeta un petit coup d’œil vers Ryo. Si Ryo était excité, lui il l’était un peu trop. Il ferma donc doucement les yeux, attendit que ce se soit calmé un peu, puis retourna sa tête vers Ryo. Il lui fit un sourire, puis s’approcha lentement. Il l’embrassa tendrement, puis se retira. Il lui fit un clin d’œil, puis un sourire amusé.

"Et bien, je vais avoir le droit de me collé ou faut que j’attende encore un peu?"

Fit-il faussement impatient. Il lui refit un clin d’œil, puis profita un peu des sources chaudes. C’était bien un endroit de repos non? Il ferma doucement les yeux, se laissant envahir par la chaleur du lieu. Il était tellement bien ici. Surtout qu’il sentait la présence de Ryô proche, vu que leur bras se touchait presque. Il rouvrit les yeux pour regarder les autres sources qui étaient étrangement vide. Pourtant, ce n’était pas les cours, enfin, pas ceux des huitièmes. Il frissonna. Non mais, les hormones allaient s’en mêler en plus? Il finit par se retourner vers Ryo, puis l’embrassa.

"Je ne veux que tes lèvres, ne t’inquiète pas. Sauf que si jamais tu perds le contrôle, et bien tu le perdras^^C’est pas dramatique."

Il l’embrassa tendrement une nouvelle fois. Ce goût, jamais il ne pourrait s’en lasser. Il était attirant, mystérieux, attrayant, gentil, amical, il l’adorait, déjà, il se sentait accro et dépendant de lui. Mais jamais il ne pourrait se dire qu’il était amoureux de ce jeune homme. Il ne pouvait ni ne devait se laisser aller avec l’amour. De toute façon, il ne savait pas ce que c’était, lui tout ce qu’il connaissait, c’était le plaisir charnel et ce qui venait avec, mais rien de tout autre chose qui venait avec. Il regardait Ryo avec un sourire. Il était si mignon son cadet. Il l’embrassa une nouvelle fois. Si son cadet voulait se reculer encore, il le ferait sans que Mickaël ne l’en empêcha, mais il trouvait ça dommage. Il ne faisait que l’embrasser non?

"J’espère que ça ne te dérange pas trop?"

Il espérait grandement en tout cas, car il ne faisait que l,embrasser après tout, il ne voyait pas ce qu’il y avait de mal. Il goûtait à ce goût si exquis sans demander plus alors que son corps lui réclamait beaucoup plus. Son corps le réclamait lui, son cadet. Il voulait toucher sa peau, l’avoir contre lui, le sentir contre lui. Il eu un énorme frisson qui lui fit regretter de pensé aussi fort que ça.

[Je suis vraiment désolé, je me penderais bien pour ce message affreux^^]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Renconte... spécial? [PV]   Lun 28 Mai - 7:01

[ lol il est très bien ton post^^]

Ryo eut un petit sourire amusé. Il avait beaucoup de choses? Pas grave! Il est fort le "petit" Ryo! Il saura très bien aider! Mais comment Mickaël pouvait habiter au pensionnat? Il n'avait pas de facile? Comme Ryo?(les parents de Ryo son mort, C'est pourquoi il à été envoyer au pensionnat)

" Pas grave si tu as beaucoup de choses! Je saurais quand même t'aider! Et puis... Comme ça, nous sommes au moins deux à habiter ici... "

Ça se pouvait bien que Mick se pose des questions... C'était bien normal. Personne ne savait - à par le directeur - que Ryo habitait désormait, en quelque sorte, au pensionnat parce qu'il n'avait plus d'endroit où aller sinon. Personne ne le savait parce que l'été, soit il n'y avait personne, tout le monde étant parti dans leur famille pour l'été, soit lorsqu'il y avait quelqu'un, personne ne s'appercevais que Ryo était là. Il se fondait dans la "foule" comme un vrai fantôme. Ryo était un expert dans la matière de se faire discret! Même s'il était plutôt grand et qu'il avait un style plutôt extravagant, il passait innaperçu lorsqu'il le désirait! Ça avait ses bons côtés. Enfin...

Ryo avait remarqué le fait que Mickaël se soit forcé pour refouler un rire! S'était pas gentil ça! Ryo en fut un peu vexé et, en même temps, très gêner, se qui eut pour effet de rougir encore plus(alors qu'il ne croyait pas que ça allait un jour être possible!). Il vit alors Mickaël aller s'asseoir à côté de lui. Ryo eu un petit soupire de soulagement... Mick semblait très bien comprendre. Lorsque Mickaël tourna la tête vers Ryo, ce drenier ne le vit pas parce qu'il avait la tête baisser, regardant l'eau devant lui. Mais lorsqu'il l'entendit parler, il tourna la tête vers lui et pu ainsi voir le clin d'oeil.
Ryo retourna sa tête comme elle était et se concentrait le plus possible pour se calmer... Pas facile lorsqu'à tout moment, vous repensez au moment si doux passé en compagnie d'un si jolie gaçon! Non! Il fallait qu'il arrête d'y penser! Il fallait qu'il se calme! Il espérait que ça n'allait pas être trop long... Déjà que s'était embarassant d'être dans un tel état... C'est alors qu'il senti un déplacement d'eau du côté de Mickaël.. Il regarda et le vit s'approcher. Il se laissa embrasser tendrement - comment aurait-il pu refuser un baiser de sa part? Impossible de refuser! Il l'écouta parler une fois qu'il se sépara de ce contact. Ryo se remit légèrement à rougir.


" Euh... encore un peu de temps, s.t.p. ..."

Répondit-il timidement, d'une petite voix(pourtant grave). Sérieusement, cette situation était TRÈS embarassante. Pourquoi fallait-il que ça lui arrive, à lui? De plus, s'était bien la premiere fois que ce phénomène - qui lui faisait maudire ces hormones - apparaissait pour un homme! Il avait déjà eu des erections pour des femmes... Mais pour des hommes, jamais auparavant! Alors, heureusement qu'ils étaient dans des sources chaudes, s'était plus facile de se détendre et de se calmer un peu. Mais Ryo ne pouvait s'empêcher de penser qu'il avait l'air d'un parfait idiot comme ça, aussi excité! Alors, pour se détendre, il s'éfforça de se concentrer sur la chaleur des sources chaudes... Et ça avait fonctionné! Il s'était calmé!
Il souria et regarda de nouveau Mickaël. En même temps, ce dernier eu la merveilleuse idée de se rapprocher de nouveau pour un baiser. Ryo l'écouta parler et rougit légèrement. il espérait juste ne pas perdre de nouveau le contrôle!
Il se fit encore embrasser, et il participa un peu au baiser.. Mais ses pensés étaient encore trop perdues dans l'embara pour participer pleinement au baiser. Leurs lèvres furent séparées le temps d'un sourire , puis, reprirent contact. Mickaël parla alors encore. Ryo se tourna completement vers son ainé et le regrda avec tendresse et avec un sourire doux. Il fit un signe négatif de la tête plutôt lent.


" ça ne me dérange pas du tout... je me suis calmé ^^ "

Dit-il doucement, allant chercher de nouveau les lèvres de Mickaël, recherchant de nouveau ce contact si doux et tendre. Ryo glissa de nouveau sa langue vers sa jumelle, faisant leur retrouvaille. Il chercha également à pouvoir se coller un peu a Mickaël, recherchant le confort de ces bras et recherchant également ce contact de peau si agréable... En espérant juste que ses hormones ne lui joues plus aucun tours!

[ loll finalement, j'ai réussit à écrire ça en une demi-heure xD et mon post n'est pas mieux que le tien Wink ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Renconte... spécial? [PV]   Mar 29 Mai - 18:54

[Il risque d'être petit, mais au moins il sera complet. C'est le but d'un poste, non?]

Mickaël sentait que peut-être un jour il se ferait découvrir. Pour l'instant il vivait pleinement le moment présent. Ryo l'attirait beaucoup il ne pouvait le nier, mais de là à tomber amoureux peut-être pas. Enfin, c'est ce qu'il pensait et qu'il disait. Car personne ne peut réellement comprendre ce qui se passe en dedans de soi, surtout pas un séducteur fou tel que Mickaël. Le nombre de personnes avec qui il avait couché et le nombre d'entre eux qui ne s'en étaient pas toujours sortis indemme. Enfin, ne pas le juger sur ses gaffes, il était quand même un gentil garçon. Enfin, quand il s'y mettait, car sinon, il pouvait très bien passer pour un sang coeur et sans scrupule. Enfin, passons.

"Calmé? Tant mieux alors."

Sans efforts, il le prit et l'assi sur lui [On remercie les serviettes]. Il s'empara immédiatement de sa bouche, sans rien faire d'autre. Il voulait jsute que les deux soient plus confortables et que leurs lèvres puissent s'embrasser sans trop d'obstacles ou d'inconfort. Si le gamin voulait débarquer, il le ferait sans doute tout seul. Enfin, ça c'est s'il se défaisait des mains de Mickaël qui délà s'étaient reposées contre le dos et la nuque du gamin. Il l'embrassait toujours, avec une douceur incomparable. Son but n'était pas de le brusquer, mais bien de l'embrasser seulement. Il n'avait pour l'instant aucunes arrières pensés, ce qui [Si vous voulez mon avis] était totalement, purement miraculeux, digne des plus grandes science-fiction. Il lui caressa doucement les cheveux, puis libéra ses lèvres. Il eu un sourire. Bon la roche en arrière de lui était incofortable avec Ryo sur lui, mais il s'en fichait un peu. Le plus confortable était sans doute le gamin, mais ça aussi, détail.

"Désolé si le geste a été brusque, mais je voulait tes lèvres." S,expliqua-t-il en penchant doucement la tête sur le côté avec un sourire charmeur. Il était mignon comme ça et semblait surtout angélique. Ne dit-on pas les apparences sont trompeuses? Dans le cas de monsieur Shadowheart c'était plutôt compréhensible.

Il espérait ne pas l'avoir brusquer, car ce n'était pas réellement son but. Enfin, surtout pour l'instant, car en excelletente compagnie, il n,avait même pas eu une seule pensée perverse et s'en vantait un peu. Son caractère s'améliorait, ce qu'il essayait de faire depuis 8 ans. Quel calvaire être soi-même. Il voulait rendre jaloux les gens, les rendre dépendants, les rendre aimants, doux et les garder pour lui jusqu'à ce que son corps se lasse du leur. Plusieurs s'étaient suicidés, d'autres avaient pleurés et quelques-uns l'avaient remerciés pour leur bonheur passé au côté de Shadowheart. Il leur avait sourit à ceux-là, leur disant que si jamais le destin le leur permettait, il recommencerait pour eux tant qu'ils le voudraient. D'ailleurs dans les vacances d'été, il avait revu Izie, une charmante jeune fille studieuse qui lui avait demandé de recommencer quelque fois. Il lui avait donné cette faveur et ils étaient des amants communs.
Mickaël reporta son regard vers Ryo avec le plus doux de ses sourires. Il lui caressa tendrement la joue, le regard angélique et espiègle, mais surtout avec une petite lueur bien étrange. Il l'embrassa une nouvelle fois.

"Tu es vraiment mignon. J'espère que tu t'en souviendras maintenant. Sinon, je pourrais toujours te le dire à toutes les trois secondes, mais tu vas finir par me trouver fatiguant." Fit-il avec un sourire plutôt moqueur, mais tellement gentil et si sincère. Il était accro aux lèvres de ce gamin et espérait les avoir pour bien longtemps. Après tout, ils étaient dans la même chambre, ce ne serait sûrement pas bien compliqué.

Il continua de lui caresser la joue tout doucement, un sourire tendre et un regard étrange...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Renconte... spécial? [PV]   Jeu 25 Déc - 22:35

Ryo était extrêmement gêné de ce qui venait de ce passer. Il maudissait au plus haut point ses hormone. Le plus épeurant et inquiétant pour lui c'était que même avec une fille il n'avait jamais réagit comme ça. Surtout pas aussi rapidement en fait. Ça lui faisait très peur. Voilà quelques heures a peine il était homophobe et se disait hétéro a 100%, puis voilà maintenant qu'il est devenu un bisexuel amoureux d'un homme? Non, ne parlons pas déjà d'amour! Il ne devait plus y croire! Pour ne plus souffrir! Il pouvait s'attacher physiquement, c'était la seule chose dont il pouvait se permettre. Mais plus jamais, Ô plus grand jamais, il ne pourrait se permettre de tomber amoureux de quelqu'un. Et d'après lui, encore moins d'un homme! Et oui, on ne se défait pas si facilement d'habitudes homophobiques.

Seulement, oui, Mickaël l'attirait beaucoup. Il en avait peur. Que se passerait-il avec lui si tout ça continu? Il n'avait pas très envie de se faire prendre par un homme. Il se disait que ça devait sûrement faire mal. Et si c'était pour être avec Mickaël, ce dernier n'avais vraiment pas l'air d'être "uke" alors encore moins de chance que se soit Ryo le "seme". Ryo faisait vraiment plus fragile, alors..
Enfin bon, il préférait vraiment ne pas penser a ça et si ce moment pouvait être repoussé, il le repousserait le plus longtemps possible. Pour le moment, le goût des lèvres de Mick étaient totalement suffisant.

D'ailleurs, après avoir parler et Ryo avoir un peu baisser la tête de gêne en rougissant, Mickaël le repris contre lui, avec toute la surprise du japonais et un grand teint rouge pivoine, et il se remit a l'embrasser. Ryo ne s'y était pas vraiment attendu mais s'était totalement laissé faire. Il se sentait bien pour une fois alors pourquoi résister? Il resta comme Mickaël l'avait placé et se laissa embrasser, participant au baiser et en le prolongeant même un peu.
Il espérait juste que Mick n'était pas un "player". Il n'avait pas envie de se faire avoir par ce genre de personne.

Lorsque le baiser se rompu, Mickaël pris directement la parole en s'excusant de la méthode brusque.


"Ce.. n'est pas grave... Tu n'as pas été..Si brusque..."

Répondit-il, gêné au plus haut point. Pourquoi était-il aussi gêné d'ailleurs? Il avait même baisser le regard.
Hm. En fait, il n'osait plus vraiment regarder Mickaël en face après avoir eu cette érection surprise. C'était réellement vraiment gênant.

Il remonta juste un peu son regard, juste a temps pour voir ce petit air si angélique que Mick avait entamé. Il était vraiment mignon. Très bel homme...

Il se fit alors caresser la joue et il senti la chaleur lui monter a la tête. Pourquoi fallait-il qu'il réagisse aussi puérilement. Il se sentait vraiment jeune... Mais pas jeune d'un bon côté. C'était plus un "jeune" immature. Lui qui n'avait pas l'habitude d'agir ainsi, c'était toute une honte pour lui d'être vu sous ce jour là.

Il se fit a nouveau embrasser et Mickaël reparla. Ryo eu un léger sourire.


"Je ne suis pas mignon au point que tu me le dise a toute les trois secondes.. Baka."

A vrai dire, ça le flattait quand même que Mickaël lui parle ainsi. Personne ne lui disait jamais ce genre de chose. Alors une fois de temps-en-temps, c'était très agréable... Surtout venant de lui... Pourquoi?? ... Bonne question.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Renconte... spécial? [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Renconte... spécial? [PV]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Utilisateur avec un accès spécial
» Tournoi de popularité [spécial "Ordures"]
» Faire un topic Demande de Pouvoir Spécial
» Rp spécial intrigue n°02 • Équipe N°03
» Capacité spécial - Eagle eyes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le pensionnat Bokura :: Flood Powaaaaaaaaaaaaa!!!!!! :: Souvenirs-
Sauter vers: