Le pensionnat Bokura

Le pensionnat de l'art
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Mickaël Shadowheart

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Mickaël Shadowheart   Lun 16 Avr - 14:41

Prénom:
Mickaël Stein Ezequiel

Nom:
Shadowheart

Signification:
Stein: Prénom allemand, signifie Pierre
Ezequiel: Prénom espagnol, signifie Renforce

Origine:
Allemand-Espagnol
[Allemagne-Espagne]

Surnom:
Mick, Eze, Aza
[Aza en allemand, Eze en espagnol]

Âge:(Avant de faire un commentaire, veuillez lire l'histoire. Si vous ne changez pas d'idée après cela, je changerai, promi.)
25 ans

Année:
Huitième année
[À redoublé cinq fois sa huitième année]

Art(s) pratiqué(s):
Dessin
[Fusain, Plomb, Couleur]
Théatre
[Drame, Comédie]
Chant
[Triste(Qui inclu la nostalgie et la mélancolie), Réel(À rythme rapide parfois lent), Personnel(Incarnant une vrai personne ou l'idéal)]

Arts martiaux pratiqué(s):
Bo-Jutsu
[Technique utilisant un bâton long]
Hojojutsu/Kusarijutsu
[Technique utilisant la corde et la chaîne]
(Étant donné que ces deux arts martiaux sont à peu près pareil, je les ai mient ensemble. Encore là, lisez jusqu'au bout avant de prendre une décision.)

Description Physique:
Contrairement à ce qu'il dit et ce qu'il pense, Mick est un garçon qui se situe la catégorie des séduisants. Ces cheveux habituellement long, qu'il coupe en début d'année et qu'il laisse allongé ensuite, sont d'une couleur blond pur qui descendent sans boucle le long de son corps. Sinon, lorsqu'ils sont courts, ils sont souvent décoiffés ou ébourrifés et ceci sans même qu'il ne les touche. Deux mèches, plus courtes lorsque le tout est long et plus longues lorsque le tout est court, encadrent des yeux pairs dont la couleur varie selon la saison. L'été, ses yeux jaunes de rapaces transpercent le regard des autres, l'automne, ses yeux varient entre le jaune et le rouge, donnant souvent un orange pur, l'hiver, ses yeux gris acier réfletent le côté coeur de pierre [Voir orientation sexuelles] et le printemps ses yeux verts ou bleus océan brillent d'une petite lueur. Son visage a presque toujours un air un peu aristocratique et désinvolte et sa bouche, pourvue souvent d'un petit sourire soit timide ou à l'aise, cache deux canines étrangement pointues. Mesurant proche des 6 pieds et 3 pouces, Mickaël à une musculature qu'il entretient par ses nombreux entraînements.

Description Psychologique:
Mick est quelqu'un de diversifié, car son caractère se reporte surtout selon les situations dont il peut faire face. Commençons donc par le commencement.
Social:
Mick est quelque de social à qui il ne dérange aucunement de se retrouver en groupe ou en équipe, bien que lorsqu'il va mal, il préfère rester seul pour mettre au point sa vie, ce qu'il ne fait que rarement. Avec les garçons, Mick devient très timide, car il se sous-estime presque à l'extrême et à peur de paraître mal devant ses pairs. Il devient donc aussi très vulnérable en leur présence, faiblesse que malgré de grand effort, notre Mickaël n'arrive pas à supprimer. Par contre, il est très à l'aise avec le sexe opposé et devient très volubile, faisant rire les gens. Il peut aussi devenir pervers et reluque souvent le corps de ses camarades, mais par politesse, il essait aussi de se défaire de ce défaut que certains peuvent trouver très dérangeant.
Caractère de base:
Mickaël se cache souvent derrière une carapace d'indiférence, d'égoïsme ou de révolte. Ceci déclenche parfois des explosions qui telle une mer orageuse fait beaucoup de dégats, mais surtout le fait souffrir lui avait tous les autres. Sa nature bien complexé fait de lui quelqu'un qui se sous-estime, se jugeant moins séduisant, moins aimé, moins intelligent que tel ou tel de son entourage. Ce problème fait naître parfois un sentiment de jalousie si intense, qu'elle devient bien vite difficile à refouler. Il se plie difficilement aux règles qu’on lui impose, donc lui réclamer sa docilité serait presque de réclamer l’impossible. Si quelqu’un essaierait de le faire plier de force, ce serait d’aller vers de cruels affrontements et déclencher une animosité capable de le transformer en pur esprit de vengeance.
Malgré ce caractère qui ne mène pas à la facilité d'être accepté, il est quelqu'un de très sensible et toute cette carapace n'est fait que pour cacher cette partie qu'il juge de faiblesse et de honte. Il est lucide et volontaire et peu se délogé des situations difficiles, même si parfois, cela peut le faire plonger dans une autre situation qui est parfois bien plus difficile que la première. Il est aussi très lunatique et ses rêves, dont il se souvient presque toujours, le plonge dans une réflexion si intense qu'il doit les dessiner s'il veut pouvoir se concentrer à autre chose.
Relation amoureuse:
Les bons côtés de son caractère amoureux sont plus rares que ceux négatifs, mais il n'en sont pas moins importants. Solide psychologiquement, ce bon côté lui permet d'être patint et de se lier que lorsque cela lui tente vraiment et qu'il est sûr qu'il en sera à l'aise. Il est très fidèle de même que sensuel et seul celle qu'il aime vraiment le comble. Lorsque la relation n'est pas à son goût, il accumule les aventures comme le plancher accumule la poussière. Malheureusement, de l'autre côté, ça devient un peu compliqué et Mickaël remporte facilement la palme des garçons à fuir. Pour lui, le bonheur est plat et calme; il préfère la bonne et vrai souffance au bonheur ennuyeux et routinier. Résultat, il se débrouille, consciemment ou inconsciemment, pour mettre du piquant dans ses relations. Donc, il peut tromper celle qu'il aime, en lui faisait des scènes d'intenses jalousie en allant même jusqu'à enchaîner des bagarres et des réconciliations épuisantes. Sonc celles qui n'auraient pas son goût pour les montagnes russes auront vite fait de fuir

Autres caractérisques:
-Il porte une bague au majeur de la main droite
-Il a une fleur transpercée par une épée sur l'épaule gauche
-Il porte une petite carapace métallique le long de la nuque jusqu'à la fin du coup, une sorte de percinq, mais rigide.


Histoire:
Né en Angleterre, où ses parents étaient en voyage pour deux ans, Mickaël venait d'une famille riche et aristocrate sur les bords. Son père, un aristocrate allemand, travaillait dans la haute société de l'Angleterre tandis que sa mère, ambassadrice d'Espagne restait à la maison pour s'occuper de leur enfant. Malgré son travail, le père s'efforçait d'être la le soir et d'être en congé pour ses anniversaires. Son enfance douce et tranquille ne fut donc pas dérangé par la réalité et il se fit plusieurs amis qu'il adoraient beaucoup. Malgré ce bonheur, ses parents lui parlèrent beaucoup de leur milieu dans la vie social, même s'il était jeune.

Son histoire se corça lorsqu'il eu 10 ans, âge où de l'avis de ses parents, c'était le temps d'apprendre les manières, d'arrêter les temps libres avec ses amis, d'aller avec son père au travail et surtout, de devenir un adulte. Bien entendu, comme tout enfant qui se respecte, ce mode de vie de convint absolument pas à notre petit fils de riche qui, avec son chauffeur et valet attitrés, quitta l'Angleterre et ses parents pour une vie loin de l'aristocratie. Il arriva donc dans le pays de ce pensionnat, sans bien sûr savoir que ce dernier existait. Tout ce qu'il voulait, c'était de vivre une vie normal, car oui, même à dix ans, il arrivait à se rendre compte de tous les sacrifices qu'il aurait eu à faire.
Bien entendu, la région où il était arrivé n'était pas aussi riche que la sienne, donc, il ne savait pas vraiment comment réagir dans cet endroit bien différent. Il lui faudrait donc commencer à devenir un être normal. Il prit donc un petit appartement avec les deux hommes qui l'accompagnaient et commença à refaire sa vie. Il s'habitua très vite et était certain de pouvoir vivre ainsi, heureux et normal jusqu'à la fin de ses jours.

Espoirs vains. Des gens que ses parents avaient engagé le retrouvèrent, mais Mickaël pu s'enfuir, John, son valet et Evran son chauffeur, faisant diversion pour lui. Le petit de 12 ans ne se le fit pas dire deux fois et déquerpit sans que les autres s'en rende compte. Il attendit pendant plusieurs heures ses garde du corps, mais jamais ils ne revinrent. Ne se laissant pas démonter par cette perte pourtant douloureuse, il partit et attérit devant un édifice trois jours après, affamé. C'était le jour de ses treize ans. Un homme le laissa entrer et le soigna. Il le traita même comme son propre fils. Il le renseigna ensuite sur où il était, le pensionnant Bokura, une école d'art. Ayant eu une éducation en presque tout chez ses parents, il accepta d'y entrer.

Sa première année fut plutôt étrange, car personne ne semblait se rendre compte de son existence et pourtant, il allait en cour, dans les dortoirs, à l'extérieur. Jamais personne ne l'avait salué. Mais il ne s'en était point soucié, car il était un peu méfiant après ce qui s'était passé. En plein milieu de l'année, il tomba en dépression; la tristesse non ressentie lors de la mort des ses gardes du corps, refaisant surface en ce moment précis. Le directeur de l'école qui l'avait accueuillit et soigner, s'occupa de lui jusqu'à ce qu'il aille mieux, ignorant son travail. À sa guérison, honteux de lui avoir fait perdre son temps de travail, il se mit à l'éviter, devenant de plus en plus sauvage. Sa rencontre avec un surveillant empira son caractère et il alla de moins en moins en cour. L'année finit enfin, mais il resta habité à l'école, puisqu'il n'avait aucune maison.

Les 6 autres années se passèrent sans grandes différences, sauf qu'il avait découvert que son orientation sexuelle variait selon les saisons. Il se découvrit aussi de nombreux défauts, une timidité immense envers les garçons et surtout, il se sous-estima sans voir ce qu'il avait comme talent. Il se mit à faire des rêves qu'il devait dessiner pour retrouver sa concentration, il s'entraîna aussi au maniement de la corde et ensutie passa au niveau supérieur, celui de la chaîne. [D'où les deux arts martiaux plus haut] Il n'eu aucune relation amoureuse, mais plusieurs aventures.

Sa huitième année par contre, eu un raté. Il était de moins en moins attentif, de plus en plus pervers l'hiver et de plus en plus timide avec les garçon, ayant honte de lui-même et de son physique. Il ne travaillait presque plus, plongeait souvent en dépression et fit même quelques tentatives suicidaires. Il redoubla sa huitième année et tout commença à redevenir normal. Pourtant, il continua de redoublé sa huitième année et ce, sans qu'il n'en sache véritablement la raison. Rendu à vingt-cinq ans, il aurait du travaillé, mais non, il dut reprendre les cours comme tout le monde et recommencer sa huitième année pour la cinquième fois. Pourtant, ça ne le dérange pas plus que ça.

Orientation sexuel:
Bisexuel le printemps et l'automne, à tendance Homosexuel l'été et à tendance Hétérosexuel l'hiver.

(Info du joueur:
Je vais je vous dire ma façon de poster, donc les patients qui auront lus ma présentation pourront comprendre ma façon de jeu.

Bon les paroles, les gestes et les pensés je respecte le règlement, mais j'ajoute parfois des explications sur certains mots ou passage. Ces explications seront mient entre [crochets] alors que mes hors-jeu entre (parenthèses) donc ne vous tromper pas dans votre lecture.)
Revenir en haut Aller en bas
Shykeirô Hikari
Administrateur Patient et Sévère | Surveillant et suppléant
avatar

Nombre de messages : 279
Age : 26
Date d'inscription : 25/11/2006

Feuille de personnage
Âge :: 32 ans

MessageSujet: Re: Mickaël Shadowheart   Mar 1 Déc - 23:36

À la suite du retour d'un de nos anciens membres, ne remettons sa fiche en onde...

_________________
+Be careful, I'm too dark than the darkness+
+простиньте мне-Forgive me+
+On ne traîne pas dans les couloirs...C'est dangereux...pour de pauvres élèves+
_______________
La cruauté est ma force ténébreuse, la douceur est mon double
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Mickaël Shadowheart
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mickaël Eden
» Mickaël Sightway~ [Fiche Terminée]
» Mickaël, ouvre ses ailes.
» Une pizza pour deux ? [Mickaël]
» Le plaisir d'un Fiélon ''Terminé''

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le pensionnat Bokura :: IMPORTANT!!! :: Les fiches :: Des étudiants :: Les fiches des gars-
Sauter vers: